Archange Michaël en Direct 31-08-2023

Mes Bien-Aimés, JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Ce que je souhaite vous dire aujourd’hui : le processus est en cours. La rencontre est déjà planifiée et  suis son cours. Alors, je voudrais demander à ceux qui se plaignent constamment, à ceux pour qui tout ce qu’ils font semble poser problème, d’apprendre à se calmer ! Commencez à réaliser que c’est précisément à cause de l’aura que vous projetez sur tout que les problèmes surgissent toujours. Alors, mes frères et sœurs, c’est aussi une leçon à apprendre, apprenez à avoir confiance en ce que vous faites, apprenez à émettre de bonnes énergies !

Tout ce qui commence par de mauvaises intentions ou une énergie négative, quel en est le résultat ? Je vous assure que ce n’est pas bon ! Alors, ayons de la patience, de la tranquillité, car c’est avec l’équilibre que tout se résout. Il ne sert à rien de se débattre comme un enfant. Il ne sert à rien de crier comme un désespéré, car le déséquilibre engendre davantage de déséquilibre. Alors, maintenez votre calme. Tout se déroule comme il se doit. Et, je peux déjà vous assurer que ce sera merveilleux, vous n’avez rien à craindre.

Cependant, aujourd’hui, je souhaite aborder un sujet qui préoccupe beaucoup d’entre vous : quel est le chemin que la planète suit actuellement ?

Beaucoup d’entre vous ne suivent pas les actualités, se coupent totalement du monde extérieur. Je ne dis pas que vous avez tort, c’est un choix personnel. Mais, vouloir vivre dans un monde imaginaire est également confortable. Bien sûr, vous devez être capables de discerner ce que vous entendez, ce que vous voyez et de toujours vous protéger. Mais, je dirais que s’isoler, ne pas vouloir savoir quoi que ce soit, c’est pratique et confortable. C’est un peu comme cet ermite qui se retire dans une grotte, sans aucun souci, ignorant ce qui se passe dans le monde extérieur, tout en maintenant une vibration très élevée. A-t-il tort ? Je ne dirais pas qu’il a tort, car le bien et le mal sont des concepts de dualité. Mais, je dirais qu’il est dans une situation bien différente de celui qui est au cœur de la tourmente, au cœur de la tempête.

Alors, permettez-moi de poser une question :

Qui apprendra le plus de la vie ?

Qui saura mieux faire face aux situations ?

Qui saura mieux accomplir ses leçons ?

L’ermite, qui est isolé, n’a même pas la chance d’apprendre ses leçons parce qu’il s’est enfermé dans une bulle. Alors, comment les leçons pourraient-elles lui parvenir ? Bien sûr, certaines leçons lui parviendront, mais il semble que tout se passe au ralenti pour lui. En revanche, celui qui est au cœur de la confusion, au cœur de la tourmente, sait comment aborder chaque problème et apprend à discerner la vérité, ou pas. Il apprend à sortir des situations parce qu’il doit le faire.

Alors, qui gagne dans cette histoire ?

Qui évolue le plus rapidement ?

Ce que je vous dis ici, c’est pour vous faire réfléchir. Comme vous le dites souvent, cela vous mettra la puce à l’oreille (je ne peux vraiment pas comprendre pourquoi quelqu’un voudrait une puce derrière l’oreille, mais c’est un dicton que vous utilisez).

Donc, mes frères et sœurs, je reviens toujours à un mot que j’adore :

Équilibre !

Ni trop d’un côté ni trop de l’autre, le centre est l’idéal !

Donc, il ne s’agit pas de s’isoler de tout.”Ah, je ne veux rien savoir. Je ne veux rien savoir de ce qui se passe dans le monde”.

Ce n’est pas non plus rester collé à regarder les nouvelles 24 heures sur 24, ni l’un ni l’autre. Il faut de l’équilibre, du bon sens et de la perspicacité !

Pourquoi de la perspicacité ?

Pour savoir si ce qui est montré et dit est vrai ou non. Mais, si vous vous isolez de tout, si vous ne voulez rien savoir, comment allez-vous acquérir de la perspicacité ?

Comment saurez-vous si ce que vous voyez et entendez est vrai ou non ?

Vous vous êtes isolé, vous ne voulez rien savoir, cela ne vous intéresse pas parce que vous vivez sur la Lune, pas sur Terre ! Alors, tout ce qui se passe sur Terre ne vous intéresse pas, cela ne vous concerne pas !

Mais, vous vivez sur la Lune, n’est-ce pas ? Alors, mes frères et sœurs, c’est à méditer. Qu’est-ce qui est juste et qu’est-ce qui est faux, puisque vous êtes dans la Troisième Dimension ? Qu’est-ce qui est correct et qu’est-ce qui est incorrect ? Je le répète :

Il n’y a pas de bien ou de mal, il y a l’équilibre !

Il y a le fait de mettre son visage à la fenêtre, de ne pas fermer la fenêtre et de ne rien voir, puisqu’en mettant votre visage à la fenêtre, vous pouvez sentir si l’air est pur ou non, et alors, vous avez le choix de fermer la fenêtre. Mais, si vous la gardez fermée, comment saurez-vous quel est l’état de l’air à l’extérieur ? Vous ne le saurez jamais, car vous la gardez toujours fermée.

Mes frères et sœurs, le moment actuel de la planète, pour nous, est un moment magnifique !

Alors, vous pourriez me dire :

“Attendez un instant, Archange ! Vous trouvez magnifique ce qui se passe sur la planète ? Tant de destruction, tant de personnes qui meurent, tant de déséquilibres dans la nature.”

Et, je réponds :

Gaïa évolue actuellement. Gaïa se débarrasse des énergies négatives que vous lui avez imposées.

Parlons un peu du feu. Le feu, le Soleil peut créer le feu. Et que fait le feu ? Il consume, transmute, reconstruit. Non, je ne dis pas ici que maintenant, à partir de ce que je dis, quelqu’un va tout brûler en disant : “L’Archange a dit que brûler est bien !” Ne déformez pas mes paroles ! Il y a un mauvais feu, qui détruit pour le simple plaisir de détruire, car il est manipulé par la main de l’homme, par le mal. En revanche, il y a le feu éthérique, celui qui ne brûle pas, celui qui transmute. Parfois, il doit se manifester sous forme de feu physique pour que le nettoyage soit complet. Quelle est la différence entre les deux ? Quand c’est un feu nécessaire, il commence et s’arrête là où il doit s’arrêter. Quand c’est un feu malveillant, il ne s’arrête pas, il se propage. 

Il en va de même pour les eaux. L’homme a modifié le cours des rivières, construit des barrages, altéré la manière dont Gaïa interagissait avec les eaux. Alors, lorsque les eaux débordent et que tout le monde perd tout, pensez-vous que c’est une punition ou que Gaïa est en colère ? Non ! Gaïa vous rend la pareille, pas pour se venger, car à chaque action correspond une réaction, et elle n’est que la manifestation de cette réaction. 

Les vents sont incontrôlables, tout est exacerbé. La planète entière est en pleine mutation. Et, qu’est-ce que tout cela signifie ? L’évolution de la planète. Et, pourquoi cette évolution est-elle si difficile ? Vous l’avez rendue difficile, comprenez cela.

Pour que Gaïa puisse ascensionner, elle doit bouger en profondeur, transformer son intérieur, et cela se manifestera inévitablement en surface. Cependant, si tout était en équilibre, cela se produirait de manière douce, tranquille, dans des régions inhabitées, pourrait-on dire. Mais, avec toutes les modifications que vous avez apportées, tout ce que Gaïa doit accomplir, transmuter ce qui était déjà en elle, car elle savait qu’elle ascensionnerait un jour. Le programme était tout prêt, mais en suivant ce programme, vous étiez au milieu. Vous avez tout changé. Alors, ne vous plaignez pas maintenant.

 En poursuivant, quel est le lien entre ce sujet et ce que j’ai commencé à dire ? Nous vous avons tous dit que chacun aura sa propre expérience, que cela ne sera pas identique pour tous. Cependant, tous ont  des leçons à apprendre en ce qui concerne la planète, sans exception.

Revenons donc au sujet initial. S’isoler de tout, ne rien vouloir savoir, ne vous dispense pas de votre quota de responsabilité, et cela ne vous apprend pas non plus à réfléchir sur ce qu’il convient de faire en certaines occasions. C’est comme si vous vous sentiez très puissant. “Oh, je suis meilleur que tout le monde ! Je n’ai pas besoin de tout savoir, car rien ne m’atteindra !” Attention, vous pourriez vous tromper. 

Observer ce qui se passe est également une leçon. Certains en sont attristés. D’autres s’en moquent. D’autres pensent : “Oh, c’est leur problème. Ce n’est pas le mien, alors tout va bien !” Comme s’ils vivaient sur la Lune et non sur Terre. 

Alors, mes frères et sœurs, nous disons depuis un certain temps déjà : vous  allez traverser des moments difficiles. Ils sont là, se déroulant sous les yeux de tous, sauf de ceux qui ne voient rien, qui ne veulent pas se mêler de quoi que ce soit, qui veulent rester isolés, qui ne veulent rien savoir, qui vivent sur la Lune, pas sur Terre. 

Maintenant, je laisse une question pour que chacun réponde : qu’est-ce que l’ensemble de l’humanité sur Terre ? C’est une seule entité ! Alors, il ne sert à rien de fuir les problèmes des autres, car le problème qui est aujourd’hui celui des autres pourrait être le vôtre demain.

Alors, je vais semer beaucoup de doutes aujourd’hui, parce qu’il y a beaucoup de personnes qui ne comprennent rien. Et, le sujet est fait pour susciter la réflexion, pas nécessairement pour être compris. Je veux simplement que vous vous souveniez toujours de ce mot : Équilibre, rien de plus ! L’équilibre n’est pas cet enfant qui ne va jamais dans la terre parce que sa mère ne veut pas qu’il se salisse. L’équilibre, c’est aller dans la terre, se salir, être heureux ! Alors, de quel côté vous placez-vous ? De ceux qui veulent être des ermites par rapport à la planète ? Ou de ceux qui absorbent les informations, qui lisent tout ce qui apparaît, et pire, croient tout ? De quel côté êtes-vous ?

J’entends beaucoup de pensées. “Mais,  vous avez vous-même dit que nous ne devrions pas écouter les nouvelles !” Oui, je l’ai déjà dit et je le répète. Cependant, ai-je jamais dit que vous ne devriez rien écouter ? Que vous devriez vous isoler du monde ? Je ne l’ai pas dit. N’oubliez jamais : je ne veux pas de marionnettes ! Je veux des êtres pensants, qui peuvent même contester ce que je dis. J’adore ça, car  je sais qu’il y a quelqu’un là-bas qui pense et qui pourrait même trouver une autre solution que celle que j’ai donnée, et j’apprécierais encore plus !  Cela montre que vous évoluez, que vous n’êtes pas ce que vous appelez  une marionnette, qui hoche la tête à tout (N.d.T.: expression brésilienne sans équivalent en Français : une vache à tête articulée utilisée dans des crèche de fin d’année selon la tradition catholique). 

Alors, mes frères et sœurs,  où est la sagesse ? Je dirais qu’il vous faut regardez tout avec le cœur, analysez tout attentivement. Et, je dirais même plus, je l’ai déjà dit ici et je le répète :

Je ne veux pas de groupes méditant à un moment précis, je ne veux pas ! Ou plutôt, je dis que ce n’est pas bon, c’est pourquoi je ne le veux pas. Il est toujours important d’avoir un être de lumière avec vous.

Donc, pour continuer. Que faites-vous lorsque vous observez tous ces déséquilibres sur la planète ? Les regardez-vous ? Êtes-vous effrayés ? Pleurez-vous ? Que faites-vous ? Alors, je dirais que si chacun d’entre vous, chez vous, à votre moment, à votre heure, regardait cela et rayonnait de lumière, rayonnait d’amour, vous feriez beaucoup de bien à vos frères et sœurs ! 

Regarder tout ce qui est détruit et ressentir de la compassion ne sert à rien.  Je vous invite plutôt à tout regarder avec le cœur et à émaner beaucoup de lumière pour que tous ceux qui  sont à cet endroit trouvent un chemin éclairé et facile. Pensez à quel point vous aideriez. Parce que vous le voyez, ce n’est pas quelqu’un qui vous l’a raconté. “Ah, tel endroit, ceci, cela.” Non, cette énergie a touché votre cœur, de quelle manière ? Je ne le sais pas, mais elle l’a touché. Alors, vous pouvez faire quelque chose par rapport à ce que vous avez ressenti.

Pour conclure, mes frères et sœurs, s’isoler, ne rien vouloir savoir à ce stade de l’ascension de Gaïa n’est pas la meilleure solution. C’est comme si vous étiez appelés à agir. C’est comme si Gaïa vous appelait ! Gaïa pleure lorsque tout ce qui se passe affecte ses enfants, mais elle ne peut rien faire, car elle doit suivre son propre chemin. Un chemin qui a été tracé au moment de la création de cette planète, et qui ne peut être modifié. Seulement, il ne se déroule pas comme prévu en raison de l’intervention de l’homme. Alors, Gaïa souffre et pleure beaucoup. 

Donc, si chacun de vous regarde dans son cœur et ressent ce qui se passe à  un endroit précis, il sera possible d’émaner beaucoup de lumière. Émanez beaucoup d’amour, peu importe l’heure à laquelle chacun le fait, peu importe. Ce qui compte, c’est votre attitude vis à vis de ce qui se passe,  sans s’isoler et  penser que rien ne se passe.  Il s’agit de regarder tout et de comprendre que “là, c’est ma propre énergie qui se manifeste”, car c’est la somme de l’énergie de chacun de vous qui provoque tout cela. 

Alors, faites votre part. Montrez à Gaïa que vous l’aidez dans cette marche, en lui donnant votre amour, votre lumière.  Par conséquent, tous ces frères et sœurs qui traversent ces problèmes reçoivent cette lumière. “Oh, mais je ne suis qu’un seul !” Je vous dis ceci : vous pouvez être seul, mais votre conscience se propage, et bientôt, vous ne serez plus seul, car vous créerez un vaste réseau. Vous créerez une atmosphère de lumière. Mais quelqu’un doit commencer, quelqu’un doit initier le processus, puis  laissez-nous vous aider à répandre votre énergie.

Regardez un champ en feu et remplissez votre cœur de nuages, de nuages chargés d’eau, et ressentez dans votre cœur ces nuages déversant leur pluie sur ce feu.

Imaginez un endroit inondé, et dans votre cœur, sentez-vous en train de secourir tous ceux qui s’y trouvent, hommes et animaux.

Imaginez un ouragan en action, et dans votre cœur, envoyez un souffle d’amour chaud pour apaiser la fureur de cet ouragan.

Mes frères, mes frères, vous n’avez aucune idée du pouvoir que vous avez ! Mais, ce qui est nécessaire, c’est que vous agissiez ! Ne pensez pas, ne croyez pas, et n’ayez pas la certitude que “cela ne m’arrivera jamais !” Personne ne peut l’affirmer. La Terre est une seule entité, il n’y a pas plusieurs Terres. Le vent qui souffle de l’autre côté peut souffler ici. La secousse qui se produit de l’autre côté peut secouer ici. Alors, ne pensez jamais que le problème concerne seulement votre frère et que vous n’avez rien à voir avec cela.

Et, je dirais même plus, agissez et agissez beaucoup pour que votre part de responsabilité avec Gaïa diminue réellement, et que vous puissiez vraiment créer un chemin léger et facile. Mais, rien de cela ne peut être accompli avec l’esprit. “Eh bien, je vais le faire pour me débarrasser de mes problèmes !” Cela ne servira à rien non plus. Gaïa ressent ce que chacun d’entre vous pense. 

Alors, agissez. Agissez tant qu’il est temps ! Je dirais que de plus en plus, tout ce qui se passe continuera à se produire, car  c’est la voie à suivre. La réaction a déjà commencé et il n’y a pas moyen de l’arrêter. Alors, faites votre part, même si vous vous sentez isolé, seul. Mais, soyez assuré que si l’amour et la lumière que vous émettez viennent du cœur, nous serons tous autour de vous, amplifiant grandement vos sentiments. Avec le temps, vous verrez certainement que vous rencontrerez quelques difficultés, mais tout sera très facile à résoudre.

Maintenant, la décision appartient à chacun !

Voulez-vous rester isolé, ne rien vouloir savoir parce que vous n’aimez pas ça, parce que vous ne voulez pas souffrir, parce que vous ne voulez pas vous impliquer ? Très bien, le choix vous appartient. Mais souvenez-vous :

On n’apprend rien en étant isolé. Les leçons s’apprennent au cœur de la bataille, pas en la regardant de l’extérieur. Seuls ceux qui sont à l’intérieur peuvent dire : “J’ai appris !” Et, ils ont certainement appris ! Maintenant, ceux qui observent seulement, qui ne se livrent pas, qui ne se soucient pas, créent aussi leur propre chemin. N’en doutez pas !

Le choix vous appartient, mes frères. Mais, n’oubliez jamais un mot important, qui est devenu mon symbole : l’équilibre ! Pensez toujours à la balance, qui doit toujours être en équilibre pour pouvoir doser correctement. 

Faites vos choix. Choisissez vos chemins et vos attitudes. Et, d’une manière ou d’une autre, nous sommes toujours là pour vous aider dans la mesure du possible. Et surtout, nous amplifions, répandons et encourageons toujours la croissance de tous les sentiments positifs que vous émanez.

Traduction par Lurdes Rodrigues da Costa Marques

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier