Marie – Agissez toujours pour le Tout

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

Je viens le cœur plein d’amour et de joie et je donne à chacun de vous un peu de ces sentiments. Mais, pas le “peu” de votre monde, mais le “peu” de la taille de mon énergie. Ne vous découragez pas, ne perdez pas la force, ne perdez pas la foi. Quoi qu’il arrive, croyez, faites entièrement confiance aux plans de Dieu Père/Mère. Personne n’est puni, personne ne souffre des représailles de Dieu Père/Mère. Tout le monde apprend des leçons ; certains des lourdes  leçons ; d’autres plus légères ; ce sont des leçons à apprendre . Il ne peut pas y avoir de révolte, vous ne pouvez pas baisser votre vibration à chaque leçon. La confiance est nécessaire, il faut comprendre que la leçon est nécessaire, il y a quelque chose à y apprendre.

Si la leçon est trop forte, arrêtez-vous et réfléchissez, pourquoi tant d’intensité ? Demandez à votre cœur et vous connaîtrez la réponse. Se plaindre, s’accuser, ne servira à rien. La seule action à entreprendre est celle de traverser la leçon, de la comprendre, de l’apprendre et de l’utiliser comme enseignement pour les jours à venir. Chaque leçon a une intensité et il est évident que parmi vous aussi, certains traversent la même leçon d’une manière plus légère, d’autres de manière très profonde, cela dépendra du cheminement de chaque âme. Regardez toujours devant vous, mais ayez un regard de Lumière, ayez toujours un regard d’espoir, essayez de comprendre que si vous apprenez la leçon, si vous comprenez ce qu’elle apporte, cela ne se reproduira plus.

Alors, il y a l’espoir, la certitude que désormais, vous ne passerez plus par là, car vous avez appris, vous avez compris ce qu’il fallait changer, vous ne passerez plus par là. Maintenant, si vous insistez à ne pas apprendre, si vous insistez à penser que ce que vous traversez est injuste, cela ne servira à rien. La leçon reviendra de plus en plus forte, jusqu’à ce qu’elle arrive à un point où elle vous renverse, pour voir si vous la regardez. C’est infaillible, mes fils et mes filles, ça ne sert à rien de fuir les problèmes, il n’y a plus moyen de cacher quoi que ce soit. Il n’y a plus moyen de laisser tomber. Le temps est ici et maintenant, comprenez cela. Chaque mouvement que vous faites, crée une distorsion dans l’Univers. C’est comme si chacun de vous était immergé dans un grand lac et à chaque mouvement que vous faites, les eaux répondent en générant des vagues.

Ainsi est l’Univers, tout mouvement que vous faites génère des ondes positives ou négatives, selon le mouvement et le sentiment concerné, et elles se répandent dans l’Univers. Alors qu’est-ce que vous répandez présentement ? Des sentiments positifs ou des sentiments de révolte, de douleur, de méfiance ? Que réverbérez-vous ? Ainsi, à chaque leçon que vous apprenez, vous faites écho à la sagesse dans l’Univers, ce qui est un sentiment merveilleux, car votre sagesse atteindra tant d’autres êtres qui peuvent avoir une intuition, et saisir la façon dont vous avez appris cette leçon. Non, ne pensez pas que vous pensez seul, tout ce que vous émanez atteint le Tout.

Quand il s’agit de sentiments positifs, tous le reçoivent, car cela se répercute dans l’ensemble et inconsciemment, beaucoup de ceux qui sont prêts à recevoir auront la même idée que vous. Il en va de même pour les énergies opposées. Pourquoi pensez-vous que lorsque quelque chose choque votre monde, cela se produit encore et encore à plusieurs endroits différents ? Comment chacun pouvait-il se connaître, se parler ? C’est ce que vous répercutez qui atteindra celui qui vibre comme vous. Alors, pourquoi répercuter les mauvais sentiments ? Votre monde est déjà tellement déséquilibré… Tirez les leçons, ayez confiance que ce qui arrive aujourd’hui vient pour une expérience d’apprentissage et à l’avenir, ceci ne reviendra pas si vous l’avez appris. C’est cette confiance que vous devez avoir, que ce que vous apprenez aujourd’hui, aussi difficile soit-il, ne reviendra pas demain, car la leçon aura été apprise.

Fils et filles, l’âme est toujours en évolution, en apprentissage. Et, c’est exactement au moment où quelqu’un d’entre vous résonne une solution donnée que tant d’autres qui sont sur ce même chemin la trouvent. Regardez comme c’est magnifique que votre sentiment soit partagé avec beaucoup de personnes, qui auront la même idée, et qui feront pratiquement la même chose que vous. Alors, qu’est-ce qui serait bien de faire aujourd’hui ? Réverbérer l’Amour, l’Amour des autres, l’Amour de la planète, l’Amour des animaux. Ne pensez pas qu’il soit normal qu’un animal meure pour vous donner à manger, comme s’il n’y avait pas d’autres moyens à votre disposition. Ne pensez pas que ceci est normal ; ne pensez pas qu’il est normal de maltraiter un animal pour votre plaisir, pour le spectacle. Ne pensez pas qu’il soit normal qu’un animal meure de faim, de maltraitance.

Je parle là d’une chaîne légèrement inférieure. Alors, je vais faire d’autres déclarations : ne pensez pas qu’il soit normal qu’un être humain meure de faim, ne pensez pas qu’il soit normal qu’un être humain soit violé, ne pensez pas qu’il soit normal qu’un être humain n’ait pas de maison, qu’il soit normal de ne pas d’avoir un abri.

Qu’est-ce qui est normal pour vous ? Tout autour de vous ? Ne pensez pas qu’il est normal de polluer vos propres rivières, qui sont celles qui vous donnent de l’eau à boire, ne pensez pas qu’il soit normal de forer le sol de Gaïa pour la richesse, pour la cupidité, ne pensez pas qu’il soit normal de polluer l’air de Gaïa pour que vos industries survivent. Rien de tout cela n’est normal, mais peu font quelque chose pour changer cela. Vous êtes tellement inquiets pour vous-mêmes que vous ne regardez pas autour de vous, vous ne regardez pas ce qui se passe autour de vous.

Et non, je ne suis pas incohérente quand je dis qu’il faut regarder devant vous et jamais de côté, quand nous disons que c’est le chemin, c’est la marche, c’est la route que vous emprunterez. Ne regardez pas la route de l’autre, c’est dans ce sens que l’on dit de ne pas regarder de côté. Maintenant, vous n’êtes pas seul au monde, vous êtes un parmi tous. Vous devez donc être conscient du Tout, car c’est le Tout qui vous donne de quoi manger, qui vous donne de quoi boire, qui vous donne où travailler et où vivre. Il ne s’agit donc pas seulement de regarder devant, de suivre votre chemin et d’oublier le reste. Votre chemin inclut votre action pour le Tout. Ce n’est pas une action spécifique, c’est une action pour l’ensemble, une action pour vos frères, une action pour les animaux, une action pour la planète.

Ah, mais est-ce que je ne serai pas en train de changer ainsi le cheminement de l’autre ? Si vous nourrissez une personne affamée, vous ne changez pas son cheminement , car nécessairement, il passera par là si c’est une leçon pour lui. Vous pourrez beaucoup l’aider et il aura encore faim, parce qu’il ne sait pas profiter de la leçon, de l’aide. Donc, non, vous ne changez pas son chemin, vous serez simplement solidaires en le soutenant. Vous voyez, il ne s’agit pas de porter une grosse carapace pour se protéger et oublier le monde qui vous entoure, il ne s’agit pas de cela. Ce dont nous parlons, c’est que vous évitiez de marcher sur le chemin de l’autre. Regardez votre propre chemin. Or, ce chemin inclut le Tout. Alors en ce moment, qu’avez-vous fait pour l’ensemble ? Pensez-vous seulement à vous-même ou faites-vous quelque chose pour l’ensemble ?

Ce sont là des leçons à apprendre aussi. Regarder jusqu’où votre monde est allé, jusqu’où votre monde a causé ce que vous vivez aujourd’hui. Il est important que vous ressentiez, que vous voyiez plusieurs fois les résultats de vos propres renoncements par rapport au problème.

Mes fils et filles, le chemin de l’ascension sera ardu et difficile, car le temps est venu pour tous d’apprendre de nombreuses leçons et elles arrivent maintenant rapidement et durement.

Vous voyez, vous n’aurez pas d’autre incarnation avant l’ascension ; ce sera la dernière dans la Troisième Dimension. Il ne sert donc à rien de repousser les choses, vous devrez vivre cette incarnation aujourd’hui, afin que vous ameniez tout l’apprentissage dans votre conscience, afin de ne pas répéter les mêmes erreurs dans la Cinquième Dimension.

Et ceux qui ne veulent pas apprendre, qui ignorent tout ce qui se dit, qui préfèrent continuer à vivre les plaisirs ou simplement les dominations, existant dans la Troisième Dimension ? Ceux-ci n’accompliront rien, ils n’iront pas avec Gaïa, ils partiront. Et comment ? Peu importe. Chacun aura son moment. Alors c’est sur ce point que nous disons que le parcours est solitaire. Regardez le vôtre, ne regardez pas le parcours de l’autre. Mais, vous devez regarder le Tout, pas seulement un seul, c’est le Tout qui doit être regardé. Faites des actions pour le Tout, pas pour un.

Comprenez-le, ne vous attachez pas à un seul, regardez le Tout. Là où il y en a un qui meurt de faim, il y en aura sûrement d’autres, alors regardez tous, pas seulement un. C’est une leçon importante en ce moment, le fait d’avoir une vision du Tout, de ce que vous allez réverbérer. Réverbérer pour le Tout est différent de réverbérer pour un seul. Pourquoi celui-ci est-il meilleur que les autres ? Alors ne jugez personne, agissez pour l’ensemble. Alors oui, vous travaillerez sans regarder le chemin de quiconque, vous regarderez le problème, pas le chemin. Comprenez-vous ? L’action doit toujours être pour le Tout, jamais pour une seule personne, car quand il n’y a qu’une seule personne, vous jugez, vous critiquez son chemin parce que vous l’aidez.

Alors, faites-le différemment, regardez le Tout ; il n’est pas important pour vous de savoir où va cette action, peu importe l’action que vous avez faite. Celle-ci est la voie à suivre en ce moment : veiller sur le tout, veiller sur vos frères, veiller sur les animaux, veiller sur Gaïa. Il ne s’agit pas de veiller seulement sur votre jardin, il s’agit de veiller sur les forêts de Gaïa, sur les rivières de Gaïa, sur les sources de Gaïa dans son ensemble, pas uniquement sur votre petit monde privé. Je vous garantis que si vous agissez en vous concentrant sur le Tout, vous agirez très bien pour cette action en tant que telle, mais surtout, vous apprendrez à arrêter de regarder son propre nombril et commencer à regarder le Tout, à regarder ce qu’est bon pour le Tout, pas seulement pour vous-même.

Et ainsi, le chemin de chacun de vous deviendra de plus en plus lumineux, de plus en plus parfumé, de plus en plus léger, car vous regardez le Tout, pas uniquement vous-même.

Écoutez mes paroles plusieurs fois afin que vous compreniez ce que je veux dire. La dernière phrase que je laisse résume tout ce que j’ai dit : Aimer, c’est regarder le Tout, pas seulement soi-même.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier