Archange Michaël en direct 20-04-2022

Mes bien-Aimées ! Je suis l’Archange Michaël !

J’aime bien voir l’excitation de certains et une excitation moindre pour d’autre ! C’est comme nous l’avons déjà dit : voir ou ne pas voir, qu’est-ce que cela signifie ? C’est un bon sujet pour aujourd’hui.

Allons-y ! Ce cheminement traite les âmes, pas les esprits, mais ceux qui commandent tout le processus, ne sont pas les âmes, ce sont les esprits, parce que c’est vous qui avez l’autorité dans ce monde.

Je vous dirais donc ceci : vous fouillez des choses très anciennes durant les méditations, des choses dont vos âmes ne se souvenaient même plus, et vous avez eu beaucoup de travail au fil du temps à tout cacher, à tout enterrer, pour ne pas vous en souvenir. Et qu’est-ce que nous faisons ? Nous ramenons tout à la surface, nous les déterrons, nous les montrons, nous les ramenons vers l’esprit. Donc il n’y a aucun moyen de s’échapper.

La seule chose que vous, en tant que consciences humaines, pouvez faire, c’est de simplement décréter que vous ne verrez rien, que vous ne voulez rien voir, que vous ne voulez rien ressentir, et c’est là qui commencent ces phrases que vous avez l’habitude de répéter : << Je n’arrive pas ! >>, << J’essaie, mais je n’arrive pas ! >>. C’est toujours cette phrase : “Je n’arrive pas à le faire”. Chaque fois que vous en parlez, vous décrétez que vous n’arriverez pas. Nous en avons déjà beaucoup discuté à ce propos.

Un autre point : même si vous ne dites pas que vous n’arrivez pas, et que vous ne voyez rien, c’est le signe que vous ne vous êtes pas ouvert pour cela. C’est inutile de nier, ce cœur est fermé, ce cœur n’est pas ouvert pour voir quoi que ce soit, ce cœur n’est pas prêt à prendre soin de quoi que ce soit, donc vous n’y voyez pas. Parce que quand vous vous ouvrez, il n’y a pas d’âme qui puisse s’y opposer, vous arrivez à y voir, parce que nous les faisons ressortir. Qui vous montre ce qui a à voir, ce n’est pas votre âme, c’est nous. Et si vous faites cela le cœur fermé, ayant peur, sans savoir ce qui arrivera, nous ne vous montrons rien, car vous n’êtes pas encore prêts. Alors beaucoup d’entre vous passeront ces 21 jours sans avoir rien vu. Et alors ? Que faire ? Tout recommencer ? Insister pendant des mois et des années à refaire ces 21 jours, serait-elle la trajectoire la plus adéquate ? Non, je dirais que non, ce n’est pas la bonne trajectoire. Qu’allez-vous faire ? Continuez à cheminer, rien de plus.

De nouvelles procédures, de nouveaux processus seront développés plus loin, et vous continuerez à en participer. Par conséquent, tant que vous ne changerez pas votre façon de voir les choses, rien ne se produira. Vous pourrez participer à tous les processus et à la fin, vous direz : “En fait… Je n’ai rien vu” ! Car votre cœur ne s’est pas ouvert, l’esprit ne s’ouvre qu’après le cœur. Si le cœur se renferme par la peur, par la colère, par n’importe quel sentiment, rien ne se passe, car vous ne vous êtes pas entièrement remis au processus. Vous vous enfermez, ne voulant pas, en effet, voir ce que vous avez fait.

Alors je vais vous dire que la plupart d’entre vous ne voient rien. La grande majorité ne voit que ce qui est demandé de voir. Kuthumi a fait un cheminement très intéressant, auquel, par deux fois, vous avez été forcés de suivre le même chemin. Certains l’ont vu la deuxième fois, d’autres ne l’ont pas vu. Donc je vous dirai que si demain Kuthumi repart encore sur la même démarche, vous n’irez toujours pas y voir, car vous avez déjà mis dans votre esprit que cette marche sur cette route n’apportera rien, elle ne vous montrera rien.

Alors vous devez aussi comprendre une autre chose. Les réactions, les résultats ne sont pas identiques pour tous. Certains passeront par ce cheminement sans rien ressentir dans le corps, sans ressentir de changement, sans aucun changement profond. Pourquoi ? Le corps réagi au degré d’approfondissement qui a été fait pendant la méditation. Vous recevez ce que vous donnez. Si vous vous abandonnez entièrement, de cœur ouvert, que vous nous dites de faire ce qui doit être fait, vous recevrez tout très profondément, car nous irons jusqu’où votre corps peut le supporter. Maintenant, ceux qui font le processus superficiellement recevront un traitement de même intensité.

Alors, comprenez bien que tout dépend de vous, nous ne forçons personne à rien. Nous ne disons pas que tout le monde devrait ressentir ceci ou cela. Non ! Chacun verra, ressentira ce qui a émané durant la méditation, pendant le cheminement, et nous le rendrons dans la même proportion. Celui qui s’abandonne au processus en reçois plus, celui qui ne lâche pas prise en reçois moins. Tout est dans le cœur, tout est dans le cœur qui commande. Si le cœur s’ouvre et trouve magnifique ce qui se passe, nous irons à fond dans tout ce que nous avons à faire. Mais si le cœur se ferme, et qu’il n’extériorise qu’une partie de lui-même, vous aurez aussi un traitement superficiel. Tout est proportionnel à ce que veut le cœur.

Cette Marche de l’Évolution se terminera dimanche prochain. Nous commencerons d’autres processus, mais je vais vous dire que nous allons faire une pause pour que vous vous récupériez complètement. Certains d’entre vous sont très affectés, donc nous devons aussi être conscients que vos corps doivent revenir à la normale. Ils ont besoin de se remettre de tant de choses qui ont été faites. Vos cellules, je vous dirais qu’elles ressemblent à un champ miné, elles sont toutes percées, trouées, car dans chacune, tout ce qu’elles ont apporté depuis si longtemps a été arraché. Et la Lumière de la guérison que nous avons appliqué juste après, prend un peu de temps pour tout guérir. Alors nous prendrons le temps d’une semaine pour que tous se remettent de ce soin. Si vous êtes en retard sur cette Marche, vous pouvez continuer encore un peu tant que vous ayez toujours fait les 21 jours. Rappelez-vous que celui qui commence maintenant sera toujours en retard par rapport aux autres. Mais il n’y a pas de problème, il suffit de suivre chaque jour les 21 jours de cette Marche.

Donc, mes frères, rien n’est facile, rien n’est simple, mais certainement, il est possible qu’aujourd’hui vous n’ayez pas encore pris conscience de ce qui arrive effectivement à vos âmes. Dans un certain temps, vous le ressentirez, vous le verrez exactement tout ce qui a été fait et ce qui a été entraîné dans vos âmes. Soyez sûrs de cela. Vous verrez clairement les différences, ce n’est pas encore le temps pour cela, il manque encore un long processus.

Donc je dis davantage qu’à la semaine prochaine, nous allons faire une pause sur ce processus, mais nous continuerons à vous apprendre des choses. Ceux qui le souhaitent y participeront. Notre but ici est d’apporter à chacun de vous un soutien, de la tendresse, et comme l’a dit Saint-Germain, de vous prendre sur nos genoux, afin que vous puissiez vous sentir accueillis et surtout aimés.

Vous devez croire que vous êtes extrêmement aimés. Nous ne faisons rien pour vous nuire, bien au contraire, nous vous donnons l’opportunité d’arriver à l’Ascension d’une autre manière, c’est tout. Ce n’est pas une punition, ce n’est pas pour que vous souffriez ou pour que vous ressentiez de la douleur. Nous utilisons simplement une nouvelle stratégie et ce n’est pas une stratégie facile, car l’âme garde beaucoup de choses et nous avons besoin d’être très attentifs à vos âmes afin qu’elles ne se désespèrent pas et bloquent tout le processus.

Donc nous espérons que cette semaine, la ‘Semaine de la Conscience’, vous pouvez effectivement comprendre, ressentir, comprendre tout ce que vous avez vu, ressenti, entendu. Il y a plein de choses pour être analysé, il y a beaucoup à améliorer. J’espère sincèrement que vous apprécierez ces trois semaines, que vous clôturerai vos 21 jours avec une ‘clé en or’, comme vous le diriez. J’espère vraiment que vous appréciez tout ce processus, et, encore une fois, j’attire l’attention de ceux qui traversent les méditations sans obtenir ce qui est demandé : Ouvrez vos cœurs !

Et un point important qui a été cité par Animani aujourd’hui : attention avec l’égo, souvent l’égo ne vous laisse pas réaliser que vous avez eu tort, c’est comme s’il disait : “Non, vous ne vous trompez pas, donc vous n’avez rien à voir. Vous ne vous trompez pas”. Et vous finissez par le croire. Avant de faire les méditations, regardez dans vous-mêmes et demandez-vous : Est-ce que j’accepte facilement mes erreurs ? J’accepte facilement le fait que je commette des erreurs ? J’accepte facilement de voir mes erreurs ? Si vous vous posez ces questions – je vous assure que si vous prenez conscience que vos égos agissent pour ne pas vous laisser admettre que vous avez tort – vous le verrez, vous obtiendrez tout ce qui est demandé. Posez-vous ces questions, mais faites-le du fond du cœur, ça ne sert à rien de vouloir nous tromper. Alors comprenez ce qui vous pousse à vous bloquer vous-mêmes et vous irez rapidement comprendre comment l’égo agit dans ces situations.

Nous espérons sincèrement qu’à la fin de ce processus nous aurons des âmes beaucoup plus légères et nous savons que nous en aurons, car beaucoup nous regardent, elles jettent tout ce qui doit être jeté, et assurez-vous qu’elles se sentent légères, prêtes à travailler pour vous amener à l’Ascension, en vous aidant à avoir le courage, la force, et ensemble, vous et vos âmes, vous pourrez atteindre votre but.

Aujourd’hui, dans ce groupe nous allons faire une méditation ; il y a longtemps que nous n’avons pas fait. Cette méditation élèvera la vibration de tous ceux qui participent de ce cheminement. C’est comme si nous vous donnions un bonus, un “supprimeur d’égo”. Oui, c’est un nouvel appareil, moderne, sur le marché, que vous mettez et votre égo devient petit, il manque de forces, il est mis hors-jeu. Alors nous mettrons cet appareil sur vous aujourd’hui. Je vous garantis que ceux qui n’ont encore rien vu, y verront, car l’égo sera presque anéanti, sans aucune force, et vous pourrez vous assurer que vous ne voyiez rien à cause de lui. Maintenant, ceux qui, même avec un appareil – le “supprimeur d’égo” – ne voient rien, je vous dirai ceci : Ouvrez votre cœur ! Vos cœurs sont fermés, fermés à l’évolution, fermés à l’amour, simplement fermés. Alors ouvrez vos cœurs ! Et si même après cela vous ne voyez toujours rien, je dirai que vous devriez arrêter cette Marche, car malheureusement vous n’êtes pas encore prêts pour la faire. C’est ce que je peux le dire. Si aucune de ces deux manières fonctionner, alors arrêtez la Marche. Vous n’êtes pas encore prêts pour tous ces changements. Quand vous le serez ? Lorsque votre conscience acceptera tout ce que vous devez changer en vous, rien de plus.

Allons-y pour la méditation !

Mettez les pieds sur le sol, essayez-vous confortablement. Je vais appeler plus de “personnes”. Oui ! Des “personnes”, je les appelle ainsi pour que nous soyons encore plus proches de vous. J’appelle Sananda et Marie !

Sanada sera sur mon côté gauche et Marie sur mon côté droit. Nous sommes comme cela, près de vous. Moi, je suis derrière chacun de vous, Sananda est à gauche et Marie est à droite.

Alors fermez les yeux, respirez profondément.

Je mets mon épée au-dessus de votre tête. Marie pose sa main sur votre cœur, et Sananda pose ses mains autour de votre tête.

Chacun de nous transmet notre énergie à chacun d’entre vous. Marie touche vos cœurs, Sananda touche vos têtes et moi avec mon épée, je scelle et élimine la force de votre égo. Cette énergie durera jusqu’à demain matin. J’espère que d’ici là tous auront fait la méditation d’aujourd’hui. Et comprenez ce que vous ressentez. Vous êtes scellés et prêts à accueillir vos “petits” égos, avec vos esprits de côté et vos cœurs ouverts. Nous espérons que, de cette façon, vous pourrez y voir, et ce n’est pas la peine de répéter tout depuis le début ce soir.

Ce petit rituel que j’ai fait ici en ce moment, c’est pour vous montrer pourquoi vous ne pouviez pas voir ce qui devait être vu. Et quand je parle de voir, je ne parle pas de voir avec des yeux physiques, c’est voir dans l’esprit, c’est sentir, de façon très subtile, il ne s’agit de rien d’extrêmement grand et somptueux, tout est très subtil.

Répétez après moi : “Que l’épée de Michaël agisse sur mon égo, le laissant hors de mon esprit pendant la méditation d’aujourd’hui”.

(Sananda)

“ Sananda, que vous protégiez mon esprit afin que mes pensées et mes volontés contraires à mon évolution soient laissées de côté et que mon esprit ne soit ouvert que pour voir et comprendre ce qui est nécessaire”.

Maintenant, répétez après moi :

“Que les mains de Sananda scellent mon esprit afin que mes pensées et mes désirs restent à l’écart pendant la méditation d’aujourd’hui”.

(Marie)

“ J’ai mes deux mains autour votre cœur comme si elles entouraient chacun de vos petits cœurs. Dans ce cœur, je mets tout mon amour, toute ma force “.

Répétez après moi :

“ Que mon cœur soit blindé contre tout et contre tous les sentiments qui m’empêchent d’évoluer et de comprendre ce qui doit être compris “.

Il n’est pas nécessaire de répéter ce que nous avons dit ici. Le processus a été conclu, vous êtes scellés par nous trois.

Comme je l’ai dit, si durant la méditation d’aujourd’hui vous ne voyez rien, vous ne ressentez rien, alors arrêtez la Marche. Vos consciences ne sont pas encore prêtes pour ce processus, mais je vous assure que ceux qui le font avec amour et qui se sont simplement laissé emporter par leur égo ou qui, pour une raison quelconque, ont gardé leurs cœurs fermés, aujourd’hui rien ne nous arrêtera, rien ne nous empêchera d’y voir.

Nous voulons tous que vous évoluiez pour que vous nettoyiez vos âmes, que vous éliminiez toute cette douleur, toutes ces souffrances que vos âmes ont déjà vécues.

Juste comme un soutien pour vous, pourquoi faisons-nous tout cela ?

Les leçons à apprendre continueront sur votre chemin, rien ne changera. Mais en ce qui concerne ces sentiments de douleur, de tristesse, de souffrances de toute sorte, (pour pourquoi s’en souvenir ? Plus loin, quand vos âmes reprendraient tous les pouvoirs qu’elles ont, tout cela viendrait comme si vous verriez chacune des scènes, mais pas une par une, vous les verriez toutes en même temps, et ceci aurait pu apporter beaucoup de douleur, et même de désespoir, à vos chemins.

Donc, ce nettoyage que nous faisons, sert à nettoyer tout cela, à effacer de la mémoire les sentiments qui ne valent pas la peine d’être rappelés.

Ils pourront apparaître dans vos esprits un jour, mais ils n’iront pas vous perturber. Ils ne vous apporteront plus de basses vibrations. Cela est notre but : nettoyer de vos âmes les souvenirs douloureux, pour qu’elles se dynamisent, pour qu’elles aient la force de suivre le processus qui suivra, pour le restant de cette marche vers l’Ascension.

Je suis très reconnaissant à chacun d’entre vous qui a accepté de suivre cette Marche. Vous ne le regretterez certainement pas.

Sananda – Chers fils et filles, n’ayez peur de rien, n’ayez pas peur de ce qui pourrait arriver, n’ayez pas peur de ce que vous pourriez voir. Nous sommes ici. Dans un moment de douleur quelconque, il suffit de nous appeler. Nous saurons certainement comment vous entourez dans une vague de beaucoup d’amour, pour vous aider à traverser chacun des points difficiles sur vos chemins. Nous nettoyons des choses, je ne dirais pas que sans importance, car aucune souffrance n’est sans importance, mais des sentiments sur votre chemin qui ont déjà été clôturés, qui ont déjà été appris. Dans ce cas, pourquoi s’en souvenir ?

Pour le restant, il s’agit de ceux qui génèrent des leçons et qui doivent encore être travaillés. Telle est notre idée.

Nous espérons sincèrement que vous ferez tout cela avec beaucoup d’Amour, beaucoup de Lumière et beaucoup de Paix. Soyez sûrs que la victoire qui vient sera immense ; personne ne regrettera rien.

Marie – Mes enfants, mon cœur est en Paix quand je vous vois vous remettre avec tant d’Amour, tant de Lumière à cette Marche. Ceux qui ne croient pas faire une bonne Marche, rassurez-vous, vous réussirez ! Ne l’abandonnez pas, restez fermes, confiants ; vous y arriverez.

Nous avons beaucoup de belles choses à vous apporter ; vous n’avez aucune idée de ce que nous allons vous apporter bientôt. Nous ne disparaitrons pas, nous sommes tous là. Chacun a sa mission, son rôle à assurer. Ouvrez votre cœur, mes beaux enfants, mes filles et fils ! Ouvrez votre cœur, laissez-vous emporter par tout cela et soyez assurés que vous ne le regretterez pas. Comme nous l’avons déjà dit, nous sommes là. S’il y a un problème, quelque chose vous fait mal, vous n’arrivez pas à résister, nous sommes là. Nous attendons votre appel à l’aide. Il suffit juste de penser à nous et nous serons immédiatement à vos côtés, en vous aidant et en tout organisant sur votre chemin. Continuez, mes enfants ; vous ne le regretterez pas. Au contraire, plus tard, vous nous remercierez. Nous vous laissons avec tout notre amour, toute notre Lumière. Continuez cette Marche.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier