Adama – Telos II – Chapitre 6

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA !

Aujourd’hui, nous commenterons le chapitre 6 du livre II de Telos.

Beaucoup se demandent pourquoi Dieu Père/Mère permet tant de souffrances. Pourquoi Dieu Père/Mère permet-il qu’un enfant souffre ? Pourquoi Dieu Père/Mère permet-il tant d’atrocités ? Pourquoi Dieu Père/Mère permet-il que la terre fasse tant de mal ?

En premier lieu, Dieu Père/Mère n’a rien créé de tout cela. La connaissance met encore du temps à atteindre l’esprit de la grande majorité. Et de quelle connaissance s’agit-il ? La connaissance du chemin parcouru par chaque âme, des erreurs commises par chaque âme et des décisions prises par chaque âme. Dieu Père/Mère a permis aux êtres de cette planète de vivre la séparation d’avec Lui, de choisir entre se connecter à la Source ou s’en éloigner ; et aujourd’hui cet éloignement de la Source a amené chacun d’entre vous là où il se trouve actuellement.

Qu’est-ce que la souffrance, qu’est-ce que la douleur ? C’est le moyen que vous avez trouvé pour montrer votre opposition, pour montrer que vous n’acceptez pas le chemin que vous devez suivre. Le déséquilibre attire la maladie, attire la souffrance. Les chemins tortueux, les dépendances, la mauvaise alimentation, les sentiments déséquilibrés amènent plus de maladies, plus de douleurs. Et que faites-vous ? Vous vous demandez à chaque instant : “Pourquoi est-ce que je subis cela ? Pourquoi ai-je été choisi pour avoir cette maladie ? Pourquoi ai-je été choisi pour souffrir autant ?” C’est la connaissance dont je parle, la connaissance du voyage de l’âme, la connaissance que votre âme n’a pas commencé le voyage ici et maintenant, c’est un très long voyage et certainement pas entièrement passé sur le chemin de la Lumière.

Vous avez tous traversé les ténèbres, vous avez traversé les magies, et vous avez causé beaucoup de douleurs, vous avez causé beaucoup de souffrances, beaucoup de barbaries, au nom de ce que l’on vous a fait croire. Personne ne s’est-il posé de questions, tout le monde l’a-t-il accepté sans broncher ? Je dirais qu’à l’époque oui. Aujourd’hui beaucoup s’interrogent. Et pourquoi ? Parce que les voiles tombent et que tous ces masques de mensonges qui ont été créés à propos des volontés et des desseins de Dieu Père/Mère sont révélés. Les vérités apparaissent, mais beaucoup n’acceptent pas encore et ne comprennent pas, ils pensent qu’ils ne sont pas aimés par Dieu Père/Mère, ils pensent qu’ils sont oubliés par lui, et ils continuent à demander : “Pourquoi est-ce que je souffre ?”, alors que la question devrait être autre : “Que dois-je faire pour arrêter de souffrir ? Quels changements internes dois-je opérer en moi et dans le Tout pour cesser de souffrir ?”

Vous me demanderez peut-être : “Pourquoi dans le Tout ?” Parce que vous provoquez aussi des déséquilibres dans le Tout. Vous ne vivez pas isolés dans une bulle. Vous existez au sein du Tout ; par conséquent, le déséquilibre que vous provoquez chez vous, vous le provoquez chez le Tout. 

Dans ce chapitre, nous parlons donc de la volonté divine du rayon bleu, le rayon de la création, le rayon du commencement, le rayon de la planification, le rayon d’El Morya, le rayon de Michael. C’est le rayon initial. Et qu’est-ce que le rayon bleu ? C’est l’application de la Volonté Divine. Et qu’est-ce que la Volonté Divine ? C’est le fait d’accepter d’être celui qu’il a créé ; d’admettre que vous êtes un être exactement égal à Dieu Père/Mère.

Vous n’acceptez pas d’entendre cela. Vous vous trompez. “Comment vais-je être l’égal de Dieu Père/Mère ? Je vous explique alors que Dieu Père/Mère est l’Univers et que vous êtes une particule de sable, mais que vous en faites partie et que si vous en faites partie, vous êtes égal à lui. Ne le prenez pas dans le domaine du pouvoir et de l’action. Vous avez tous l’étincelle divine et c’est ce qui fait de vous des dieux, exactement égaux à Dieu Père/Mère.

Mais qu’avons-nous tous choisi ? Car nous aussi, en Lémurie, nous avons choisi de tomber de niveau de conscience, et regardez où cela nous a menés. Vous aussi, vous avez choisi de vivre cette chute. Regardez votre monde aujourd’hui. Mais nous ne devons jamais oublier que malgré toutes nos actions qui causent de la souffrance à nous-mêmes et aux autres, la Lumière ne nous quitte jamais ; la Lumière ne nous oublie pas ; elle est toujours là à essayer de nous attirer à nouveau pour que nous revenions sur le bon chemin. C’est ce qui nous est arrivé. Nous nous sommes battus et aujourd’hui nous sommes ce que nous sommes sur cette planète.

Réussirez-vous ? Oui, absolument. Prenez notre exemple. Nous avons réussi, vous réussirez, il suffit que chacun d’entre vous choisisse de vivre la Volonté Divine. “Et quelle est la Volonté Divin, que je souffre, que j’aie des problèmes ? » Vous vous posez cette question tout le temps. Et je vous réponds que non ; la Volonté Divine est l’abondance, la santé, l’équilibre, l’Amour et le bonheur. Mais vous n’y arrivez pas, parce que vous passez le plus clair de votre temps à être ingrats, à vous plaindre, à poser des questions, à contester tout ce qu’on vous dit.

Rappelez-vous ceci : Regardez en arrière, il y a un demi-siècle. Est-ce que ce que je fais ici en ce moment, vous transmettre un message, était-il possible ? Je pourrais répondre par l’affirmative dans un cercle infiniment plus restreint, parce qu’il n’y avait pas de canaux à l’époque. Aujourd’hui, combien y a-t-il de canaux sur la planète qui répliquent nos messages, qui répliquent toute la sagesse ? Et pourquoi ? Parce que le temps est venu pour vous de vous réveiller. Le désir de Dieu Père/Mère de créer une civilisation capable d’expérimenter le libre arbitre arrive maintenant à son terme ; ce projet est terminé. Et que veut-il ? Que chacun d’entre vous redevienne un être de lumière, aimant inconditionnellement, vivant dans la prospérité, l’abondance et le bonheur.

C’est pourquoi nous venons ici, moi et tant d’autres, apporter des enseignements, des moyens, des techniques pour que vous puissiez améliorer votre vie et vous élever. 

Vous vous accrochez aux détails. Vous voulez comprendre chaque mot prononcé, vous voulez comprendre chaque phrase, alors que ce qu’il faut comprendre, c’est l’énergie qui est transmise, c’est ce que votre cœur ressent dans chaque message transmis. Mais vous continuez à laisser parler l’ego et lorsqu’il parle, il vous fait douter, il vous empêche de comprendre, car c’est le rôle de l’ego : vous faire vous méfier de tout. Alors, la bonne chose à faire serait tout simplement de ne pas écouter.

Idéalement, pour chaque message que nous transmettons, vous devriez baisser le son et laisser l’énergie circuler. Peut-être auriez-vous alors moins de doutes, car vous recevriez le message avec votre cœur, et non avec votre esprit. 

Le changement n’est pas facile. Ne croyez pas que cela ait été facile pour nous, mais aujourd’hui vous recevez beaucoup d’aide ; l’aide vient de tous les côtés, mais vous continuez à vous plaindre, vous continuez à questionner, vous continuez à douter et chaque fois que vous faites cela, vous faites un pas en arrière. Et non, ne me dites pas que vous devez vous interroger parce que vous n’êtes pas des marionnettes.

Questionner est différent de ne pas comprendre. Vous lisez quelque chose et vous ne le comprenez pas ; alors vous demandez à votre cœur ou vous demandez directement à l’être qui a dit cette phrase incomprise, ce mot, et il vous l’expliquera. Mais vous ne le dites pas comme ça, vous questionnez, parce que vous pensez qu’il y a une erreur, qu’il y a un problème. 

Jusqu’à quand laisserez-vous parler l’ego ? Jusqu’à quand oublierez-vous que tout doute doit nous être soumis à nous, et non à l’autre, que chaque fois que vous mettez un doute dans votre cœur et que vous le transmettez à l’autre, ce doute augmente, et tout le monde est enveloppé par cette énergie ? Combien de temps allez-vous agir ainsi ? 

Il y a des milliers d’Êtres de Lumière autour de vous, à qui vous pouvez demander n’importe quelle incompréhension ? Vous pouvez demander : ” Aidez-moi à comprendre ce point ” et je vous garantis que vous comprendrez. Mais tant que vous mettez un point d’honneur à mettre le doute, le questionnement, non seulement à vous-même mais à tous les autres, vous ne prenez pas le bon chemin.

Apprenez mes frères, le doute est mauvais conseiller ; ne pas comprendre est normal. Si vous ne comprenez pas, demandez notre aide. Ne questionnez pas comme si c’était mal et ne transmettez pas votre doute à l’autre, garde-le pour vous. 

Ne diffusez pas cette énergie négative aux autres. Apprenez à nous solliciter. Je pense que la grande majorité d’entre vous a compris que nous sommes très proches, non pas à un jet de pierre, mais à l’intérieur de vos cœurs.

Apprenez à nous appeler. Apprenez à demander notre aide, pas celle de l’autre. C’est un point que je pourrais qualifier comme étant le plus difficile pour vous, car vous avez été habitués à tout demander à l’autre. Cette connexion que vous devez accroître chaque jour avec tous les êtres est laissée de côté parce que vous préférez écouter l’autre. C’est aussi un processus d’apprentissage. Est-ce la volonté divine ? Non. La volonté divine est que chacun d’entre vous devienne un Dieu et, en tant que tel, soit en contact permanent avec nous, mais pour cela, il faut de l’entraînement, de l’exercice, de la constance. Et lorsque vous de laissez cela pour solliciter l’autre, l’exercice n’a pas lieu.

Mes frères, soyez reconnaissants pour tout ce que vous vivez. Soyez reconnaissants pour chaque moment de douleur et de souffrance, car ce sont eux qui vous élèvent ; ce sont eux qui vous font regarder vos erreurs et les corriger. Il n’y a pas d’autre moyen pour vous d’apprendre. Qui a-il créé tout cela ? Est-ce Dieu Père/Mère ? Non, ce n’est pas le cas, c’est vous-mêmes qui l’avez créé par chacune des actions que vous avez entreprises tout au long de votre voyage. Vous avez vécu de nombreuses vies et avez beaucoup à éclaircir. Il vous faut maintenant apprendre à vous laisser porter par le courant, à faire confiance, et surtout à ne pas compter sur l’autre ; comptez toujours sur vous-même et sur les Êtres qui vous entourent.

C’est le grand apprentissage. Si vous êtes une Étincelle divine, vous n’avez pas besoin de l’autre, vous n’avez pas besoin de l’opinion de l’autre, vous n’avez pas besoin de la critique de l’autre, vous n’avez pas besoin de l’autre du tout. Vous avez tout en vous, il vous suffit d’y croire. Et pour terminer, faites la méditation du Temple de la Volonté de Dieu à Telos. Il est très important de faire cette méditation. Faites-la aussi souvent que vous le souhaitez et vous verrez la différence chaque jour.

Traduction par Ana Gouveia Pereira

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier