Archange Michaël – Un message de Sananda – (Vidéo publiée originellement le 10-04-20)

Mes bien-aimés ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Aujourd’hui cette vidéo sera très brève, et je ne laisserai qu’un message de celui qui est vénéré aujourd’hui sur votre planète, dans certains endroits et pour certains. Je laisserai donc ici quelques mots de Sananda. Je vais parler en son nom, car il n’est pas encore temps pour lui de communiquer par l’intermédiaire de ce canal qui vous parle. Je vais donc répéter ses mots, mais ce message sera de lui, Sananda ou comme vous le connaissez : Jésus, le Christ.

“Mes frères et sœurs, c’est avec une grande joie qu’aujourd’hui ma voix se fait à nouveau entendre sur cette planète. Cela fait maintenant deux millénaires que je me suis retrouvé ici, tout comme vous, dans un corps physique, à ressentir toutes les émotions, tous les sentiments, et à apprendre ce que notre Dieu Père/Mère avait réservé pour moi. J’ai saisi tout l’amour de Dieu, j’ai compris l’essence et la conscience divines, et à l’époque, j’ai essayé de vous faire passer ces informations.

Il était très difficile pour les esprits de l’époque, car toutes les croyances et les peurs étaient profondément enracinées dans l’esprit de chacun. J’ai tenu parole, j’ai tenu ce que je croyais, j’ai tenu ce que j’avais appris, à savoir que rien de ce qui était enseigné n’était correct. Rien de ce que les gens étaient contraints de croire n’était correct. Il n’y avait pas de Dieu punitif, ni de Dieu vengeur ; il ne décidait pas non plus qui allait être pauvre, qui allait être riche.

J’ai compris cela, mais malheureusement, mes mots n’ont pas été assez percutants pour changer cette époque, et j’ai été prévenu que toutes mes connaissances ne seraient comprises que des millénaires plus tard. Aujourd’hui, je peux à nouveau être ici, avec vous, communiquer, faire passer mes messages. Dernièrement, j’ai créé les Lettres du Christ, qui expliquent tout mon parcours sur cette planète. Beaucoup les lisent et perçoivent une grande transformation, grâce à toutes les connaissances que j’y ai transmises. Elles recèlent la vérité : ni plus, ni moins.

Certains ont encore beaucoup de mal à croire ce qui y est écrit, puisqu’ils ont encore cette idée qu’un être aussi pur que moi ne peut jamais parler par l’intermédiaire de quelqu’un. Comme je l’ai expliqué dans les Lettres de Christ, j’ai préparé celle qui m’a écouté pendant 40 ans. Ce ne fut pas une préparation facile pour elle, étant donné qu’à l’époque, rien de ce qui est dit aujourd’hui n’était connu. Elle a donc dû se défaire de toutes les croyances limitatives qui prévalaient à l’époque. Ce serait plus facile aujourd’hui, mais j’ai dû le préparer doucement, pour qu’aujourd’hui, dans ce siècle, mes paroles puissent vraiment résonner, être vraiment entendues.

Beaucoup de gens attendent mon retour. De nombreuses religions le prêchent, comme si je devais me réincarner à nouveau sur la planète. Non, cela n’arrivera pas. Je suis déjà là. En effet, lorsque j’étais ici, l’Étincelle Divine d’Amour de notre Dieu Père/Mère, à travers moi, a été implantée dans le cœur de chacun d’entre vous, parce que j’ai été élevé au niveau de Christ Planétaire et par conséquent, cette planète entière contient mon Étincelle ; chacun d’entre vous, que vous croyiez en moi ou non.

Je ne reviendrai donc pas physiquement. Mes mots sont dans ce livre et ma conscience est dans le cœur de chacun d’entre vous. Aujourd’hui, de nombreuses personnes entrent en contact avec moi, écoutent mes paroles, facilement, sans avoir besoin d’aucun don. C’est ce que je veux. Chacun de vous peut se rapprocher de moi, il suffit de faire cette prière, de méditer profondément et d’attendre les réponses. Soyez assurés que je vous répondrai un par un ; personne ne restera sans réponse.

C’est ainsi que je suis présent ici. Pas besoin de me réincarner pour être avec vous ; je suis là, en chacun de vous ; il vous suffit de m’invoquer et vous m’entendrez.

En ce jour, vous célébrez ma mort. Je ne suis pas ici pour remettre en question les croyances qui vous ont été imposées. Je veux seulement qu’en ce jour, vous fassiez une grande prière intérieure. Que chacun d’entre vous se recueille, prie profondément et sollicite un signe de ma part, pour croire que je suis là, en vous, et que je vous écoute tous. Priez, réfléchissez. N’essayez pas de me demander d’apparaître ou de dire quoi que ce soit pour vous faire croire, car je ne le ferai pas.

Tous ceux qui croient vraiment en moi n’ont pas besoin de ces preuves ; ceux qui ont besoin de preuves ne croient pas. Priez simplement et je serai avec vous, avec chacun d’entre vous, même si c’est pour vous dire à chacun que je vous aime profondément. Je n’ai jamais cessé de les aimer. Beaucoup disent que ce fut un grand sacrifice que j’ai fait. Pour moi, ce n’est pas le cas ; pour moi, ce fut la libération de ce monde ; ce fut le début d’un nouveau voyage spirituel vers l’ascension.

Il n’y a pas eu de sacrifice. Ce n’est pas ce que beaucoup ont voulu vous faire croire. Dieu ne m’a jamais abandonné ; Il n’a jamais prononcé les mots que vos religions profèrent. Il n’y a pas eu de sacrifice. Il y (a) eu la conséquence de ce que j’ai essayé d’implanter sur votre planète, et ma voix a été réprimée. C’est tout. Pour moi, ce fut merveilleux de pouvoir commencer un nouveau voyage et de pouvoir accomplir ce que j’ai fait pour cette planète.

Vous n’avez aucune idée du chemin que vous empruntiez. Pourtant, je n’ai jamais abandonné, j’ai toujours cru que cela valait la peine de persévérer un peu plus. Et maintenant, vous voilà victorieux ; vous avez réussi la grande épreuve. Nous sommes tous prêts, ici, à commencer la nouvelle ère. Une ère de plein amour, d’équilibre, de paix et d’abondance pour tous, sans pouvoirs, ni soumission, ni discrimination, ni haine, ni violence.

Alors aujourd’hui, priez pour que cette ère arrive le plus vite possible, et que vous puissiez la vivre intensément ; car nous sommes tous prêts à la faire advenir. Je vous laisse donc aujourd’hui avec cette réflexion. Je suis en vous. Il vous suffit simplement de m’invoquer et vous sentirez ma présence, au plus profond de vous.”

Mes frères, c’est ça. Un beau message, n’est-ce pas ? Voilà, c’est tout. Il ne reste plus grand-chose à dire. Sananda a tout dit, il n’y a plus rien à ajouter, il n’y a plus rien à dire. Vivez aujourd’hui, mais avec la joie dans vos cœurs, pas avec la tristesse de sa mort. Pensez que c’est grâce à sa mort que vous êtes ici aujourd’hui, mais ne pensez pas que c’est grâce à son sacrifice. Ils ont essayé de faire taire sa voix, mais ils ont oublié qu’en haut, notre Dieu Père/Mère avait des intentions bien plus grandes pour lui.

Si aujourd’hui votre monde existe encore, remerciez-le pour chaque minute, chaque seconde, car c’est lui qui a lutté contre tous ceux qui voulaient que cette planète succombe à la mission humaine en soi. Il a cru que des changements étaient possibles. Vous êtes là. C’est donc à lui que vous devez rendre grâce.

Aujourd’hui, ne pleurez pas sa mort ; ne la considérez pas comme un sacrifice ; soyez reconnaissants, car depuis sa mort, il est devenu ce qu’il est aujourd’hui, un être extrêmement évolué qui fait la différence sur cette planète.

JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL ! Aujourd’hui, je vous ai transmis les paroles de Sananda. J’espère que vous les avez appréciées ; et rappelez-vous qu’il est à l’intérieur de chacun de vous, il vous suffit de l’appeler avec beaucoup d’amour et beaucoup de gloire. Hosanna ! Hosanna ! Hosanna !

Tradução: Marcia Trumeau

Revisão: Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier