Archange Michaël -Les prérequis pour accéder à la Cinquième Dimension

Mes Bien-Aimés ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL  !

Je ressens aujourd’hui les choses de façon assez prometteuse. Je ne vois plus tant de personnes s’inquiéter du monde extérieur, certains sont déjà en train de se libérer de toute cette couche imposée aux habitants de cette planète. Oui, nous approuvons certainement ce que nous voyons, nous sommes satisfaits des choix qui sont faits sur la planète. Nous avons beaucoup insisté sur ce sujet : concentration, discipline, choix.

Ceux qui, chaque jour, chaque seconde, trébuchent encore beaucoup, mais qui ont déjà fait le choix du chemin à suivre, s’y tiennent. Oui, je peux dire qu’il y a beaucoup de genoux blessés, parce que les chutes sont inévitables, mais à chaque chute, vous vous relevez plus forts ; vous vous remettez debout, vous passez vos mains sur vos genoux et vous ne ressentez presque plus de douleurs. Ceux qui ont trébuché croient que, pendant quelques instants ou quelques jours, ils se souviendront encore de la chute, mais cela provoquera la guérison de nombreuses leçons, cela amènera de l’apprentissage. C’est la chose la plus importante.

Je l’ai dit ici plusieurs fois, mais cela ne fait pas de mal de le répéter : rien ne doit être fait de façon extrême. Vous êtes dans une phase de transformation, de changement. Il ne sert à rien de vouloir engager toutes les transformations en même temps. Tout d’abord, vos corps ne peuvent pas tolérer une telle transformation, ils ne l’accepteront pas. Deuxièmement, vos propres esprits commencent à vous boycotter, parce que le déséquilibre causé dans vos corps est grand. Le mot-clé est donc “Équilibre”.

Tout doit se faire graduellement, mais avec régularité. Il ne s’agit pas de faire un peu aujourd’hui et un peu dans un an. Il s’agit d’avoir de la constante, de tenter d’aller de l’avant, d’avoir de la persévérance, d’être insistant, et ainsi les choses s’améliorent de plus en plus. C’est comme si, aujourd’hui, vous preniez dix verres d’une substance donnée, créée dans votre monde. Vous avez du mal à arrêter de prendre cette substance, mais vous faites un choix. Et puis vous choisissez de n’en prendre que neuf verres. Le corps n’a presque rien ressenti, mais vous avez avancé. Et quand cette diminution est absorbée, vous diminuez à huit, de sorte que progressivement votre corps s’habitue à avoir moins de cette substance. De cette manière, vous n’êtes pas agressif avec votre corps, vous respectez son temps à lui pour comprendre ce que vous voulez faire.

Rappelez-vous qui est en charge : ce sont vos esprits qui sont en charge, et non pas vos corps. Ils feront tout pour vous déséquilibrer. Et c’est là que se trouve la persévérance. Tout se fait graduellement. Beaucoup prennent des décisions drastiques et brusques et leurs corps ne répondent pas, parce qu’il n’y a pas eu d’accord, il y a eu une imposition et que le corps n’accepte pas. Ceci n’est qu’un exemple du cheminement que vous devez suivre vers la perfection. Il ne sert à rien de prendre des décisions qui vous privent de tout, en changeant toutes vos habitudes, tout en même temps. Vos corps et vos esprits ne suivent pas.

Donc, vous devez être doux, affectueux avec vous-mêmes et avec vos corps. Et chaque pas, chaque petit pas que vous faites, prenez-le comme une petite victoire : ” Oh, mais le pas était trop petit “. Cela n’a pas d’importance ! Le pas était petit, mais vous avez fait un choix, vous avez fait quelque chose pour vous, ça mérite donc des applaudissements. Maintenant, le plus important est de ne pas retomber dans des vieilles habitudes, et d’essayer de continuer à avancer à partir de là. S’il est difficile de franchir une nouvelle étape, restez au moins là où vous êtes, ne revenez pas en arrière. Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même.

Les exigences pour atteindre l’ascension sont immenses ; vous ne pouvez pas tout faire en même temps. Vous devez faire face à vos corps, à vos esprits, à ce qui vous entoure, à ce qui est extérieur à vous … Ce n’est pas facile, nous savons parfaitement que cela n’est pas facile. Ainsi, lorsque plusieurs fois j’ai dit ici que “je vous tirerai par les cheveux, mais vous ascensionnerez”, il est intéressant de voir comment beaucoup d’entre vous interprètent cette phrase. Je pense donc qu’il est approprié que je m’explique un peu plus. Je ne vais pas tirer ceux qui n’ont jamais rien fait ; je ne vais pas tirer ceux qui disent simplement : “Je suis là, tirez-moi vers le haut”. Non !

Certains auront beaucoup de mal à se détacher de ce monde, des personnes qui resteront dans ce monde. Ce sera le moment où je vais devoir agir, parce que cette âme a fait un choix, mais le mental la fait reculer. Donc, cette âme sera l’une de celles que je vais “tirer par les cheveux”. Ne comprenez pas par là que je vais oublier tout ce que vous devez faire pour ascensionner et que je vais vous tirer vers le haut. Ne le comprenez pas ainsi. C’est très confortable et pratique pour vous d’imaginer cela. Si c’était ainsi, j’aurais dit : “Ne faites rien et je vous emmènerai tous”. Ce n’est pas ce que j’ai dit. Oui, je prendrai ceux qui sont pratiquement prêts, mais que, le moment venu, seront dans le doute, mais qui ont déjà fait un long chemin, qui ont fait toute une préparation, dont l’âme avait déjà fait le choix, qui étaient prêts, mais qui, au dernier moment, ont commencé à ne pas vouloir partir. Ceux-ci n’auront pas le choix, je vais les “tirer”, car nous savons, dans notre infinie sagesse, qu’il ne servira à rien qu’une âme se sacrifie pour ceux qui resteront, car ceci ne servira à rien.

Ne vous trompez donc pas sur l’interprétation de mes paroles. Oui, j’entraînerai ceux qui ont déjà fait un assez long chemin, un chemin équilibré. Et, très certainement, très peu d’entre vous seront capables d’y arriver totalement propres, que ce soit au niveau de vos corps ou de vos esprits. Nous le savons, mais vous serez traités avec gentillesse lorsque vous arriverez dans la Cinquième Dimension. Personne ne sera laissé seul, livré à soi-même. Vous passerez par un processus intense de préparation, d’apprentissage, afin que vous puissiez commencer une nouvelle vie de la bonne manière.

Alors ne vous préoccupez pas de ça. Mais je vous préviens à nouveau : ” Alors je ne ferai plus rien, je vais tout apprendre là-bas”. Non, non ; cela ne se passe pas comme ça. N’oubliez pas que, pour ascensionner, vous devez être à un niveau de fréquence vibratoire donné. Il ne sert donc à rien de s’asseoir ou de s’allonger dans le hamac à attendre que quelqu’un vous porte, car il n’en sera rien. La fréquence de chacun d’entre vous vous permettra, ou non, d’entrer dans la Cinquième Dimension.

Ainsi, chaque petit pas, chaque petit choix que vous faites, vous rapproche de plus en plus de cette fréquence. « Ah, mais qu’est-ce que me sera nécessaire ? Où dois-je arriver ? Comment puis-je savoir si je suis à la bonne fréquence ? » Je peux donc répondre : ce que vous devez faire, vous le savez ; vous en avez assez de nous entendre dire ce que vous devez faire. Ne nous demandez plus ça. Soyez conscient de ce que vous cherchez à changer. Vous devez changer vos habitudes. Et si certains le peuvent, vous le pouvez tous. C’est une question de choix et de désir. Très bien. Ceci est la partie physique, matérielle.

Maintenant, ce qui définira, exactement, votre entrée ou non dans la Cinquième Dimension sera la vibration du cœur, et la vibration de l’Amour Inconditionnel que vous avez réussi à créer dans vos cœurs. Je peux dire que ce sera l’élément de poids pour votre entrée dans la Cinquième Dimension. Comme cela a déjà été dit ici, le corps physique subira des changements durant ce passage ; plus il est propre, plus ce sera facile ; plus il y a des déséquilibres, plus ce sera difficile ; mais il passera. Je peux vous assurer que le passage ne sera pas simple pour ceux qui persistent à garder leur corps en déséquilibre, car pendant que votre corps s’adapte à une dimension supérieure, le nettoyage devra être fait ; et tout cela en même temps. Je peux vous garantir que la souffrance sera grande, ce ne sera pas facile. Cela ne sera pas rapide, ce ne sera pas pour une courte période. Tout sera proportionnel : petit déséquilibre, courte période de souffrance ; beaucoup de déséquilibres, longue période de souffrance. Par souffrance, j’entends souffrance physique. Vous allez vous transformer et vous préparer, mais vous allez beaucoup souffrir. Je vous suggère donc de vous concentrer davantage sur ce que vous voulez vraiment. Nettoyez davantage vos corps pour que la douleur soit moins intense.

Mais revenons au cœur.

Ainsi, le grand facteur qui détermine votre entrée dans la Cinquième Dimension est la quantité d’Amour Inconditionnel que vous avez réussi à vivre, que vous avez réussi à émaner. Disons qu’il y a un petit test : combien de jugement – une note ; combien de critique – une note ; combien de discrimination des autres – une note ; combien d’amour pour les autres – une note ; et cela s’additionnera, et, à la fin, nous verrons quelle note globale vous recevrez.

Parce que cela démontre votre Amour Inconditionnel, et si vous obtenez une bonne note à ce test, vous serez autorisé à entrer dans la Cinquième Dimension.

Je vous le rappelle donc à nouveau : Il n’y a pas de faveur, il n’y a pas de négociation possible, il n’y a pas d’intérêt à prier tous les jours. “Ah mes maîtres, emmenez-moi dans la Cinquième Dimension”. Nous ne le ferons pas, je suis désolé de vous le dire. C’est vous qui allez vous-mêmes vous rendre en Cinquième Dimension, pas nous. Alors faites de votre mieux. Changez à chaque instant, réalisez vos erreurs, vos fautes et commencez à vous corriger. Nous suivons l’évolution de chacun d’entre vous, rien ne passe inaperçu. Vos tentatives de bien faire, même si le résultat n’est pas concluant, existent. C’est un point en votre faveur. Et, à force d’essayer, un jour, vous allez réussir. C’est comme ça dans votre vie, c’est comme ça dans votre monde. Il suffit de croire que vous en êtes capables.

Alors, préoccupez-vous, bien sûr, de vos corps, c’est important, pour ne pas ressentir trop de douleur par la suite. Préoccupez-vous aussi de vos habitudes et de vos coutumes. Maintenant, le plus gros souci concerne vos pensées, vos attitudes, les mots que vous dites, la façon dont ils sont dits. C’est ce qui vous portera, c’est ce qui aura le plus de poids pour vous amener vers la Cinquième Dimension. Soyez donc prudents. J’en vois beaucoup ici, pas seulement ici, mais sur toute la planète, qui font toutes les techniques, tous les cours, toutes les conférences qui se présentent. “Je suis d’accord, vous élargissez votre conscience, vous apprenez beaucoup, vous gagnez en sagesse. Très bien. Mais vos actions ne correspondent pas à ce que vous avez appris, vous avez la douce illusion qu’être très sages vous mènera vers la Cinquième Dimension.

Alors je dis à chacun d’entre vous : Avec chaque cours, chaque technique apprise, posez-vous la question suivante : “Dans quel but ai-je appris cela ? Qu’est-ce que j’applique à moi-même et à l’Ensemble, au Grand Tout de ce que j’ai appris ? Si vous vous posez cette question et si vous vous exécutez réellement, en faisant ce que vous avez appris, alors je vous dirai que vous élargissez réellement votre conscience et augmentez votre vibration, parce que vous suivez un bon chemin. Maintenant, apprendre, obtenir un certificat, l’afficher, le regarder et dire : ” Je l’ai fait”, tout ceci relève de l’égo, d’un énorme égo. Et qu’est-ce que tu en fais ? Ah, vous le regardez tous les jours et dites : “Je l’ai fait”. Comme c’est intéressant ! Qu’avez-vous réalisé ? Bien, tu as de la sagesse. Et alors ? Que faites-vous de la sagesse que vous avez apprise ? Rien ? Vous n’aidez donc ni vous-même ni le Tout.

Ne faites pas quelque chose que pour le plaisir de le faire. Faites-le avec un objectif. Ce n’est pas en suivant un cours après l’autre, une technique après l’autre, que vous vous élèverez. Maintenant, si vous appliquez ce que vous avez appris à vous-même et aux autres, alors oui, tout est en chemin vers la Cinquième Dimension. Car si vous appliquez les techniques et ce que vous avez appris, vous évoluez et vous aidez les autres à évoluer également. Faites donc attention aux décisions que vous prenez. N’essayez pas de vous montrer comme des sages devant nous. Pour nous, cela ne signifie rien. Votre sagesse consiste à utiliser ce que vous avez appris, pour vous-même et pour les autres. Dans ce cas oui, je vous applaudis, nous tous vous applaudissons, car en plus d’apprendre, vous diffusez ces acquis à l’Ensemble. Très bien.

Apprenez donc à choisir ce que vous voulez faire. Faites de bons choix, prenez soin de vos corps, prenez soin de vos esprits, suivez le bon chemin. Vous avez fait une erreur ? Ne vous blâmez pas. Avez-vous fait une erreur ? C’est fait, c’est fini, il n’y a pas de retour en arrière. Malheureusement, le résultat vous reviendra. Alors apprenez et ne faites plus d’erreurs. C’est ce que vous devez faire, non pas vous asseoir et pleurer. Ce qui est fait, est fait. Essayez juste de ne plus le répéter. Vous aurez alors appris une leçon.

Continuez sur vos chemins, rien n’est perdu. Ce qui est en cours actuellement sur des petites parties de la planète entraîne des changements. Ne vous découragez pas. Il reste très peu de temps à attendre pour que vous apportiez des changements sur cette planète. Pour cela, il faut continuer, ne pas vous décourager et émaner, de plus en plus, de l’Amour Inconditionnel.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier