El Morya – Le Voyage du Pardon – Quatrième Tour

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS EL MORYA !

C’est avec une grande joie que je viens ici aujourd’hui pour commencer le quatrième tour du Voyage du Pardon.

Avant de commencer, je voudrais dire la chose suivante : L’enfant va à l’école. Il peut être un enfant attentif, un enfant dispersé, un enfant rebelle, un enfant qui est là à contrecœur ; l’apprentissage dépendra de cette caractéristique de l’enfant. Celui qui est intéressé apprendra la matière, celui qui est un peu turbulent peut aussi l’apprendre, celui qui est dispersé ou qui est là de mauvaise grâce n’apprendra probablement rien et cela se reflètera tout au long de sa vie scolaire, où il y a des bons et des mauvais élèves.

Prenons donc cet exemple pour chacun d’entre vous. Quel genre d’enfant êtes-vous ? Quel que soit le type d’enfant que vous êtes, vous comprendrez ou non les propos tenus. Ne culpabilisez pas les autres. Ne reprochez pas à l’autre de ne pas vous dire ce que vous voulez entendre. Mettez-vous à la place du professeur ; il a dit les choses comme elles devaient être dites. La compréhension ou non de ce qui a été dit dépend du type d’étudiant que vous êtes. Il ne s’agit pas de capacité intellectuelle, mais de motivation, d’attention, de faire les choses avec le cœur.

Je vous pose donc une question : à ceux qui sont inattentifs, ou qui sont là sans le vouloir, pourquoi vont-ils à l’école ? Parce qu’ils y sont obligés, parce que leurs parents les obligent. Puis, je pose une autre question : Y a-t-il des enfants ici ? Est-ce que quelqu’un vous impose de faire quelque chose ? Non.

Et que les choses soient claires pour chacun d’entre vous : Si vous décidez de suivre une démarche afin d’être en règle avec le “Haut”, ne perdez pas votre temps. Le “Haut” ne voit que ceux qui agissent avec le cœur, ceux qui agissent avec attention ; les autres ne sont pas vus, car le cœur n’y est pas, il y a l’intérêt à participer, pour être bien, pour obtenir quelque chose.

Ici, il n’y a pas de négociation. Nous ne marchandons pas. Vous agissez et vous obtiendrez des résultats en fonction de la façon dont vous le faites. Ce n’est pas nous qui vous donnons des retours, ce sont les Lois Divines d’Action et de Réaction. Si vous agissez avec le cœur, le retour se fera avec plus de cœur. Maintenant, si vous le faites par intérêt, rien ne vous reviendra, car l’énergie est vide, car l’amour n’est pas là.

Alors, avant de commencer ce quatrième tour, posez-vous cette question : “Pourquoi suis-je ici ? Suis-je en train de faire cela avec attention, avec amour ou juste pour le plaisir de le faire ? Soyez honnêtes avec vous-même. Ne vous faites pas d’illusions, car vous ne trompez personne, mais seulement vous-mêmes !

Dans ce cas, pourquoi continuer ? Vous ne gagnerez rien. Vous obtiendrez ce que vous émettez, c’est-à-dire rien. Pourquoi continuer ? Il n’y a pas de marchandage. ” Les personnes qui participent reçoivent un cadeau.” Non, cela n’existe pas, personne ne reçoit de cadeaux. Vous recevez le retour de ce que vous émanez, ce ne sont pas des cadeaux.

Réfléchissez bien si vous voulez vraiment vous lancer dans ce tour. Cessez de blâmer les autres pour votre manque d’attention, pour votre manque d’engagement. La faute ne revient pas aux autres, vous avez reçu ce que vous avez émané. C’est tout. Si vous lisez un livre en vous disant : “Je vais le lire, mais je n’y comprendrai rien”. D’accord, vous ne comprendrez rien. Maintenant, si vous lisez un livre en affirmant : “Non, si je ne comprends pas, je demanderai de l’aide.” Dans ce cas, nous serons là, à vos côtés, pour vous aider à comprendre. Ne blâmez donc pas les autres. Ce ne sont pas les autres qui vous parlent en grec, c’est vous qui comprenez en grec, car celui qui entend avec le cœur entend l’information dans sa propre langue. Réfléchissez bien avant de commencer ce quatrième tour.

Comme je l’ai déjà souligné ici, ce tour est le jalon du milieu du Voyage du Pardon. À partir de maintenant, les choses deviendront plus difficiles. Et je vous assure que seuls ceux qui ont le cœur pur y resteront. Pour ceux qui ne l’ont pas, le Voyage lui-même les écartera, car il y aura une incompatibilité d’énergies.

Réfléchissez bien à ce que vous voulez. Vous ne gagnez rien en voyage. Vous recevez ce que vous émettez. Et si vous le faites juste pour le plaisir de le faire, vous n’émettez rien et ne recevez alors rien. Réfléchissez bien à ce que vous voulez faire. Car cela deviendra de plus en plus inconfortable pour ceux qui ne le font pas avec leur cœur. Ne reprochez pas aux autres. Ne faites pas peser sur les autres une responsabilité qui ne leur reviens pas.

Vous avez choisi de ne pas comprendre. Vous avez choisi de ne pas aller plus loin. Vous avez choisi de dépendre des autres pour votre compréhension. Posez-vous donc la question : “Qu’est-ce que je fais ici, pourquoi suis-je ici ? Suis-je ici par amour ?” Parfait, alors allez-y. ” Je ne sais pas trop pourquoi je le fais”. Alors, je vous dis d’arrêter. En effet, vous n’ajoutez rien à votre chemin.

Si demain vous décidez vraiment de cheminer avec amour, recommencez depuis le début et faites tout le voyage avec beaucoup d’amour, sans vous presser, à votre rythme, en respectant les règles. Vous verrez que tout se passera bien.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier