Kwan Yin – Soyons des messagers de la Lumière

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS KWAN YIN !

Être ici aujourd’hui une fois de plus, en apportant mon énergie et tout mon Amour, est toujours un moment de grande joie pour mon cœur. Aujourd’hui, je veux uniquement parler d’Amour. Aimer inconditionnellement, c’est regarder chaque production de Dieu Père/Mère avec admiration. Regarder la beauté de chaque fleur, regarder la beauté de chaque arbre, regarder la beauté de chaque animal, regarder la beauté de l’équilibre de chaque espèce animale et végétale. Tous coexistent en équilibre, tous font fonctionner la planète, font naître les fleurs, font germer les fruits, font que les rivières soient toujours alimentées par la pluie.

Aimer, c’est regarder tout cela avec perplexité, devant la taille de tout et tout ce qui est si bien orchestré et maintenu par l’énergie de Dieu Père/Mère. Aimer, c’est regarder le ciel et voir les étoiles, qui, parce qu’elles sont si loin, semblent toutes être des étoiles. Mais, il existe des orbes, des planètes, des énergies, très lointaines, dont la Lumière arrive ici, des milliers d’années plus tard.

Aimer, c’est voir l’équilibre de la nature, c’est voir l’équilibre de l’Univers, c’est voir l’équilibre de votre propre planète. Les jours, les nuits, les saisons, les changements de température, tout est très bien planifié, tout a un début, un milieu et une fin. Les saisons se terminent et se préparent pour la prochaine, les animaux se préparent à hiberner ou à renaître, tout est en équilibre, aucun animal n’existe au-delà de ce qui est nécessaire. Tous ont une fonction (qu’elle soit mineure ou majeure) ; tous ont été créés par Dieu Père/Mère, avec la mission de maintenir la planète en équilibre, de garder l’air pur, de se protéger des rayons du Soleil.

Lorsque cette planète a été créée, tout cela existait et pendant longtemps, l’homme a su garder cet équilibre, car il aimait la Terre sur laquelle il marchait, il aimait l’air qu’il respirait, il aimait l’eau qu’il buvait. Mais la conscience a diminué et l’on a appris à l’homme à s’autodétruire, à détruire la planète, à rompre l’équilibre. Aujourd’hui, beaucoup disent que la Terre est déséquilibrée, que le climat est complètement différent, que ses eaux sont polluées, que l’air est irrespirable à certains endroits. Qui a créé tout cela ? Dieu Père/Mère ? Non.

Parce qu’Il a créé l’équilibre, Il a créé chaque être sur cette planète, chaque micro-organisme, parfaitement en équilibre avec les autres. Et puis est venu l’homme, mais l’homme avec une mauvaise conscience, avec la conscience de détruire, de générer la peur (car la peur est ce dont se nourrit le mal). Les animaux ont changé de comportement, de nouveaux animaux ont été créés, des animaux venimeux, pour infester vos habitations, pour apporter de l’énergie négative dans vos foyers. Tout a été fait pour le déséquilibre.

L’équilibre créé par Dieu Père/Mère a disparu, vous avez déforesté la planète et vous continuez à déforester, en pensant qu’un arbre n’est rien, qu’il est là à se mettre en travers de vos plans d’affaires. Il est plus intéressant de faire manger de l’herbe à un grand nombre d’animaux pour que vos poches soient pleines d’argent au détriment de la souffrance de cet animal, plutôt que de maintenir un arbre debout. Et puis vous vous plaignez, vous vous plaignez du climat, vous vous plaignez de tout ce qui se passe sur la planète aujourd’hui. Vous accusez Dieu Père/Mère. Beaucoup pensent que c’est sa punition, Non. Vous récoltez ce que vous avez semé, vous récoltez le déséquilibre.

C’est comme une réaction chimique, une fois qu’elle a commencé, il est presque impossible de l’arrêter. Elle ira jusqu’au bout tant qu’il y aura des particules avec lesquelles interagir. Aujourd’hui, la planète est donc en déséquilibre, un déséquilibre tel qu’il ne s’améliorera pas et ne fera qu’empirer si rien n’est fait de toute urgence. Les puissants continuent à détruire la planète, car cela a toujours été leur idée : tout détruire pour que l’homme puisse se détruire lui-même.

Beaucoup s’élèvent en faveur de la planète, créant des pratiques et des modèles qui aident Gaïa à retrouver l’équilibre. Ce sont les Messagers de la Lumière, ce sont eux qui font ce qu’ils peuvent pour que la souffrance de leurs frères soit atténuée. À chaque grand déséquilibre, la réponse arrive avec la même intensité. Et, vous pleurez, vous criez vers les cieux : “Pourquoi est-ce que je subis cela ?” (-) Tout est déséquilibré sur la planète ; les eaux, l’air, la terre, tout est contaminé, plus rien n’est pur, l’homme l’a rendu ainsi. Que voudriez-vous récupérer, des fleurs ?

La nature résiste, la planète résiste, mais cette résistance n’est pas suffisante pour arrêter les processus à venir. Vous récoltez la fin du processus, vous récoltez le déséquilibre de milliers d’années, il n’y a aucun moyen de l’éviter. Il faudrait un grand changement de pensée à l’échelle mondiale, pour remplir à nouveau la planète d’arbres, en ramenant l’équilibre à ses eaux. Mais, cela exigerait que les puissants admettent leurs erreurs et cela sera très difficile.

Alors ce message, je le laisse aux Messagers de la Lumière, ceux qui aujourd’hui se préoccupent de la planète, ceux qui aujourd’hui programment, planifient des actions en faveur de la planète et au-delà, des actions en faveur de l’être humain lui-même, parce que le déséquilibre ne se produit pas seulement sur la planète, car beaucoup meurent de faim, parce qu’il n’y a pas d’équilibre. Ainsi, pour les Messagers de la Lumière, je laisse ce message :

Continuez vos missions, continuez vos idées, vos projets, ne reculez devant rien. Les difficultés viendront, les obstacles viendront, mais celui qui est avec la Lumière trouvera toujours le moyen de les surmonter. Ayez notre aide, demandez notre aide et dans chaque action, nous décuplerons chaque réalisation que vous exécuterez.

Vous ne sauverez pas la planète, bien sûr que non, car il y a eu des millénaires de destruction. Mais, vous parviendrez à soulager la souffrance de nombreuses personnes, vous parviendrez même à éliminer votre propre karma par rapport à tout cela. Alors, cela en vaut-il la peine ? Bien sûr que si ! Continuez vos actions, continuez à prendre soin de la planète, de vos frères et des animaux. Ils souffrent beaucoup, ils ne peuvent pas parler, donc ils sont jetables, méprisables.

Mais, tous sont une partie de Dieu Père/Mère, ce sont des êtres vivants, avec un métabolisme vivant qui se produit en eux. Et bien que beaucoup pensent qu’ils ne souffrent pas, ni ne ressentent la douleur, ils souffrent, et beaucoup. Mais leur libération est proche, il y aura un grand changement sur cette planète par rapport aux animaux. Et, ensuite, nous voudrons voir comment les plus puissants se dresseront, que feront-ils à ce sujet ? Les animaux seront libérés, ils ne seront plus asservis, ils ne seront plus tués par cupidité.

Il y a suffisamment de nourriture sur la planète pour que vous ne consommiez pas d’animaux. Ce sera donc à l’humanité d’apprendre un Nouvel Âge, d’apprendre une nouvelle façon de se nourrir. Bien sûr, tout cela sera progressif, mais intense. Il ne faudra pas des millénaires pour que cela se produise, tout est très rapide, car il n’y a plus de millénaires pour se produire, il y a tout au plus une décennie.

Alors, continuez vos actions, continuez vos projets, continuez à agir en faveur de tous, de l’ensemble. Et, chacun d’entre vous qui se donne à tout cela du fond du cœur, fera du bien, pas seulement à lui-même, mais à tous, à la planète, à l’humanité, aux animaux. Commencez à vivre le véritable Amour. Le véritable Amour n’est pas uniquement celui pour un autre frère, le véritable Amour est celui pour l’être qui vit avec vous et qui vous donne tant de joie, que sont vos animaux, qui vous apportent tant de leçons et qui sont souvent vos gardiens. Prenez soin de la planète, aimez la planète et bien sûr, aimez vos frères, regardez-les tous avec égalité, comme s’ils étaient vraiment vos frères.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier