Adama – Telos I – Chapitre 11 – par Adama

Chers frères ! JE SUIS ADAMA !

Dans la continuité de notre voyage aujourd’hui, nous allons au chapitre 11, du livre Un de Telos. Dans ce chapitre, je vous parlerai de nos corps, de vos corps et de la conscience de l’évolution. 

Lorsque cette planète vivait en harmonie, en connexion directe avec la Source, nos corps étaient maintenus dans un équilibre total, fonctionnant dans une perfection totale comme ils ont été créés par Dieu Père/Mère. Dieu Père/Mère n’a pas créé les corps pour qu’ils tombent malades ou pour les faire dégénérer, pour qu’ils vieillissent, comme vous dites; c’est une machine parfaite qui fonctionne en tout point selon sa fonction et de façon harmonieuse dans son ensemble.

Avec la perte de conscience, tout a changé, car les sentiments de basse vibration ont fini par dominer la planète. La peur, surtout la peur, a toujours été alimentée et ce sentiment apporte une très mauvaise énergie, et en la ressentant, vos cellules reçoivent cette énergie et commencent à se comporter d’une manière totalement erronée par rapport à ce qui a été planifié par Dieu Père/Mère.

Qu’est-ce que cela a engendré dans les corps humains ? Le vieillissement, la dégénérescence.

Considérons une machine. Une machine dans votre monde a besoin d’être entretenue, inspectée de temps en temps, nettoyée à certains moments, et si elle a besoin d’être lubrifiée, il faut le faire. Bref, toute machine laissée à l’état brut et fonctionnant éternellement sans aucun soin dégénérera, étant donné que même une machine a besoin d’un équilibre pour fonctionner. Il faut que toutes ses parties fonctionnent correctement. De même, le corps humain a besoin de nourriture, d’eau et d’air pour rester en vie, c’est-à-dire en équilibre.

Cependant, en raison de l’énergie négative de la peur, cette machine a commencé à se rouiller et à provoquer une mort prématurée, ce qui a réduit la durée de vie dans le passé. La vie n’était pas facile, beaucoup de guerres, de luttes pour survivre. La chasse était indispensable, car il n’y avait pas de nourriture. Et, pourquoi tout cela ? Tout simplement parce que les arrivants l’ont planifié et organisé de manière que la race humaine devienne faible et peu douée. En vérité, la race humaine ne leur servait à rien, elle n’était qu’un objet : des esclaves pour leurs expériences et manipulations afin qu’ils accomplissent ce qu’ils voulaient, pour produire ce qui était dans leur intérêt.

Au fil du temps, la nourriture a été contaminée de sorte que de plus en plus d’organismes ne fonctionnaient plus correctement, et de plus en plus, leurs scientifiques ont découvert un nouveau médicament, une nouvelle formule qui aiderait l’organisme à retrouver son équilibre. C’est ainsi que sont nées les grandes industries pharmaceutiques dont le but n’est pas de guérir les corps, mais les maintenir dans une consommation éternelle de ce qu’ils génèrent. Il y a des remèdes, mais ils guérissent toujours un point et en contaminent un autre, il n’y a jamais de remède parfait.

Ainsi, vos corps tombent constamment malades, à cause de ce que vous mangez, respirez et buvez. L’eau n’est pas pure. Sous prétexte qu’elle est contaminée, vous ingérez de l’eau chargée de traitements, de substances qui enlèvent totalement les propriétés énergétiques de l’eau pure. Je pourrais vous parler pendant des heures, des jours et des mois de tout ce que vous consommez, de tout ce que vous avez l’habitude de consommer. Tout ce que vous trouvez savoureux, mais qui au fond ne représente aucun bénéfice, aucun bienfait pour votre corps.

Demandez-vous si toutes les choses qui ont bon goût dans votre monde sont bonnes pour la santé. La quasi-totalité d’entre elles ne le sont pas. Leur consommation fait plus de mal que de bien à votre corps. Pourtant, vous y êtes habitués, de sorte que les maladies se répandent de plus en plus et que les riches deviennent de plus en plus riches. Il n’y a jamais eu la moindre affection ou considération pour la race humaine, pour ces êtres qui ont créé tout cet environnement.

Certains d’entre vous sont légèrement conscients des effets néfastes de nombreux produits sur vos corps, et dernièrement, après tant d’enseignements, vous vous êtes demandé si vous vous aviez vraiment fait plus de bien que de mal, par rapport à ce que vous mangiez. Il n’est pas nécessaire de parler des animaux, car beaucoup avant moi ont déjà dit et réaffirmé le mal que ces produits vous font. Vous n’êtes pas faits pour manger de la viande animale, vous êtes faits pour vous nourrir de la terre, de tout ce que Gaïa a créé avec amour pour votre subsistance, pour votre alimentation. Mais, dès le début, l’homme a été amené à manger de la viande et cette habitude subsiste encore aujourd’hui. Je dirais que c’est une habitude qui se transmet génération après génération et  de vos propres ancêtres.

Cette habitude est-elle impossible à éliminer ? Bien sûr que non. Tout est possible lorsque vous développez la conscience. Lorsque vous devenez conscient de quelque chose, vous entamez un nouveau voyage, à la fois par rapport à votre corps et par rapport à l’aspect spirituel. S’élever en conscience, c’est s’arrêter, écouter, apprendre et prendre de nouvelles décisions, emprunter de nouvelles voies, chercher de nouvelles réponses. C’est cela s’élever en conscience. C’est remettre en question tout ce qui vous a été enseigné, tout ce qui vous a été imposé.

Bien entendu, vous ne pourrez malheureusement pas mener une vie totalement saine à la surface de cette planète, car l’air est contaminé, la terre est contaminée depuis des siècles, l’eau qui sort des sources est pure, mais ce n’est plus l’eau qu’elle était autrefois. Toutefois, tout cela aura une fin. La Terre redeviendra la planète créée par Dieu Père/Mère, pure et propre, sur laquelle vous pourrez vivre, tout en ayant une grande mission : la garder propre, ne pas répéter les erreurs du passé que vous vous êtes permis de provoquer.

En quoi consiste le chemin de l’ascension ? Il consiste à élever la conscience sous tous ses aspects : l’aspect spirituel, l’aspect comportemental et l’aspect alimentaire. Il ne suffit pas de corriger l’un de ces piliers, tous doivent être regardés avec attention et des modifications doivent être apportées. Procédez à une analyse approfondie de vous-mêmes. Quelle est votre aspiration ? Avoir un corps plus sain, une vie plus saine, une vie moins stressante, mais que faites-vous pour y parvenir ? Il est inutile de s’asseoir et de rêver, il faut agir, il faut prendre des décisions, il faut changer beaucoup de choses.

Je vous propose donc de réfléchir aux questions posées dans ce chapitre : “Avant de vouloir élever votre niveau de conscience, vous pourriez peut-être vous poser des questions telles que…”.  Lisez chacune des questions et cherchez la réponse. Mais, ne laissez pas l’ego parler à votre place. Vous devez vous connecter à la Présence Divine pour que chaque question ait une réponse, pour que votre conscience vous dise ce qu’il faut concernant chacun de ces aspects.

Faites cet exercice et vous serez surpris par certaines réponses.

Il est important que le changement vienne du cœur, mais la chose la plus importante est que vous changiez réellement. Vouloir changer est une bonne chose, c’est un premier pas, mais c’est le changement qui apporte le changement effectif, qui élève effectivement la conscience.

Traduction par Marcia Trumeau

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier