Marie – Encore au sujet du Pardon

Chers enfants de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

Je viens encore une fois apporter tout mon Amour, mon énergie et ma paix à chaque cœur humain. N’ayez pas peur mes enfants, ne vous inquiétez pas de ce qui va arriver. Nous l’avons dit ici tant de fois, il est impossible d’échapper aux enseignements, il est impossible d’échapper à l’apprentissage. Plus grande sera la peur, plus difficiles seront les leçons. Plus grande sera la confiance, plus grande sera la certitude que tout a un objectif, plus légères seront les leçons.

Dans votre parcours, tout a le poids que vous lui attribuez. Si vous prenez la souffrance avec une véritable résignation, avec Amour, en comprenant qu’il y a là une leçon, la souffrance vous paraîtra légère, même si elle ne l’est pas. Vous la porterez avec Amour et avec légèreté, la solution sera ainsi rapidement claire et cristalline et vous laisserez très vite la souffrance derrière vous. Or, si vous regardez la souffrance avec amertume, avec ressentiment, et avec des sentiments différents de la Lumière, elle deviendra lourde, traînante et la solution semblera ne jamais arriver du fait que vous ne la regardez pas avec Amour.

Mes enfants, combien de souffrances physiques vous attirez vers vos corps. Et pourquoi ? Ce sont des leçons que vous ne voulez pas apprendre, des leçons que vous ne considérez pas avec Amour. Et le poids du problème, venant de vos esprits, tombe sur vos corps, car vous les portez sur vos épaules. Vous n’acceptez pas de vous changer, vous n’acceptez pas de reconnaître que vous avez tort. Chaque maladie, chaque douleur est une leçon, elle représente un déséquilibre provoqué par quelque chose à soigner, par quelque chose à contempler avec Amour. La rancune, la blessure, la colère, maintiennent votre souffrance parce que vous ne parvenez pas à pardonner, vous ne croyez pas que le pardon soit une bonne solution. Comment pardonner à quelqu’un qui vous a fait tant souffrir ?

Je vous donne donc l’exemple de mon fils : Que lui avez-vous fait ? Vous lui avez donné une fessée, vous l’avez blessé, humilié, et vous vous êtes moqué de ses mots. Et que leur a-t-il donné en retour ? Le monde à venir ! Il a pardonné à l’humanité, vu que c’est comme ça. Vous ne pouvez pas garder le sentiment de haine, de ressentiment, de blessure sans avoir le retour de leur énergie. Ce qui signifie le retour, la souffrance physique. Certains souffrent plus, d’autres moins, mais chaque fois qu’il y a souffrance physique, c’est pour des actions non pardonnées, non seulement dans cette vie mais dans toutes les vies. L’âme se punit elle-même, l’âme n’a pas encore appris que cette punition ne mène à rien, elle entraîne plus de révolte, de douleur, de blasphème ; bien souvent, elle aggrave tout le processus.

Aujourd’hui, vos âmes voient à quel point elles ont fait des erreurs, à quel point elles ont été la cause de leur propre souffrance et à quel point elles ont choisi de s’incarner et de continuer à éprouver la douleur dont elles sont responsables. Cependant, cette manière d’apprendre ne permet pas d’évoluer. Pour évoluer, il faut pardonner, le pardon est un sentiment très fort, une énergie très puissante qui peut faire des miracles. Mais que pouvez vous faire aujourd’hui en faveur de quelque chose que votre âme a engagé ? En effet, vous avez déjà appris à demander (le) pardon et à pardonner.

Bien entendu, tout ce processus a affecté vos corps, aujourd’hui vous avez des corps malades, déformés et maltraités et ce n’est pas le pardon qui va changer tout cela instantanément. A quoi cela sert-il ? Je vous le dis : si aujourd’hui vous portez un fardeau de douleur de 100 kilos, après le pardon, le fardeau sera de 1 kilo, il deviendra plus léger parce que vous n’aurez plus le poids sur le dos.

Votre problème ne sera pas résolu, car il vous a fallu beaucoup de temps pour le comprendre, mais vous aurez un immense soulagement dans votre parcours. La douleur physique ne fait évoluer personne, la douleur physique est trompeuse, puisque l’âme pense que vivre ce qu’elle a causé atténue le sentiment. Bien au contraire, cela entraîne une plus grande souffrance. Ce qui permet d’apaiser ce sentiment, c’est le pardon, peu importe la position, la demande ou le don. Ne croyez pas qu’en souffrant vous payez pour vos erreurs du passé, car ce n’est pas le cas. L’action de pardonner est nécessaire ,effectivement aucune âme n’évolue sans le pardon, ne vous y trompez pas. Vous devez avoir un cœur pur, sans chagrin, sans colère, sans ressentiment, sans haine, sans sentiment de vengeance, afin de franchir de grands pas vers l’évolution.

Ne vous trompez pas, vous avez appris beaucoup de choses fausses. Il est temps de changer vos idées, il est temps d’ouvrir vos consciences et de voir la vérité, de découvrir des horizons, de voir la Lumière au bout du tunnel. Laissez vos fardeaux sur le chemin, pardonnez et demandez pardon peu importe à qui, cela est une demande pour tout votre voyage, c’est important. Ce processus est constamment employé et beaucoup estiment qu’il est excessif. Moi, je dirais que non. Combien de vies vos âmes ont-elles eues, une, deux ou des milliers ?

Par conséquent, pour qu’une demande de pardon atteigne toutes les personnes, elle doit être répétée de nombreuses fois, afin que la force de cette énergie augmente jour après jour et qu’elle soit capable de traverser toute l’existence de votre âme et de produire des changements, d’éliminer les fardeaux.

Faites de cette action un geste quotidien en demandant simplement avec votre cœur. Ouvrez vos cœurs, pardonnez et demandez pardon à tout le monde. Peu importe ce qui a été fait, il suffit de demander et vous verrez comment vos cœurs s’allégeront, les fardeaux seront laissés derrière vous et votre douleur disparaîtra pratiquement. Étant donné que vous avez été capable de pardonner, vous avez été capable d’accepter que vous avez fait une erreur. Ce mouvement va vers la Lumière, ce mouvement mène à l’évolution.

Demandez mon aide, sur le moment, empruntez mon manteau, il est magique et vous aidera à être dans le cœur et à émaner une énergie très puissante.

Demandez mon manteau, je vous le prêterai. Et vous verrez que vous commencerez à ressentir de la légèreté dans votre parcours. Il ne s’agit pas de magie mes enfants, mais des lois divines. La souffrance n’évolue pas, ce qui évolue est le pardon.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier