Adama – Telos III – Chapitre 4 – par Adama

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA !

Aujourd’hui, nous allons commenter le chapitre 4 du livre III de Telos. Dans ce chapitre, Aurélia ouvre son cœur sur les nombreux doutes qu’elle avait encore dans son cœur. Je ne vais pas vous parler des doutes d’Aurélia ici.

L’objectif est de vous rappeler à tous de regarder à l’intérieur de soi. Vous avez été habitués, orientés et amenés à créer des routines pour survivre, pour rester dans cette dimension. Vous devez vous réveiller, vous préparer, travailler, vous occuper de la maison, des enfants, de la famille. Rien ne peut aller de travers. Rien ne peut être défectueux.

Certains d’entre vous prennent ces routines avec légèreté, mais beaucoup d’entre vous s’y livrent comme si c’était un objectif de vie, et si quelque chose ne va pas, cela devient un désespoir éternel. Ils brisent même leur propre équilibre. J’aimerais que chacun d’entre vous regarde dans son cœur et se pose une seule question : ” La tâche que j’accomplis, est-ce que je la fais automatiquement ou est-ce que je la fais à la demande de mon cœur ? “

Je crois que beaucoup d’entre vous répondent déjà : “Nous le faisons automatiquement”. Mais pourquoi faut-il qu’il en soit ainsi ? Pour quelle raison faut-il le répéter ligne par ligne, tous les jours ? Pourquoi ? Parce que quelqu’un vous l’a enseigné, parce que quelqu’un vous l’a imposé, parce que la société l’a décidé ainsi ? Je vous poserai alors une autre question : “Que dit votre cœur ?” Et j’y répondrai pour vous. La plupart d’entre vous répondront (: “) que votre cœur n’a rien à voir là-dedans(“). Et que quand vous l’écoutez, il est très contrarié.

Qu’est-ce que l’ascension vers la Cinquième Dimension ? C’est se libérer des attaches. Se libérer des croyances. Se libérer des routines. Se libérer des schémas. L’ego aime les schémas, il aime les routines qui ne sont jamais rompues, et pourquoi ? Car c’est confortable pour lui, il connaît le début, le milieu et la fin de ce processus. Il est satisfait, cela ne le gêne pas. Si vous brisez une routine, un modèle, l’ego se perd et commence à se dire : “Tu ne vas pas y arriver. Ce chemin n’est pas le bon. Pourquoi as-tu changé ? Ce sera pire, ce ne sera pas mieux”, et vous finissez par y croire, dans la mesure où il vous crie tellement dessus que vous cessez d’essayer de changer.

Je vous lance donc un défi à chacun d’entre vous : changez vos habitudes, brisez vos schémas. Chez vous, c’est vous qui êtes aux commandes. Je comprends aussi qu’il y a des partenaires qui ne sont pas d’accord, qui n’acceptent pas, qui ont besoin de continuer avec des schémas. Vous avez donc une deuxième tâche : changer, briser vos schémas, mais ne pas provoquer la colère de ceux qui vous entourent. Vous devrez apprendre à avancer en douceur, mais en changeant.

Vos réponses à cela  sont assez intéressantes : “Je ne peux pas changer de travail. Je ne peux pas changer de famille. Je ne peux pas changer les personnes qui m’entourent”. Et là, je réponds : (“) Pourquoi ne pouvez-vous pas changer de travail ? Est-ce que vous êtes parti avec votre cœur pour trouver quelque chose de mieux pour vous, ou êtes-vous seulement lié à l’aspect financier ? À partir du moment où vous ouvrez votre cœur et vous permettez de recevoir ce que l’Univers a à vous offrir, je vous garantis qu’un autre travail apparaîtra, et qu’il sera très bon pour votre cœur.

Vous ne pouvez pas changer votre famille. Et je vous demande : “Pourquoi pas ?” Préférez-vous entretenir la disharmonie et le déséquilibre parce que vous avez besoin de maintenir une famille, ou bien pourriez-vous changer et en arriver à aimer encore plus cette famille ? Tout est question de règles. Tout est question de normes, suivant lesquelles on vous a appris qu’il faut vivre ensemble à tout prix, même si cela entraîne des souffrances et des désaccords. À qui cela bénéficie-t-il ? Ce n’est bon pour personne.

Comprenez bien que vous ne pouvez pas changer ceux qui vous entourent, car chacun a son propre chemin et son propre ego, mais je vous assure que si vous changez, ce sera peut-être inconfortable au début, mais vous ferez ce que votre cœur vous demande. Quant aux personnes qui ne vous acceptent pas et qui n’acceptent pas votre changement, c’est une chose à laquelle vous devez réfléchir. Vous ne pouvez pas essayer de changer les gens, mais vous pouvez être un exemple pour eux. Vous pouvez présenter de nouveaux arguments, mais sans argumenter, simplement en montrant ce que vous arrivez à apprendre et à gagner grâce à votre changement d’attitude.

Chacun d’entre vous fait partie du Tout. Une goutte n’atteint pas seulement l’endroit où elle tombe, elle se répand, provoque un mouvement. Soyez vous-même cette goutte. Commencez à écouter votre cœur. Libérez-vous des règles. Abandonnez les schémas. Bien sûr, dans le monde dans lequel vous vivez, il y a des règles qui ne peuvent pas être contournées. Ne vous laissez donc bloquer que par celles-là seulement celles-là, celles que vous ne pouvez pas transgresser. Ce sont les règles de votre monde. Vous n’avez donc pas beaucoup de choix. Les règles imposées par la société, par les coutumes, par les habitudes, sont bonnes pour qui ? Pour ceux qui les ont créées, pour vous maintenir toujours à l’intérieur de vos cocons, pour que vous ne mettiez jamais la tête dehors. En effet, à l’extérieur, vous avez la liberté, vous avez l’Amour et vous avez le bonheur de suivre votre cœur, et non ce que l’on vous impose.

Ne confondez pas liberté et désordre. La liberté consiste à agir sans règles, sans normes, et à dire à chaque tâche répétitive : “Je vais briser cette règle pour faire quelque chose qui est bon pour mon cœur”. Mémorisez cette phrase, et à chaque moment où vous vous surprenez à la répéter, à cause d’une règle, dites ces mots, mais dites-les du fond du cœur. Et je vous garantis que vous commencerez à attirer de nouvelles possibilités, de nouveaux chemins, qui vous apporteront certainement une plus grande joie, moins de fatigue et moins de routine.

Mes frères et sœurs, le cœur doit commander vos chemins, et non l’esprit. La pensée vous a conduits jusqu’ici. Elle vous a rempli de jugements et de règles qui sont désormais inutiles, qui font désormais ? partie de vos âmes, de vos esprits. 

Souhaitez-vous vous élever ? Alors, écoutez votre cœur. Brisez les schémas. Rompez avec les règles qui peuvent être rompues. Regardez tout avec amour. Regardez le bon côté des choses.

Même en cas de grande catastrophe, il y a toujours un côté positif. Ceux qui sont au cœur du problème parviennent difficilement à voir ce côté positif, dans la mesure où ils ne voient que la souffrance, la douleur. Pourtant, il y a une leçon à tirer et pour nous, c’est un côté positif, un moment d’évolution, un moment d’apprentissage. Lorsque quelqu’un exprime quelque chose de négatif, mettez-le du côté positif. Coupez cette énergie, ne continuez pas le sujet. Cassez l’énergie qui émane de cette personne, et si c’est vous qui l’avez émise, faites la même chose.

Regardez toujours tout du côté positif. Émanez des propos positifs. Évitez les commentaires négatifs. Actuellement, votre monde est saturé de choses négatives pour que vous les commentiez, pour que vous vous concentriez sur elles, au lieu de vous concentrer sur ce qui est positif. Comme nous le disions, les masses sont en ébullition, car elles ont atteint leur limite. Elles doivent transformer votre monde en un chaudron en ébullition, de sorte que vous ne puissiez commenter que la chaleur et la souffrance de l’ébullition. Toutefois, votre monde n’est pas ce chaudron. Votre monde est bien plus vaste que cela. Regardez donc votre monde avec amour. Considérez toujours le bon côté des choses.

Vous voulez vous élever, nous le savons. Commencez donc à changer pour que le changement soit léger, facile, car il viendra un temps où vous devrez vous élever, et la leçon pourra être très douloureuse. Ne laissez pas que vos leçons soient lourdes. Réduisez au maximum le poids des leçons. Comment ? En regardant tout avec amour, en brisant les schémas et les règles qui peuvent être brisés. Rendez vous heureux. Oubliez les autres. Ne vivez pas dans la dépendance des autres. Les autres sont les autres, et ils ont leur propre parcours. S’ils vous jugent, c’est leur problème, pas le vôtre. Suivez le chemin de votre cœur et vous serez sûr d’élever rapidement votre vibration.

Traduction par Marcia Trumeau

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier