Adama – Telos II – Chapitre 16 – par Adama

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA !

Aujourd’hui nous allons commenter le chapitre 16 du livre II de Telos.

Dans ce chapitre, notre frère Hyrham nous rejoint ; il est scientifique à Telos, et il veut vous apporter quelques connaissances que je vais vous transmettre. 

De nombreuses personnes se demandent : “Pourquoi la lecture de ces livres me touche-t-elle ?” Beaucoup se demandent : “Pourquoi la lecture de ce livre me rappelle-t-elle des souvenirs, des sentiments que je ne comprends pas ?”

Considérons ceci : le chemin d’évolution de chaque âme est défini au moment de l’incarnation. Tous ceux qui sont incarnés en ce moment, et je me réfère aux éveillés, connaissent la mission qu’ils ont sur la planète en ce moment. Tous les autres, ceux qui ne sont pas éveillés, savent aussi qu’ils vont passer par une grande étape dans leur évolution, mais ils ne comprennent pas vraiment de quoi il s’agit. Toutefois, ils subissent aussi les effets de tous ces changements.

Le voyage du Tout comporte donc l’histoire de Gaïa. Il y a le moment de l’ascension de Gaïa, le moment où l’humanité sera autorisée à ascensionner avec Gaïa dans le corps physique. Tout ce chemin devrait donc être parcouru d’une certaine manière par les âmes aussi, afin qu’à chaque étape du voyage de la planète, les âmes incarnées atteignent le même plan que Gaïa.

Depuis lors, de nombreuses vérités ont été révélées, de nombreuses choses ont été découvertes. Simple coïncidence ? Naturellement que non, car une bonne partie de l’humanité sur la planète elle-même est préparée à l’ascension, des âmes incarnées spécifiquement dans ce propos. Nos représentants sont présents sur toute la planète. Des Lémuriens qui se connectent en permanence avec nous pour recevoir des instructions sur la conduite à tenir à la surface.

Nous ne nous limitons pas à raconter des histoires et à en parler. Nous agissons. Il y a beaucoup de choses à réaliser, pas seulement sur Telos, mais dans toutes les cités de l’intérieur de la planète, ainsi qu’avec les êtres présents dans vos cieux. Nul reste immobile. Le processus est en marche. L’ascension d’une planète n’est pas un processus simple et évident, et préparer la planète elle-même à cette ascension n’est pas non plus un processus facile. Nous y sommes tous impliqués.

En ce qui vous concerne, je le répète, à certains moments du voyage de Gaïa, vous devez être, disons-le ainsi, à une fréquence compatible avec celle de la planète. Tant d’enseignements sont transmis, tant de techniques, tant de formes d’évolution vous ont été montrées, des choses que vous n’aviez jamais vécues, permettant à ces âmes, qui ont vécu avec nous ou ailleurs, de retrouver la conscience précise de ce qu’elles étaient auparavant.

Très bien. C’est pour cela que lorsque vous nous lisez, dans nos livres, vous vous sentez déstabilisés, vous vous sentez bouleversés. Je l’ai déjà dit et je le répète : ce ne sont pas de simples lignes dans un livre. Chaque personne qui ouvre notre livre pour lire notre histoire y trouve notre énergie, et si celle-ci est compatible avec cette âme, elle la recevra. D’autres peuvent lire ces livres et ne rien ressentir, croire qu’il s’agit d’une histoire fantaisiste. Cela peut arriver.

En effet, notre énergie n’était pas compatible avec son âme, étant donné qu’il ne vivait pas avec nous. Ce sont de nouvelles âmes, des âmes qui n’ont pas connu la Lémurie, l’Atlantide ou d’autres intra-cités. Donc cela ne signifie rien pour elles, ce sont des âmes de leur propre planète, qui n’ont jamais vécu en dehors d’ici. Chacun a ce qui fait partie de son voyage. Je crois que chacun d’entre vous qui écoutez ce voyage est en train de remuer à l’intérieur, de sentir que quelque chose change, que quelque chose vous trouble parfois ou que quelque chose vous apporte une grande joie.

Notre rôle est de vous apporter cette conscience de l’évolution que nous vivons. Beaucoup peuvent se demander : ” Pourquoi les dates du livre sont-elles si anciennes par rapport à notre monde actuel ? ” Effectivement, mes frères et sœurs, il y a eu des retards dus à l’humanité elle-même. Mais cela n’empêche pas que ce qui est écrit dans ce livre soit une réalité aujourd’hui. Il ne s’est peut-être pas produit conformément au calendrier que vous utilisez, pour autant il s’est produit et nous nous préparons à vivre ses derniers moments.

Nous savons que dans vos cœurs, ces moments sont encore loin. Vous ne croyez plus qu’ils viendront si tôt. Mais je peux vous affirmer que le changement doit être progressif, il ne peut pas se produire comme vous le souhaitez. Le changement d’une planète entière, de la conscience d’une planète entière n’est pas un moment facile, particulièrement lorsque ses êtres ont le libre arbitre. Nous ne pouvons pas faire dévaler un bloc d’énergie et réveiller tout le monde d’un coup. Cela ne peut pas se faire. Il faut le faire progressivement pour que tout le monde puisse le supporter.

La Lumière arrive, et devient de plus en plus forte chaque jour. Bien entendu, il arrivera un moment où elle atteindra son apogée et, à ce moment-là, tout le monde s’éveillera. Le grand processus commencera alors, car la séparation sera presque instantanée ; ceux qui seront Lumière et ceux qui ne le seront pas, qui croira et qui ne croira pas, qui s’engagera et qui ne s’engagera pas.

Croyez donc que tout est mis en œuvre pour que le processus soit le moins lourd possible pour chaque habitant et pour chaque âme. Nous comprenons que vous souhaitiez que tout se passe rapidement, mais êtes-vous prêts ? Je vous réponds : Non, pas encore. Très peu sont prêts. Il vous faut encore passer par un processus de nettoyage très profond afin d’atteindre ce niveau, ce pourcentage nécessaire.

N’essayez pas de dépasser le temps. Pour nous, le temps n’existe pas, et pourtant tout se passe comme prévu. Il n’y a plus de retard car nous ne dépendons plus de l’énergie humaine sur la planète. Cette étape est terminée. Gaïa avance maintenant à sa propre vitesse. Tous ceux qui veulent l’accompagner n’ont qu’à ouvrir leurs cœurs et tout se déroulera de façon aussi harmonieuse que vous pouvez l’imaginer.

Traduction par Marcia Trumeau

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier