Marie – À vous de choisir le degré de difficulté de l’Ascension

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

Mes mains sont pleines de Lumière que je transforme en boules pour les placer dans vos cœurs. Si vos cœurs les reçoivent avec beaucoup d’Amour, elles se répandront entièrement dans vos corps en apportant la paix, l’équilibre et la Lumière.

Mes fils et mes filles, ne craignez rien. La peur est la nourriture du mal. Ayez la foi, ayez le courage et la force de croire en ce que vous ne voyez pas. Dieu  Père/Mère n’a pas oublié cette planète, bien au contraire ; le moment est venu pour cette planète d’évoluer et ceux qui sont prêts l’accompagneront. Mais ce processus n’est ni facile ni simple, c’est un processus difficile et lent.

Il est important que vous compreniez que Dieu Père/Mère ne vous met pas de bâtons dans les roues. Lorsque nous disons que le processus est difficile, il ne l’est pas parce que Dieu Père/Mère le dit, mais parce que vous ne voulez vous détacher de rien. Certes, le changement est difficile et compliqué, mais ce qui vous empêche d’aller de l’avant, c’est le fait que vous ne voulez pas vous laisser aller et vous débarrassez de tant de croyances qui ont été placées dans vos esprits.

Votre difficulté est de suivre quelque chose uniquement avec votre cœur et de croire en ce que vous voyez. Beaucoup se demandent : “Pourquoi devrais-je croire cela, pourquoi devrais-je me donner tant de peine pour changer ? Qui me garantit que j’arriverai à ce qu’ils disent ?” C’est  le point, peut-être le plus complexe, de ce processus : croire en ce que l’on ne voit pas. Mais je vous garantis que ceux parmi vous qui se contentent de tout lâcher, de se débarrasser de tout ce qui les retient, de lâcher tant de choses inutiles voient les résultats, dont le premier est la prospérité, cette abondance qui est à la portée de tous.

Mais comment s’y ouvrir ? Seulement en y croyant, seulement en suivant le chemin que nous vous montrons. Mes fils et mes filles, j’ai été humaine, incarnée sur cette planète et je sais comment il est difficile d’effacer de notre esprit tout ce que l’on nous a enseigné. J’ai ressenti dans ma chair tout ce que je refusais de croire, ce que mon fils me disait. J’ai moi aussi subi ce processus et regardez où j’en suis maintenant : je m’occupe de chacun d’entre vous.

Mes fils et mes filles, nous ne demandons pas grand-chose. Arrêtez-vous pour comprendre que la seule chose que nous demandons, c’est l’Amour, c’est d’aimer un frère, la planète, c’est d’aimer les animaux. Alors, beaucoup se demandent : “Comment puis-je aimer un animal qui peut me tuer ?” Et je vous réponds que dans sa création  originelle, il n’est pas de cette façon, il est doux et humble, mais il a été transformé, il a été modifié pour vous attaquer. Ne le regardez donc pas comme un ennemi. En ce moment, vous devez avoir encore des appréhensions à son égard, mais regardez-le comme une création divine et voyez qu’au fond de son petit cœur, il est doux et gentil.

Et je vous demande : tous vos frères et sœurs sont-ils égaux ? Aujourd’hui, vous avez des frères qui sont gentils, affectueux et agréables, mais vous avez aussi ceux qui vous font du mal, qui vous engueulent, qui vous tuent éventuellement. Mais ce frère a-t-il cessé d’être une Étincelle Divine, a-t-il cessé d’être une création divine ? Non, il s’est simplement égaré, il a choisi l’obscurité, il a choisi l’ombre.

Donc, mes fils et mes filles, la question n’est pas de savoir s’il vaut la peine de suivre l’Amour et la Lumière. La question devrait plutôt être : qu’est-ce que je perds si je suis l’Amour et la Lumière ? Mais pas ce que vous perdez matériellement. Normalement, vous comprenez qu’en choisissant de suivre l’Amour et la Lumière, vous perdrez des plaisirs, vous perdrez des biens matériels, vous perdrez tout ce qui fait que vous vous sentez bien aujourd’hui. Est-ce le cas ou êtes-vous déjà habitués ?

Demandez-vous donc : à quoi bon vous attacher aux biens matériels ? Lorsque vous quitterez ce corps, vous n’emporterez rien  de ce monde. Beaucoup pensent qu’ils doivent renoncer à leur vie pour laisser des richesses en héritage pour ceux qui restent. Serait-il la meilleure façon de les aider ou plutôt une façon de les transformer en petits vampires de votre énergie, parce qu’ils savent qu’ils auront tout entre les mains ? Alors, pourquoi ne pas vivre, pourquoi ne pas profiter du temps qu’il vous reste à vivre et laisser chacun suivre son chemin ?

Vous avez du mal à comprendre que plus vous facilitez la tâche de vos enfants, plus ils doivent souffrir pour apprendre. Vous ne comprenez pas ce que j’ai dit ? C’est dommage, parce que c’est la grande vérité ; vous gâtez vos enfants en leur apportant tout ce qu’il y a de mieux. Où est-il leur chemin d’évolution ? Il est perdu parce qu’ils n’ont pas besoin de faire quoi que ce soit, ils ont absolument tout sans effort.

Peut-être qu’un jour, vous pleurerez d’avoir agi de cette manière et d’avoir créé un être sans Amour, sans volonté, sans aptitude aux défis parce qu’il n’a jamais eu besoin de leur faire face. Au nom de l’Amour, vous faites tout à tort et à travers. Cela ne signifie pas aimer, mais plutôt mettre un être humain dans un cocon pour qu’il ne vivre pas son propre chemin, mais le chemin que vous, les parents, avez choisi pour lui.

Lorsque nous disons que le processus est difficile, comprenez-le-vous ? C’est vous qui le rendez difficile, parce que le processus est simple, il suffit d’ouvrir votre cœur et d’aimer, mais non pas cet amour que vous éprouvez sur la Terre. Aimer, c’est laisser l’autre libre ; aimer, ce n’est pas empêcher un enfant de tomber pour qu’il apprenne à faire attention sur son chemin. Ce n’est pas le porter sur ses genoux pour qu’il ne se fasse pas mal aux genoux. Rendez-vous compte à quel point vous agissez mal ? Ce n’est pas ainsi que l’on devient un être humain fort, courageux et équilibré.

Voici les difficultés. Lorsque nous disons : choisissez de suivre la Lumière, peu importe qui est à vos côtés, beaucoup pensent immédiatement : “Je ne lâcherai pas qui est à mes côtés !”. Et pourquoi pas ?  Êtes-vous nés collés l’un à l’autre, votre âme est-elle attachée à la sienne ? Et nous avons dit plusieurs fois ici que ceux qui choisissent de le faire ne resteront pas ensemble. Chacun suivra son chemin. Et où que vous alliez, vous n’aurez aucun souvenir de ce que vous avez vécu ici. Alors, à quoi vous servira-t-il de sacrifier votre cheminement pour cette autre âme qui n’est à vous côtés que dans cette incarnation ?

Vous n’avez rien appris. Vous continuez à vivre en fonction de l’autre. Le chemin d’une âme est unique, il est isolé, il lui est propre. À rares exceptions près, les âmes ne marchent pas ensemble. Elles ne s’incarnent et ne se désincarnent pas ensemble. Cela n’arrivera qu’en cas de réelle nécessité d’évolution. Alors, dites-moi, qui cause les difficultés, c’est Dieu Père/Mère, c’est NOUS ? Non, c’est vous, qui ne voulez rien abandonner, qui ne voulez rien changer, qui voulez continuer à vivre dans ce monde merveilleux dans lequel vous vivez, mais à un détail près : un monde merveilleux dans lequel vous vous plaignez à chaque seconde de ce qui s’y passe et maudissez Dieu le Père/Mère pour ce qui s’y passe. Est-ce dans ce monde que vous voulez continuer, est-ce dans un monde semblable à celui-ci que vous voulez continuer ? Qu’il en soit ainsi.

Dans l’avenir, vos âmes pleureront, car elles se rendront compte du temps qu’elles ont perdu, du chemin qu’elles ont abandonné et elles se retrouveront dans la troisième dimension, vivant tout ce que vous vivez ici, ou pire. Pendant ce temps, beaucoup seront dans la Lumière, en train de vivre dans l’Amour véritable, en train de vivre dans un monde totalement équilibré, tout simplement parce que vous vous êtes libérés de tout et vous avez cru en chaque mot, en chaque enseignement, en chaque énergie que nous émanons pour chacun d’entre vous.

Pensez-y, mes fils et mes filles, le processus se fera bientôt. Le temps passe vite et plus vous différez la décision,  je vous l’assure,  plus il sera peut-être trop tard.

Traduction par Helena do Lago

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier