L’Archange Michaël en direct 07-02-24

Mes bien-aimés ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Oui, j’aime ces déterminations. J’aime les règles, vous le savez tous. J’aime beaucoup les règles, parce que ce qui n’a pas de règles apporte le désordre, apporte tout sauf la lumière. Alors, oui, il faut toujours avoir des règles ! 

Mais, aujourd’hui, je ne vais pas beaucoup parler de cet événement ( NdT : qui aura lieu en mai 2024). Je veux juste dire une chose : attention à la manière dont vous parlez ! Je ne vais pas expliquer pourquoi je dis cela, ceux qui écoutent le savent. Surveillez votre langage, c’est tout ce que je dirai ! Je ne vais pas expliquer,  les masques  vont tomber (comme vous dites). Attention à votre langage ! Personne ici n’est éloigné de ce groupe, nous sentons le cœur de chacun et quand c’est nécessaire, nous écoutons chacun. Alors, je répète : attention à votre langage ! Non, je ne crains pas de faire quoi que ce soit contre qui que ce soit, car je ne ferai rien. Mais, n’oubliez pas que le processus est accéléré et que le retour est rapide, très rapide ! Faites donc attention à votre langue, car la morsure de celle-ci peut être très douloureuse. C’est tout ce que j’ai à dire. 

Faites ce que l’on vous demande ! Ce n’est pas notre organisation, c’est la vôtre. J’aimerais venir ici et dire : “Ce sera à tel endroit !”. Et, pourquoi je ne le fais pas ? Parce que beaucoup d’entre vous penseraient que c’est la décision de celle qui parle, et ne croiraient pas que c’est moi. J’ai défini l’État, oui ! Comme nous avons eu des problèmes lors du dernier vote, je ne veux plus de ces “il dit”, “elle dit”. J’ai donc défini les deux prochains lieux, les deux   prochains États. Maintenant, où cela va se passer, si c’est au sommet de la montagne, si c’est dans la rivière, si c’est sous la chute d’eau, c’est votre problème. Je ne m’en mêle pas. Bien sûr, de par la ligne temporelle, nous savons déjà où il sera situé, mais c’est un processus que vous devez suivre. Si nous intervenons dans tout, si nous nous impliquons dans tout, on peut penser que vous n’avez jamais le choix. Alors, choisissez, c’est à vous de décider et nous serons là, je vous le garantis ! 

Beaucoup prennent à la légère le fait que je dise que seuls ceux que je veux y participeront. Attention aussi à votre ironie ! Faites attention, car faire des blagues comme : “oh, j’irai s’il le permet !” Attention à l’ironie, car vous pourriez vraiment être mis sur la liste de ceux qui n’iront pas ! 

Mes frères, mes frères, les enseignements sont là. Vous marchez les uns sur les autres. Vous semblez oublier tout ce que vous avez appris, et rapidement ! Parce que nous avons cessé d’enseigner pendant un certain temps, vous allez tout oublier ? Intéressant, très intéressant, car pour l’instant, je ne reviendrai avec rien. Je veux voir jusqu’où vous allez oublier. Ce sera un bon test pour vous tous, jusqu’où vous souvenez-vous de ce que l’on vous a enseigné ? Beaucoup semblent avoir oublié ! Voyons donc qui va avancer et qui va reculer ! 

Ce mouvement est intéressant. Certains se laissent prendre par d’autres points, d’autres idées, soyez à l’aise avec tout cela ! Je n’interdit à personne de prendre d’autres chemins. N’hésitez pas, si votre cœur vous le demande. Allez-y ! Je ne retiens personne à mes côtés. Ceux qui veulent rester restent. Mais, ce mouvement est très intéressant, très intéressant ! 

Alors, encore une fois, comme je l’ai dit au début de ce Voyage du pardon, nous ferons ce que nous pensons devoir faire. Le voyage s’achève donc ici et reprendra, au premier tour, après les festivités.

Pourquoi cela ? Pourquoi ne pas s’arrêter et continuer après ?

Parce que ce n’est pas le but, le but, c’est de faire un tour après l’autre. Si vous avez terminé le premier, vous commencez le deuxième le lendemain. Il faudrait donc s’arrêter pendant près de sept jours, ce qui remettrait en cause l’intérêt du voyage. 

“Ah, mais est-ce que je dois tout recommencer ? Ou est-ce que je peux recommencer à partir de lundi ?” 

Il faut tout recommencer, parce que le voyage ne commence pas au deuxième, il commence au premier et il faut passer directement du premier au deuxième tour et cela a été interrompu.  Alors, faites attention pour ne pas poser toutes les questions à nouveau demain. À partir du 19 février, le voyage reprend à partir du premier tour ! 

Allons-nous faire sept tours ? 

Je ne sais pas, je le déterminerai au cours du voyage. Comprenez, il y a des frères et des sœurs qui arrivent et qui ont besoin de recommencer, ou plutôt, ils ont besoin de commencer le voyage. Et, beaucoup ont besoin de refaire le chemin, car tout ce qui a été pardonné a été répété de nouveau, donc ils ont besoin de pardonner de nouveau. 

Pendant les vacances, ne vous inquiétez  pas de savoir si vous ferez ou non le voyage, car il n’y aura rien. Il ne sert à rien de prendre celui qui a été publié il y a un certain temps et de continuer, parce qu’il faudra s’arrêter durant le carnaval. Ne le faites pas, vous n’y gagnerez rien.

Tout recommencera le 19 février, y compris le premier tour !

Je vous dis, mes frères, qu’il n’y a aucun problème à refaire le même tour des sept tours, aucun problème.

Il est important de pardonner de plus en plus. Demandez pardon encore et encore pour les erreurs que vous continuez à commettre.

Cette période n’est pas une période lumineuse, vous le savez. 

Pourquoi n’est-ce pas une période lumineuse ?

Est-il si difficile de s’en rendre compte ?

Il y a beaucoup d’exagération et dans cette exagération, les énergies négatives se développent, parce qu’elles s’emparent des personnes qui sont là et vivent avec eux tout le temps, jouent au carnaval avec eux. Alors, je dirais que beaucoup d’entre vous, qui sont aujourd’hui en cheminement… Je ne vous interdis pas de vous amuser. 

S’amuser est une chose, l’excès en est une autre, totalement différente. 

Oh, je suis en cheminement, alors je vais au carnaval, je bois, je me drogue, j’ai des relations sexuelles illimitées avec n’importe qui et ensuite, je recommence le voyage”. Non, ça ne marche pas comme ça. Vous pouvez bien sûr reprendre le voyage à la fin. Cependant, je dirais que vous reviendrez quelques kilomètres en arrière et vous reviendrez à traverser beaucoup de choses que vous avez déjà traversées pour vous débarrasser de tout ce que vous avez accumulé pendant cette période. 

Mais, comme nous le disons toujours : ce sont des choix. Chacun fait son propre choix. Chacun choisit son propre chemin.

Alors, si vous voulez vous amuser, si vous voulez prendre du temps pour vous détendre, faites-le.

Mais ne vous plaignez pas une fois que vous serez de nouveau au bout de la file d’attente. La file d’attente pour le train est énorme, la gare est pleine ! Ou peut-être, voulez-vous prendre le tramway ? C’est vous qui décidez. Vous aimerez tellement cela que vous ne voudrez pas aller ailleurs, vous resterez ici dans la Troisième et vous vous amuserez comme des fous. D’accord, vous pouvez prendre votre passeport pour le tramway, vous serez dedans, c’est sûr ! 

Comprenez bien une chose : nous n’interdisons rien, nous n’exigeons rien ! 

Les choix sont toujours les vôtres. 

Celui qui veut suivre un chemin correct suivra un chemin correct ! 

Maintenant, celui qui veut suivre le bon chemin, mais de temps en temps sortir un peu de celui-ci, peut aussi le faire, mais ne reviendra pas au même point où il était. Il va régresser et beaucoup dans le cheminement !

“Ah, mais est-ce que nous (Michaël) faisons ça ?” Bien sûr que non ! Ce que vous ne pouvez pas faire, c’est faire ce que vous voulez et penser que rien n’a d’effet sur votre fréquence vibratoire.

Votre cheminement est une montée en fréquence, c’est comme cet immeuble – dont j’ai parlé tant de fois – avec plusieurs étages, donc vous montez, chaque étage est une fréquence plus élevée, si vous glissez vous allez revenir au premier étage, vous allez recommencer toute l’ascension. Parce que vous avez perdu votre fréquence et que chacun reste à l’étage correspondant à sa fréquence.

Maintenant, vous voulez vous amuser, vous faire plaisir, être heureux, tout va bien ! Tant que vous vous blindez, tant que votre cœur est ouvert, lumineux, qu’il ne ressent que de la joie, tout va bien ! Vous serez un peu touché par la fréquence du moment, mais vous vous en remettrez, la chute sera minime, vous vous en remettrez plus tard. Mais, à condition d’agir uniquement dans la joie, sans excès, sans rien faire qui nuise à votre fréquence.

Alors n’essayez pas de nous dire : ” Oh, parce que tel être de lumière l’interdit “, non, nous n’interdisons rien, nous ne l’avons jamais fait et nous ne le ferons jamais.

Nous vous montrons le chemin, à vous de choisir. 

Faites ce que votre cœur demande.

Mais ne le regrettez pas plus tard, car le temps a passé et le temps ne revient jamais ! On avance uniquement vers l’avant, on ne recule jamais ! Vous ne pouvez pas revivre les moments et faire les choses différemment, parce que ce temps, ce jour est passé, il n’existe plus ! Dans cette dimension, dans votre monde, il n’y a pas de retour en arrière possible. C’est une ligne qui ne va que vers l’avant, pas en arrière ! Alors, pensez-y lorsque vous faites vos choix, c’est tout. Et, c’est la même chose pour nos enseignements. “Oh, ce parcours est de plus en plus ennuyeux “! Je ne veux pas rester ici !” Très bien ! Trouvez un autre chemin. Cherchez d’autres enseignements. Ce ne sont pas les enseignants qui manquent ! J’espère simplement que vous trouverez de bons enseignants, honnêtes et intègres, et tout ira bien. Je vous l’ai dit, je ne me soucie pas du nombre.

Je préfère un petit groupe qui sache manier l’épée et une armure de lumière, plutôt 

qu’un groupe  immense et qui au dernier moment a peur, car il ne fait confiance en rien.

Alors, mes frères, n’en attendez pas trop. Je peux seulement vous dire que cette année sera une année où il y aura beaucoup de choses à faire. Je dirais presque pas d’enseignement, juste des exercices. Pour ceux qui veulent les faire, c’est très bien. Et si ce n’est pas le cas, c’est très bien aussi. Je ne perds rien du tout ! Si vous pensez que vous ne perdez rien, c’est parfait ! Faites votre choix ! Je ne retiens personne !

Je suis frappé par le comportement de beaucoup d’entre vous, toujours préoccupés par ce qui vous entoure, toujours inquiets de ce qui se passe à l’extérieur. C’est intéressant !

Votre propre parcours n’a pas d’importance. Ce qui compte, c’est ce que vit l’autre. Ce qui compte, c’est de critiquer l’autre. Il s’agit de critiquer l’environnement extérieur, de savoir qui a tort et qui a raison, de pointer du doigt, de savoir qui est lumière et qui est ombre. 

Attention, en vous regardant dans le miroir, vous risquez de voir plus d’ombre que de lumière ! 

Ne montrez personne du doigt. Ne cherchez pas à savoir qui est lumière et qui est ombre ! 

Parce que vous avez tous une petite part d’ombre, personne n’est 100 % lumière, parce que si c’était le cas, vous ne seriez plus ici, vous seriez déjà dans la Cinquième Dimension. Soyez donc prudents lorsque vous montrez du doigt qui est la lumière et qui est l’ombre, parce que votre ombre peut être plus grande que votre lumière.

Pensez-y : préoccupez-vous de votre chemin, de votre cheminement, car l’autre personne, c’est son problème, pas le vôtre !

 Je l’ai déjà dit ici et je le répète :

-vous ne devez vous préoccuper que de ceux qui dépendent encore de vous. “Oh, je ne vais m’occuper que de moi, et tant pis pour les enfants !” Non, ce n’est pas comme ça. Si vous avez un enfant qui dépend de vous, vous devez vous occuper de lui. Vos choix les affecteront, alors sachez les faire.

Maintenant, s’il s’agit d’enfants, de parents, de frères et sœurs, de mères, de pères, de partenaires, chacun est une âme et chacun fait son propre choix d’âme, alors laissez chacun suivre sa propre voie.

N’essayez pas de changer qui que ce soit. Ne tentez pas d’obliger qui que ce soit à suivre votre chemin. C’est votre âme qui a choisi ce chemin, pas la leur !

 “Ah, mais je vais perdre tous ceux qui m’entourent !” Si c’est le prix que vous devez payer, ce sera votre choix. Tout est un choix ! Tout est un choix ! 

Qu’est-ce qui est le plus important, votre cheminement ou le fait d’être lié à tous les autres ? 

Car le moment venu, chacun partira de son côté et vous ne serez pas avec eux. Les familles ne resteront pas ensemble, ceux qui quitteront la planète seront séparés, ils ne partiront pas en bloc. Ils ne partiront pas en famille, ils ne partiront pas en amis ! Ils iront chacun dans leur coin.

 Et, alors, vous aurez perdu votre chance d’évoluer à cause d’eux ! 

Mais, c’est votre choix et ce n’est pas grave, vous rejoindrez la file d’attente du tramway. Tout est parfait !

Le train est de plus en plus confortable. Avant, je l’avoue, il y avait des personnes debout parce qu’il y avait beaucoup de monde qui montait dans le train. 

Qu’est-ce que c’est que ce train ? Le chemin vers la Cinquième Dimension ! 

Aujourd’hui, il reste de la place, il reste des places dans le train, parce que beaucoup de personnes abandonnent, beaucoup de personnes n’en peuvent plus.

 C’est dommage, parce que nous n’avons jamais dit que ce serait facile, au contraire, nous avons toujours dit que ce ne serait pas facile et beaucoup ne nous ont pas crus.

Alors le train est vide, il y a beaucoup de sièges vides. Mais, ce n’est pas grave, parce que ceux qui sont dans le train aujourd’hui n’ont pas vraiment envie de descendre, ils aiment l’espace confortable, le fait qu’il n’y ait pas beaucoup de monde et ils font de leur mieux pour rester là, de sorte que lorsque le train partira, ils seront là, assis.

Mais, c’est à vous de décider si vous voulez prendre le train ou le tram ! C’est le tram qui va quitter la planète, c’est aussi simple que cela, mes frères ! Rien de plus simple ! Il n’y a pas de juste milieu ! Il n’y a pas de bateau, il n’y a pas d’avion, il n’y a rien !

Soit vous prenez le train, soit vous prenez le tramway, il n’y a pas d’autre moyen de transport. Il n’y a pas de corruption, il n’y a pas de chantage, il n’y a rien qui puisse changer ça !

Ce qui vous donne le droit d’être dans le train, c’est votre comportement, votre évolution, votre fréquence vibratoire ! Vous ne l’avez pas atteinte ?

Vous êtes automatiquement dans le tram, que vous le vouliez ou non ! On envisage même d’ouvrir de nouvelles gares parce que les trams se remplissent trop, mais que faire ? Il n’y a rien à faire. Chacun fait ses propres choix.

Il y aura toujours un moment où l’on pourra changer d’avis et nous espérons que cela arrivera à l’avenir, que beaucoup ouvriront leur conscience et s’apercevront que tout ce que nous avons dit était vrai et qu’ils ont fait le mauvais choix de ne pas croire ce que nous avons dit. 

Il se peut qu’il soit encore temps de rattraper le retard, mais, peut-être qu’il sera trop tard ! 

Soyez donc prêts ! Ce sera un cheminement après l’autre, un exercice après l’autre !

Vous ne voulez pas évoluer ? Alors, ne vous plaignez de rien. Soyez prêts à affronter tout ce qui se présentera à vous.

Et, beaucoup de choses vous attendent cette année, attendez, si vous le voulez. Si vous ne voulez pas, ce n’est pas grave. Cherchez d’autres chemins, il n’y a pas de problème ! Je n’empêche personne de partir.

Je l’ai déjà dit : 

-Vous n’avez aucun engagement envers moi ! Si vos âmes ont conclu un accord avec moi, mais que vos consciences ne le veulent pas, c’est très bien ! La prochaine fois, je ferai payer l’âme, ça me va ! La prochaine fois que nous nous rencontrerons : “Oh, vous avez oublié ? Là-bas, vous avez oublié, voyons si vous vous en souvenez maintenant” et l’on recommence, autant de fois qu’il le faut.

Voilà, il n’y a plus grand-chose à dire ! Faites vos choix sur ce que vous voulez vivre dans les prochains jours : joie ou excès, maintien du cap ou retour en arrière ? Des choix, rien que des choix .

Traduit par Lurdes Rodrigues Da Costa / Marques

Révisé par Ingrid De Rio Campo

Posts recentes

1 réflexion sur “L’Archange Michaël en direct 07-02-24”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier