Adama – Telos II – Chapitre 2

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA !

Poursuivant notre voyage, nous arrivons au chapitre 2 du livre II de Telos.

Dans le cœur de nombreuses personnes, le doute règne ; dans le cœur de nombreuses personnes, les questions. sont nombreuses. Si nous sommes si puissants, si proches, pourquoi restons-nous immobiles? Comprenez que pour chaque action, il y a une réaction.

Qu’arrive-t-il à ceux qui ont un ego plus important que leur propre corps ? Ils étaient des enfants qui, à la première crise de colère, recevaient des cadeaux, recevaient tout ce qu’ils souhaitaient, de la manière dont ils le souhaitaient, sans jamais entendre un non, dans la mesure où, selon le principe de leurs parents, aimer, signifie satisfaire tous leurs souhaits. Les tyrans naissent ainsi, ceux qui n’acceptent en aucune circonstance les réponses par la négative, ceux qui n’acceptent pas le défi de l’ego, ceux qui n’acceptent pas la contestation de leurs idées.

Nombre de ces tyrans sont aujourd’hui les dirigeants de votre propre monde, sur la surface de cette planète. Ils n’acceptent aucun accord qui fasse obstruction à leurs idées ou à leur pouvoir. Beaucoup ont dit ici que de nombreux dirigeants de cette planète ont conscience de notre existence et savent ce qui se passera à l’avenir ; et beaucoup se positionnent, regardent leur propre pouvoir d’un œil différent. Mais je pourrais dire que les grands dirigeants sont ceux qui ont toujours dominé, qui ont provoqué toute la pauvreté et toute la faim sur la planète. Et ils continueront à le faire jusqu’au dernier moment.

Mais il y a les mauvais perdants et ceux de cœur. Les perdants de cœur sont ceux qui entrent dans tout type de conflit, ne gagnent pas et comprennent qu’il y a là une leçon à tirer ; la haine, la colère, la vengeance ne sont pas de mise pour eux, parce qu’ils ont perdu, ils acceptent la perte avec leur cœur. Mais il y a ceux qui n’acceptent pas de perdre et lorsqu’ils perdent, il font tout pour entraver le chemin du vainqueur, et souvent le prennent à leur manière (comprenez-le comme vous le souhaitez).

Enfin, il y a ceux qui sont prêts à tout pour ne pas perdre. Ils ne se voient jamais comme des perdants, ni comme ceux qui seront infériorisés, comme ils l’imaginent. La plupart du temps, ils font tout de façon malhonnête pour redevenir les gagnants, et peu leur importe ce qu’il faut faire, car ils le feront. Je rapporterai cet exemple à l’échelle de la planète aujourd’hui, où ceux qui ont dominé la planète pendant si longtemps, savent que leur temps est écoulé, ils savent que tout ce qu’ils ont réalisé en dehors des plans de Dieu Père/Mère provoquera une réaction ; ils ne s’en sortiront pas.

Mais au fond de leur cœur, ce qui compte, c’est : “Je ne sortirai pas perdant. Je m’en vais, mais je détruirai ce que j’ai créé”, puisque c’est ainsi qu’ils se voient, en tant que détenteurs de la planète. Je peux dire à chacun d’entre vous que nous nous sommes efforcés d’empêcher ce qu’ils voulaient, à savoir, détruire entièrement cette planète. Les bases souterraines n’ont pas été implantées au centre de la Terre pour rien. L’idée était de faire imploser la planète de l’intérieur, or ces bases n’existent plus, tout a été démantelé.

Que peuvent-ils faire maintenant ? Tout ce qui vous frappe à la surface, tout ce qui apporte la peur et le désespoir, de nouvelles techniques, de nouvelles lois, de nouvelles idées qui sembleront merveilleuses aux yeux de beaucoup, mais qui, au fond, ne font qu’enfoncer de plus en plus les corps physiques des habitants de la surface et, par conséquent, détruire le corps de Gaïa, contaminer de plus en plus le corps de la planète. 

Nous tenons toujours à vous rappeler ceci : êtes-vous des marionnettes, des poupées manipulables ? Non, vous ne l’êtes pas. Vous avez votre libre arbitre, vous pouvez entreprendre beaucoup de choses si vous le souhaitez.

Nous comprenons que vous ne pouvez pas vous opposer à  certaines situations qui se produisent. Est-ce vraiment le cas ? Et si un grand mouvement de résistance collective serai engagé contre ceux qui décident, et qui le font à l’encontre de la planète ? Vous en avez les capacités, mais vous ne croyez pas en vos propres capacités. Vous ne vous croyez pas capables de changer les choses, vous les acceptez et vous vous plaignez. 

Mes frères, les leçons sont là pour être apprises. Nous ne pouvons pas venir tout nettoyer sur votre planète. Les frères galactiques présents autour de vous disposent de la technologie nécessaire à ce nettoyage, et pour le réaliser de façon presque instantanée. Mais, qu’apprendriez-vous dans ce cas ? Je dirais que ce serait plus dangereux que de maintenir la situation actuelle, car vous seriez sûrs de pouvoir faire n’importe quoi et que tout serait résolu. Ceci leur donnerait davantage de pouvoir.

Nous ne pouvons donc rien faire d’autre que vous aider à développer votre conscience, de sorte que cette expansion vous conduise à remettre beaucoup de choses en question, à refuser de nombreuses choses. Le grand problème de l’humanité à la surface, est de croire que les gens n’ont aucun pouvoir, que le fait d’être un ne change rien à la situation. Je vous dirais que vous vous trompez lourdement, car il suffit que l’on pense à changer pour que la conscience s’élargisse. Lisez l’histoire du 100ème singe et vous comprendrez ce que je dis.

Il existe une conscience collective, vous êtes interconnectés, il suffit qu’un seul d’entre vous veuille effectivement contaminer les autres pour constituer un grand et puissant réseau de conscience et d’action. Ne nous questionnez pas, mes frères, en pensant que nous n’agissons pas. Je peux vous dire que notre travail a été inlassable, autrement, la planète serait déjà détruite. Toutes leurs armes ont été détruites, pas les armes que vous utilisez et connaissez dans votre dimension, c’était des armes très puissantes, d’une puissance destructrice intense.

Et nous, nous ne faisons rien ? Les frères galactiques qui se trouvent autour ont détruit leurs bases, leurs vaisseaux, tout ce qui leur appartenait. Et nous, nous ne faisons rien ? Pourquoi nous vous posons cette question ? Tout simplement pour vous montrer que vous voulez que tout soit facile, que vous n’ayez pas à travailler, que vous n’ayez pas besoin de changer, que vous n’ayez pas besoin de vous impliquer, que vous restiez dans votre petit coin à attendre ce qui va se passer là-bas.

Je dirais que ce moment est celui de ceux qui se lèvent et qui agissent. En effet, celui qui reste dans son coin à attendre que les choses se passent à l’extérieur, sans rien faire, sera englouti par tout ce qui arrivera. Et vous ne pourrez pas vous sortir de cette grande boue.

L’expansion de la conscience de ceux qui vibrent la Lumière et l’Amour pour tous les habitants de la planète et pour la planète, fait en sorte que vos vibrations augmentent et que vous soyez capables de changer de plus en plus ce qui est en train d’être changé, parce que lorsque votre conscience grandit collectivement et que vous prenez de grandes décisions, nous intervenons pour que ces décisions se réalisent. Il est donc nécessaire qu’il y ait un intérêt collectif pour le changement, cela accélère beaucoup le processus, et je peux dire qu’aujourd’hui le processus est bien accéléré car vous l’avez fait, vous l’avez voulu, et pourtant vous pensez encore que vous êtes incapables et impuissants.

Regardez autour de vous, mais apprenez à regarder. Lorsque vous allez regarder quelque chose, sortez de la boue dans laquelle beaucoup d’entre vous sont encore plongés. Sortez de la boue et regardez à l’extérieur, et vous verrez que vous êtes capables de rester en dehors, que quand vous y êtes, vous voyez le monde d’une manière totalement désespérée, totalement insoluble, qu’il n’y a aucun moyen d’accéder à ce monde dont nous parlons. Mais si vous sortez de cette boue et si vous regardez à l’extérieur, vous verrez le Soleil, le monde que nous vous annonçons, et votre cœur s’élèvera, et de plus en plus vous vous sentirez assez fort pour ne pas retourner à la boue, simplement parce que vous vibrerez tellement haut, vous vibrerez avec tellement d’Amour dans votre cœur, que vous deviendrez léger et pourrez marcher sur la boue, et ne plus vous y enfoncer. Mais si votre cœur vacille, si votre cœur doute, vous vous enfoncez à nouveau et il vous faudra refaire tout le processus pour sortir à nouveau de la boue.

Mes frères, les miracles n’existent pas. Le salut n’est pas une rançon. Le salut doit venir de votre propre cœur, de ce que vous croyez, de vos changements, de vos désirs. Tout cela vous sortira de ce marécage. Il appartient à chacun d’entre vous de choisir, mes frères, d’être dans la boue ou d’en sortir. Il n’y a pas moyen d’être à deux endroits en même temps ; soit vous êtes là, soit vous êtes dehors, car lorsque vos corps deviennent légers, ils sont expulsés de la boue, un poids suffit maintenant pour que le corps replonge tout entier. Il n’y a pas de juste milieu, il n’y a pas moyen d’être à moitié là, à moitié dehors.

Regardez tout avec amour. Chaque problème qui surgit, considérez-le comme une expansion de la conscience collective concernant un fait qui était auparavant caché, dont personne ne connaissait l’existence. La situation ne s’aggrave pas, elle est simplement révélée. Les gens deviennent violents par manque d’amour dans leur cœur, ils ne savent pas comment faire face à leurs désirs les plus inavouables. Et pour les combattre, ils se battent contre le monde. Un jour, peut-être, ils se réveilleront et se rendront compte qu’ils se trompent, que la voie n’est pas la révolte. Il existe un seul moyen de sortir de la boue : l’amour, pour tout et pour tous.

Traduction par Marcia Trumeau

Révision par Ingrid de Rio Campo,

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier