Gaia – Respectez tout ce qui se trouve sur la planète

Chers enfants de mon ventre ! JE SUIS GAIA !

Beaucoup se demandent pourquoi tant de choses peu réjouissantes se produisent sur ma surface. Je peux vous assurer qu’il n’y a rien qui se passe sans raison. Chaque morceau de mon sol a une histoire, contient des vies qui ont été vécues ou qui se déroulent encore, mais surtout, il contient des énergies anciennes qui doivent être transmutées.

Chaque point de mon sol a une histoire ; il se peut que ce soit une histoire vide, une histoire sans compagnie, une histoire sans accès humain, mais dans la plupart des cas, l’homme et moi marchons ensemble. Je suis très généreuse envers l’homme de la Terre. Je lui donne ses aliments, ses légumes, ses fruits et ses récoltes en réponse à l’Amour qu’il émane. Lorsqu’il y a respect envers ma peau, qui pour vous est votre sol, je réponds avec encore plus d’Amour, avec abondance, en redonnant des fruits et des aliments résistants et savoureux.

Lorsqu’il y a simplement une intention de cupidité, peu importe le prix à payer, en salissant ma peau, en contaminant mon corps, je rends la pareille. Non, je ne suis pas vindicative, c’est la loi de l’Univers : ce qui est semé est récolté. Ainsi, le sentiment semé sera récolté plus tard. Pourquoi y a-t-il tant de problèmes aujourd’hui sur votre sol, dans vos cultures, pourquoi ? Parce qu’il y a un point à nettoyer. La pluie arrive, les rivières montent, tout est inondé, pour mon plaisir ? Jamais. Mais il y avait là une nécessité de nettoyage et seules mes eaux sont capables de cela.

Je vous garantis que beaucoup de ceux qui souffrent de ces catastrophes, comme vous les appelez, retrouvent ensuite une production abondante, ceux qui ont su accepter l’adversité, ceux qui continuent d’être reconnaissants d’avoir une terre à cultiver. Ceux qui blasphèment seulement, qui n’émanent que de la colère, de la haine pour ce qui s’est passé, n’auront rien, perdront tout, pour apprendre que les lois de l’Univers et les lois de cette planète sont en vigueur.

Rien ne reste sans retour. Et ne comprenez pas cela, je le répète encore une fois, comme un châtiment ; c’est la loi du retour, ce qui est fait est reçu. Aujourd’hui, beaucoup de choses changent sur mon sol, dans ma chair. Beaucoup ne veulent pas s’en rendre compte, mais tout fait partie de ce grand processus. Il est vrai que vous récoltez tous les déséquilibres que vous avez semés, c’est un fait, mais beaucoup de choses qui se produisent sur ma peau, dans mes eaux, sont le fruit de ce grand processus que je suis en train de traverser, c’est le fruit de mon évolution.

Je pourrais dire que pour vous, ce seront des temps très difficiles, car chacun aura sa part d’apprentissage, chacun aura sa part d’expérience du retour de ce qu’il a planté. Il n’y aura pas de famine, c’est quelque chose qu’on veut vous faire croire, que je ferai subir à l’humanité. Jamais! Il y a de la nourriture pour tout le monde. Si vous arrêtez de jeter ce qui vient un peu laid de mes entrailles, tout le monde aura de quoi manger. Mais on vous a appris à jeter, à gaspiller tout ce que je produis avec un peu de laideur. Et je vous pose la question : Laideur pour qui ? Pour ceux qui l’ont déterminé, pour ceux qui n’ont pas faim, car ceux qui ont faim ne se soucient que de manger.

Alors il n’y aura pas de famine, mais il est nécessaire que vous y croyiez, que vous vous convainquiez qu’il y a de la nourriture pour tout le monde. Et je ne parle pas ici d’aliments d’origine animale, cela est hors de question ; ce sont des aliments qui viendront de ma chair, de la terre, ceux-ci sont les plus appropriés pour l’alimentation de chacun de vous. Essayez de vous intéresser par ce que vous mangez, car beaucoup de choses ont été modifiées, ne sont plus ce que j’ai produit ; et ces choses sont faites pour vous causer des maladies, des déséquilibres. Elles sont trop fortes pour la terre, pour la production, pour le profit, mais elles sont très mauvaises pour vos corps.

Alors commencez à chercher, à faire attention à ce que vous mangez. Ne mangez rien qui a été modifié, mangez des choses qui viennent de la terre pures, sans aucun type de changement. Celles-ci, je vous garantis qu’elles feront beaucoup de bien à vos corps. Le reste est là pour vous rendre malades.

Alors mes enfants, enfants de mon ventre, ne me regardez pas comme un ennemi, ne me regardez pas comme celle qui vous punit. Je suis en train de suivre mon chemin et chacun de vous récolte ce qu’il a semé par rapport à moi-même, à l’Amour pour la planète, à l’Amour pour la Terre.

Si cela ne vous est jamais venu à l’esprit, c’est le moment de commencer à y penser, car plus tard, lorsque vous évoluerez, notre partenariat sera constant et nous serons totalement intégrés : Vous et Moi, Moi et Vous. Il n’y aura pas la planète et il n’y aura pas vous, il y aura une intégration, où vous prendrez de moi ce dont vous avez besoin : de la nourriture, de l’énergie, de la Lumière, peu importe, et je vous donnerai tout cela avec tout mon amour et sans rien vous demander en retour.

Alors apprenez à m’aimer, apprenez à me respecter et surtout apprenez à prendre soin de moi, car c’est seulement comme ça que vous serez prêts pour la prochaine étape dans la Cinquième Dimension. Continuez à gagner de l’argent et à simplement montrer de plus en plus de beaux aliments et beaucoup continueront à avoir faim, car le reste, ces aliments qui ne font pas partie du commerce, sont tout simplement jetés, pourrissent, et un être humain continue d’avoir faim.

Nous devons apprendre à marcher ensemble, à commencer notre partenariat ici même dans la Troisième Dimension. Alors respectez mon sol. Ne déracinez pas mes racines, elles sont là pour maintenir tout cet équilibre, mais vous les arrachez, vous contaminez ma peau, vous avez contaminé mes eaux, pour quoi faire ? Pour un but totalement axé sur ceux qui ont dominé cette planète.

Creuser mes entrailles à la recherche de pierres dont ils ont inventé le caractère précieux. Tout ce qui est dans mes entrailles a la même valeur, rien n’est meilleur, rien n’est plus cher ; tout a la même valeur. Mais vous avez appris, par la cupidité à détruire mes entrailles, à tuer pour elles, à contaminer et tuer vos frères avec des substances dont ils ne pourront jamais se libérer. Est-ce le chemin que vous voulez prendre pour la Cinquième Dimension ?

Je ne vous interdis pas d’utiliser les cristaux que je produis, ils ont été faits exactement dans ce but, pour que vous les utilisiez, pour votre équilibre, pour votre enracinement, mais pas pour la cupidité, pas pour vous exposer. N’utilisez pas mes pierres comme des ornements, mes pierres sont pour l’équilibre, pour que notre partenariat soit formé. Respectez mes entrailles. Souvenez-vous toujours que chaque pierre que vous utilisez comme artifice a été prise par quelqu’un et de quelle manière ? Légalement ou en esclavage ? Et que s’est-il passé avec mes entrailles ? Les pierres que je produis, si chacun de vous en prenait un morceau pour lui, il en resterait encore beaucoup, mais ce n’est pas comme ça que les choses se passent.

Alors, ayez du respect pour mes pierres. Ne les utilisez pas comme des ornements. Là, vous avez mon énergie, là, vous avez une partie de mon corps que vous utilisez simplement pour vous montrer beau ou belle. Et cela vous apporte quoi, je vous le demande? L’exhibition, la démonstration que vous pouvez avoir quelque chose que la grande majorité ne peut pas avoir. Et pourquoi, dans quel but ? Alors respectez mes pierres. Respectez chaque cristal que vous avez dans vos mains. Si vous ne les utilisez pas, rendez-les-moi, remettez-les dans mon sol, et ils auront leur fonction régénérée.

Ne les jetez pas à la poubelle, ne les abandonnez pas, si vous ne les voulez pas, mettez-les dans mon sol et toute cette énergie reviendra vers moi. Apprenez, (mes) enfants de mes entrailles, à respecter mon corps, mon air et mes eaux. Ce n’est que de cette façon que chacun de vous pourra réellement cheminer vers la Lumière. Ce n’est pas un chemin séparé, où seul l’Amour du prochain doit être pris en compte; c’est l’Amour de la terre, c’est l’Amour de la planète, c’est l’Amour du prochain qui doit être encouragé et vécu, avec respect et de plus en plus avec la certitude que nous serons toujours ensemble, mais que ce partenariat dépend plus de vous que de moi.

Traduction : Lurdes Rodrigues da Costa / Marques

Relecture : Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier