Archange Michaël en direct 02-08-23

Mes bien-aimés, JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL ! 

Je vois certains cœurs heureux, d’autres moins. Mais, mes frères, j’aimerais que tous, en ce moment, maintenant, fassent un effort pour chasser les problèmes de vos esprits. On va imaginer… non, on n’est pas en méditation. Mais, on va imaginer que chacun, à présent – observez l’invitation que je vais faire – que chacun est à présent sur une magnifique montagne, pleine de verdure, avec des oiseaux qui chantent, sur le balcon d’une cabane, devinez où ? Allongés sur un hamac ! Non !Aujourd’hui, je veux que vous vous allongiez dans le hamac et que vous soyez bien à l’aise. Je ne sais pas si tout le monde aura du jus de fruits à boire, mais mettez-vous dans ce hamac et imaginez-vous à cet endroit, un lieu de grand plaisir, de grande beauté, un climat doux, ni chaud ni froid, avec les oiseaux qui chantent, peut-être le bruit d’une rivière, d’une cascade, à vous de créer l’environnement autour de votre cabane. Mais, soyez allongés, bien détendus ! Il est important de ne pas dormir, sinon vous ne pourrez pas entendre ce que je dirai. Mais, c’est un moment de détente. C’est un moment pour oublier ce qui se passe en dehors de cet environnement. Laissez tout dehors, bien loin. Concentrons-nous sur cet endroit merveilleux.

Alors, je dirais à chacun d’entre vous qu’un moment de paix, un moment de lumière est possible. Je comprends que les soucis du monde mobilisent 100 % de votre esprit pendant la journée. Et, si vous commenciez un petit exercice : en vous réveillant, préparez-vous, mettez vos protections, soyez reconnaissants pour un jour de plus à vivre et à ce moment-là ne pensez à rien, soyez simplement reconnaissants. Ayez seulement de la gratitude ! Préparez-vous simplement, mettez vos armures, vos épées, vos pierres, ce que vous voulez, un pur moment de préparation. Quand vous vous levez du lit, la journée commence.

Ensuite, un autre exercice : le petit-déjeuner ! Ne parlez pas des problèmes, rassemblez la famille autour de la table, parlez du pain chaud ou moins chaud, ou de ceux qui, malheureusement, n’ont pas de pain. Parlez de ce moment d’union, mais ne vous plaignez pas, n’apportez pas de problèmes à table. S’il n’y a rien à dire, restez silencieux, mais ayez un premier repas l’esprit léger, sans soucis. Je vous dis, mes frères : le premier repas de la journée est une réparation de ce qui a été dépensé pendant la nuit. Beaucoup pensent que leurs corps, la nuit, dorment et grossissent parce qu’ils ne font rien. Alors, je vous dis que c’est exactement le contraire ! Que font vos corps après avoir dormi ? Vous n’en avez aucune idée. Pourquoi ? Parce que vos âmes ne dorment pas avec vous ! Elles sortent, elles vont travailler, oui, elles vont travailler dans leurs missions. Alors, l’âme se fatigue aussi, elle perd aussi de l’énergie. Et, d’où tire-t-elle l’énergie pour se maintenir ? De votre corps physique. Et chaque action, faite par l’âme, demande beaucoup d’énergie, car elle n’est pas physique. Elle est une partie de votre corps, mais elle n’est pas physique. Ainsi, tout ce qu’elle traverse, tout ce qu’elle vit, elle puise dans votre corps physique. Par conséquent, pendant la nuit, votre corps physique essaie de maintenir cet équilibre pour que l’âme aille bien. Alors, le premier repas, qu’est-ce que c’est ? Le ravitaillement de l’énergie dépensée ! Et, je vous dis plus : beaucoup d’entre vous ont le mauvais réflexe de ne pas prendre ce premier repas. Je dis que c’est une erreur, car le corps a besoin, dès les premières heures, de recevoir de la nourriture, de l’énergie. Ah, et s’il vous plaît, ne remplacez pas un petit-déjeuner le plus sain possible par des cochonneries que vous mangez dans la rue, accompagnées d’autres, d’autres, d’autres et d’autres cochonneries ! Vous êtes en train de détruire vos corps ! Le corps a besoin d’énergie, mais d’une énergie propre, pas de la malbouffe !


Par conséquent, mes frères, repensez le petit-déjeuner ! En plus d’être un réapprovisionnement pour le corps physique, c’est un moment où votre esprit termine de ranger tout ce qu’il a fait pendant la nuit. Oui… Disons que c’est comme si toute l’expérience de l’âme était maintenant stockée dans le corps physique. “Ah, mais je ne me souviens de rien !” Eh bien oui, vous ne vous souvenez de rien, mais je vous assure que ça arrive. 

Alors, quand vous êtes dans les premières heures d’éveil, le corps est encore en train de s’organiser avec tout ce qu’il a reçu de nouveau de votre âme et il a besoin d’énergie, d’une énergie bien propre ! Alors, deux conseils : prenez le petit-déjeuner et ne mangez pas de cochonneries . Pourquoi j’appelle ça des cochonneries ? Car ce sont des choses qui ne devraient pas être mangées le matin, ce sont des choses que vous pouvez manger tout au long de la journée. Cherchez à bien vous nourrir le matin. Un bon petit-déjeuner apporte le réapprovisionnement nécessaire à votre corps après tout ce qu’il a vécu pendant la nuit, et vous aurez une journée animée et serez bien disposés.

Souvent, vous passez une journée morose, presque sans forces, et vous vous demandez : “Mais pourquoi je me sens comme ça ? J’ai bien dormi, pourquoi je suis comme ça ?” Je vous réponds : parce que même votre petit-déjeuner était faible par rapport à tout ce que votre corps a perdu. Et, je vais vous dire quelque chose d’autre : vos âmes sont très actives, elles travaillent beaucoup. Alors, mes frères, essayez de faire un bon repas. Cherchez à manger le plus sainement possible. Ne vous restreignez pas à certaines choses au petit-déjeuner. Je sais qu’il y a des préférences, et je vous assure que vos goûts sont étranges. Je suis impressionné de voir à quel point vous vous agressez avec toutes ces mauvaises choses que vous mangez. C’est incroyable ! Ce premier repas devrait être le plus propre possible, car il doit apporter de l’énergie au corps, mais une énergie propre et saine. Mais, beaucoup ne mangent que des cochonneries.

Je le dis depuis un certain temps déjà, mes frères : vous allez le regretter après. Ne pensez pas que le changement dans vos corps ne viendra pas avec cette charge de bêtises que vous mangez. Si vous maintenez une alimentation saine, le changement sera douloureux, mais supportable. Pour ceux qui remplissent leur corps de cochonneries, je vous le dis : vous allez beaucoup souffrir du changement, caril y a trop de déchets à l’intérieur !

Mes frères, il n’est pas nécessaire que du jour au lendemain, vous arrêtiez de tout manger, il faut avoir du bon sens. Il faut avoir des limites, vous pouvez manger des cochonneries, mais ne le faites pas tous les jours à tout moment. Nous comprenons que l’alimentation est un sujet assez complexe pour vous, car tout le monde n’a pas les moyens de consommer des aliments sains. Alors, que faire, mourir de faim ? Non ! Mangez ce que vous avez, nous comprenons ça. Mais, à condition que vous ayez une alimentation équilibrée, avec du bon sens. Ce n’est pas vouloir manger tout le chariot du vendeur de malbouffe d’un coup ! Ayez des limites, fixez-vous des limites, et ainsi, vous allez générer moins de déchets.

Vos corps sont en train de changer. Beaucoup de choses que vous mangiez auparavant, vous ne pouvez plus les manger, certains corps se rebellent. “Je n’en veux plus de ça ici !” Et ils le rejettent, vous vous sentez mal et ça ne passe plus. Je dirais que ce sont des corps avec une personnalité, des corps qui ne se laissent plus guider par vous, ils prennent les rênes de leur propre chemin, car le corps sait ce qui se passe avec ces changements. Ainsi, observez les choses que vous mangez et qui ne vous conviennent pas, qui ne sont pas bonnes pour vous. Évitez-les, c’est le corps qui vous avertit : “Regarde, je n’en veux plus de ça !”

Alors, mes frères, ce sont de petits conseils, de petites idées que beaucoup considèrent comme des bêtises. Certains pourraient même dire : “Eh bien, L’Archange parle maintenant de nourriture ? Il est devenu expert en nutrition ?” Eh bien, je vous dirais que je ne suis pas vraiment un expert en nutrition comme vous l’entendez, mais je sais tout ce qui est mauvais pour votre corps parce que nous le voyons ! Votre aura est magnifique quand vous vous réveillez, elle brille, elle est propre ! Et, que faites-vous ensuite ? Vous mangez toutes sortes de cochonneries. Et que se passe-t-il avec votre aura ? Elle cesse de briller, elle commence à devenir terne, sans éclat, parce que vous avez ingéré des choses qui ne sont pas saines pour votre corps, alors elle perd de son éclat. Pensez-vous que nous ne voyons pas ça ? Nous voyons tout, tout le temps ! Nous voyons tout ce que vous avez pris l’habitude de manger, de boire, tout ça, nous le voyons. Alors, je n’ai pas besoin d’être un docteur en nutrition pour savoir ce qui est bon et ce qui est mauvais. Et, je vous le dis : le premier repas est le plus important de nos jours, car il va reconstituer l’énergie que votre âme a consommée pendant la nuit. Oh, et inutile de dire à l’âme : “Reste tranquille ! Ne va pas te promener !” Parce qu’elles n’obéissent pas ! Toutes sont impliquées dans un but plus élevé, l’ascension de la planète, et chacune fait sa part. Ce qu’elles font ? Eh bien, ça, on ne peut pas le dire. Mais, un jour, vous saurez, car vous commencerez à vous souvenir de tous les endroits où vous étiez pendant la nuit.

Quand nous parlons de ces choses, mes frères, c’est précisément pour vous aider à maintenir un corps plus équilibré, plus pur. Buvez beaucoup d’eau, car l’eau aide à éliminer les déchets. Mais, vous mangez, mangez, mangez et vous ne buvez pas d’eau ! Alors, qu’arrive-t-il ? Vous grossissez, grossissez, grossissez. Et, ça aussi, je l’ai déjà dit à chaque fois, vous rendez la transformation plus difficile. Vous vous imaginez – et je sais que beaucoup ici ont cette idée – vous pensez que vous allez entrer dans une machine en étant un peu dodu, et que de l’autre côté, vous allez en sortir mince, avec un corps magnifique, parfait. Je peux vous dire que cette machine n’a pas encore été inventée dans l’Univers, car tout ce que vous faites de mal contre vos corps a des conséquences, mes frères, ça vous revient. Ce serait très intéressant que vous vous gaviez de cochonneries, que vous entriez dans la machine et que vous en ressortiez beaux et en bonne santé. Tout le monde serait là-dedans, dans cette vague, mangeant n’importe comment, puis entrant dans la machine et sortant minces et beaux. Ce serait facile et bon, n’est-ce pas ? Ce ne serait pas le cas, vous vous trompez !


La transformation est déjà en train de se produire. “Ah, mais je ne ressens rien !” Tant mieux pour vous si vous ne ressentez rien. C’est le signe qu’il y a un certain équilibre dans votre corps. Mais, beaucoup se sentent très mal en point et ignorent pourquoi. Ils ressentent simplement un malaise, mais ils ne savent pas ce que c’est. Alors, commencez dès hier, dès l’année dernière,  dès 10 ans en arrière, vous êtes déjà en retard pour  prendre soin de vos corps.

Alors, continuons mon raisonnement. Tout le monde sur le hamac, réveillés. Ne dormez pas ! 

Alors, vous prenez un petit-déjeuner nutritif et énergétique. Quand je parle d’énergétique, ne confondez pas mes mots, je me réfère à quelque chose qui apporte une énergie pure, une énergie propre ! Très bien. Alors, vous commencez la journée, vous allez au travail, vous vous occupez de la maison, des enfants, chacun avec ses engagements. Chacun avec ses difficultés. Chacun avec ses problèmes. Très bien. Et, alors, vous passez la journée à vous plaindre, à travailler, à insulter les autres, à vous plaindre des transports, de la nourriture, des collègues, du patron, je vois tout ça. Je mens ? Si je garde un œil sur chacun de vous, je vois tout ça ! Vous ne faites que vous plaindre tout au long de la journée. Vous vous plaignez de tout, rien n’est bien, tout est sujet à se plaindre ! Très bien. Ensuite, vous rentrez chez vous. Quelle sorte d’énergie apportez-vous à la maison ? Une énergie propre, saine, légère ? Ou bien apportez-vous un train chargé de pierres à l’intérieur de la maison ? Et, le pire, c’est que beaucoup arrivent chez eux et continuent à se plaindre, car (Parce qu’) ils tiennent à raconter tout ce qui s’est passé à ceux qui n’étaient pas là. Ensuite, ceux qui étaient dans la maison, à leur tour, vont raconter ce qui leur est arrivé, se plaindre un peu plus. Et, là, viennent les conflits, les disputes et bien plus encore.

Alors, je vous demanderais d’apprendre encore une petite chose : pour entrer dans vos maisons, il y a une porte. À ma connaissance, personne n’entre par la fenêtre, vous entrez par la porte. Alors, avant de mettre la main sur la (serrure, sur la) poignée pour ouvrir la porte, n’ouvrez pas immédiatement, regardez en arrière et laissez le train à l’extérieur de la maison.

Prenez le sac à dos des plaintes et jetez-le loin !

Prenez toute votre fatigue et laissez-la à Gaïa !

Demandez à Gaïa de prendre votre fatigue !

Remplissez votre cœur de lumière, jusqu’à ce qu’il brille !

Alors, vous pouvez ouvrir la porte et entrer chez vous !

Et, là, il y a un autre côté. Ceux qui étaient déjà à la maison, qui étaient déjà à l’intérieur,  vont, eux aussi, remplir leur cœur de lumière pour créer un nouveau moment en famille, un moment pour rire, un moment pour regarder un bon film tous ensemble, un moment pour dire des choses drôles. “Ah, mais nous ne pouvons pas vivre sans aborder les problèmes.” J’y arrive !

Alors, ce moment où vous regardez votre maison et où vous voyez l’endroit où vous êtes couché maintenant, cette cabane dans une belle montagne ou vous arrivez fatigués et vous vous allongez dans le hamac pour vous reposer, regardez vos maisons et voyez cette image de vous maintenant. Vous avez laissé tout à l’extérieur, la colère, la rancœur, tout est resté dehors. Vous êtes maintenant dans le moment de se balancer dans le hamac ! Tout le monde est réuni, discutant dans cette atmosphère créée dans cet environnement, une atmosphère de lumière, de joie.

Très bien. Il y a des problèmes à résoudre en famille. Vous pouvez même en parler, car l’atmosphère est propice à de nouvelles solutions, à des solutions fantastiques, à la résolution des problèmes, car tous ont le cœur illuminé !

Morale de l’histoire : si vous vivez un problème, que ce soit à la maison, au travail, ou ailleurs, qui vit le problème ? C’est vous ! Alors, en rentrant chez vous, ne répandez pas votre problème sur les autres. Le problème est le vôtre ! Si vous avez un problème, il est probablement une leçon à apprendre, et qui doit apprendre ? Vous ! Alors, vivez le problème seul. Vous avez créé le problème, ah oui, car aucun problème ne survient sans que vous en soyez à l’origine. Alors, c’est à vous de vivre le problème. Ne cherchez pas à partager avec quelqu’un d’autre quelque chose qui ne le concerne pas, c’est votre problème.

Maintenant, s’il y a un problème qui affecte la famille, le groupe, alors après ce moment de détente et de repos dans le hamac, le problème peut être exposé, et cela apportera rapidement une solution, car il y a de l’amour, de l’harmonie, de la paix dans cet environnement.

Et pour terminer cette longue histoire, avec quels sentiments allez-vous vous coucher ? Avec de bons sentiments, car les problèmes ont été résolus, votre maison est remplie d’harmonie, de tranquillité. Vous mettrez votre tête sur l’oreiller et vous dormirez. Et, votre âme sortira légère et joyeuse pour ses activités, et un nouveau jour commencera demain.

Alors, revenons maintenant à la réalité. Vous rentrez chez vous, vous ne faites rien de tout ce que j’ai dit et vous arrivez déjà en déchargeant toute votre colère, toute votre haine et tout votre mécontentement. Et, celui qui était déjà à la maison, qui avait aussi ses propres problèmes, les décharge aussi, après tout, si vous les avez déchargés sur lui, il vous les déchargera aussi. Rien de plus juste que cela. Et, que se passe-t-il ? Un environnement agréable ? Y aura-t-il un consensus dans cet environnement ? Y aura-t-il de la paix ? De l’harmonie ? Bien sûr que non ! Et, vous vous endormirez avec le cœur rempli de colère, le cœur lourd, l’esprit épuisé et vous passerez une nuit horrible. Et, que devient votre âme ? Vous pensez que lorsque vous êtes dans cet état, l’âme peut sortir ? Non, elle ne sort pas ! Parce que votre corps est en déséquilibre, dans un état de désorganisation tel que l’âme ne peut pas sortir du corps. Autrement dit, qu’avez-vous provoqué ? Je vais dire quelque chose de drôle : l’âme manquera au travail et son patron lui fera des reproches le lendemain ! Cela peut être drôle, mais en parlant sérieusement : vous avez empêché votre âme d’agir là où elle devait agir, alors, regardez ce que vous attirez dans votre vie. Si beaucoup d’entre vous ici pensent que tout ce que je dis est un tas de bêtises, que c’est très facile pour moi de parler parce que je ne vis pas tout ça, que je n’ai pas de famille, de travail, de problèmes, je vais répondre à ce que j’ai dit plus tôt : en effet, je n’ai rien de tout cela, mais je vois l’état dans lequel vos corps se trouvent. Alors, j’ai déjà suffisamment de bases pour parler. Maintenant, comme je l’ai toujours dit, mes frères : je suis ici en train de parler, non, je ne dis pas que je perds mon temps, car je n’ai pas de temps. Le temps pour moi est toujours le présent, ici et maintenant, je ne m’inquiète pas du temps. Alors, je parlerai toujours de ce qui est le plus correct pour vous. Peu importe que beaucoup rient, que beaucoup haussent les épaules, que beaucoup tournent le dos et fassent exactement le contraire de ce que j’ai dit. Et, alors, je vous répondrai : qui sème récolte ! Alors, celui qui sème l’amélioration dans sa vie, celui qui sème la recherche d’harmonie, de paix, de tranquillité dans sa maison, qu’obtiendra-t-il en retour ? La même chose ! De même, celui qui cherche des querelles, des disputes, des désaccords, attirera quoi ? Beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup, beaucoup plus de la même chose ! C’est à vous de choisir, mes frères. En effet, je n’ai pas à passer par tout ça. Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferai jamais. Mais, je peux vous orienter sur la bonne voie.

Então, mes frères et sœurs, quel est votre choix ? Quel genre de foyer voulez-vous construire ? Et, ne me dites pas que “ah, il n’y a plus moyen de réparer !” Il y en a toujours. Soyez l’exemple ! Si les autres ne veulent pas changer leur façon d’être, changez vous, vous. Peut-être qu’ils ne comprendront pas au début, mais ils vous observeront et soyez certain qu’avec le temps, ils changeront aussi. Croyez en cela. Pensez-y, mes frères et sœurs, se balancer dans ce hamac dans lequel vous êtes en ce moment, c’est très agréable, n’est-ce pas ? C’est réalisable et possible d’obtenir cela, il suffit que vous changiez vos habitudes, il suffit que vous fassiez de vos maisons un foyer de paix et d’harmonie.

Et pour finir, faites l’expérience et vous verrez comment vos vies changeront. Souvent, vous êtes comme bloqués sur place, rien ne bouge, les choses semblent être figées, alors faites un grand changement en vous et autour de vous. Et, la première habitude que vous devez apprendre à perdre est celle de se plaindre ! Celui qui se plaint demande deux fois la même chose. Ré…clame, sollicite  deux fois ! Perdez cette habitude. Parce que plus vous vous plaignez, plus les choses empirent, car vous augmentez l’énergie négative, c’est sûr. Alors, commencez par perdre cette habitude de vous plaindre, si vous avez vraiment envie de vous plaindre, inversez la situation, soyez reconnaissant pour quelque chose. Soyez reconnaissant pour quelque chose qui vous plaît et vous oublierez immédiatement de vous plaindre.

Changez, mes frères et sœurs !

Faites de vos vies un paradis, pas un enfer ! Ce sont de petites actions, chaque jour, qui feront le grand changement ! Il suffit que vous le vouliez vraiment.

Traduit par : Lurdes Rodrigues Da Costa / Marques

Révisé par : Ingrid De Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier