Marie – Nous sommes des enseignants, pas des dictateurs

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

Être ici aujourd’hui est un motif de grande Lumière pour mon cœur. Beaucoup se demandent : ” Beaucoup de lumière, mais ne possède-t-elle pas déjà la lumière ? “. Je peux donc vous dire que nous apprécions parler de choses qui vous font réfléchir, qui vous font analyser chaque point de la phrase prononcée. C’est comme si on testait la posture de chacun. Contestez-vous ou non ce que nous affirmons ? Acceptez-vous tout, sans réfléchir, ou l’acceptez-vous de bon cœur ?

Vous avez le libre arbitre et celui-ci détermine votre chemin, pas nous. Ce n’est pas parce que nous parlons que vous devez tout accepter sans vous poser de questions. Derrière chacun de nos mots, derrière chaque phrase, il y a un enseignement, mais il y a aussi une énergie plus puissante qui s’immisce dans votre esprit. Certains ne pensent malheureusement pas, ils reçoivent ce que nous disons et l’absorbent simplement. Est-ce juste ? Qu’en pensez-vous, est-ce juste ? Je vous réponds donc : non, ce n’est pas le cas.

Nous ne sommes pas des régulateurs, nous ne sommes pas des manipulateurs. Nous vous proposons une voie, mais vous avez le choix d’accepter ou de refuser. Et à aucun moment, nous ne vous avons dit ici : “Suivez ce que nous disons sans vous poser des questions”. Nous n’avons jamais affirmé cela, au contraire, tout ce que nous disons, vous devez le contester, car tout ce qui est assimilé sans réflexion ne provient pas du cœur, c’est un reliquat de la soumission que vous avez assumée pendant des millénaires et des millénaires, dans laquelle vous ne contestiez rien par rapport au monde qui vous était présenté. Regardez où vous en êtes arrivés.

La notion suivante n’existe pas : “Je ne peux pas contester ce que dit un Être de Lumière.” Je vous le dis donc : vous pouvez et vous devez le contester. Lorsque vous contestez ce qui est dit, cela signifie que votre cœur n’était pas à l’aise avec ce qui a été dit. Vous devez examiner minutieusement ce qui a été dit ; vous devez examiner chaque lettre, chaque énergie, pour vraiment comprendre ce que nous avons dit. Et je vous assure qu’à la fin, vous aurez compris ce que nous avons dit, et votre cœur s’ouvrira alors avec beaucoup de Lumière pour recevoir ce qui a été énoncé.

Ceux qui se contentent d’écouter et d’accepter, sans poser de questions, sous prétexte que ce serait un péché, que ce serait une erreur, ingurgitent tant de choses sans même savoir de quoi il s’agit. Et après, que se passe-t-il ? Ces personnes continuent à se tromper, puisqu’elles n’ont pas cessé d’écouter, elles n’ont pas terminé de discuter, elles n’ont pas terminé de comprendre ce que nous avons dit. Assimiler les yeux fermés n’est pas la voie à suivre. Il faut contester, étudier, discuter, sans pour autant discuter en créant de la haine, mais en explorant les idées. Chacun peut avoir un point de vue différent et nous aimons quand cela arrive, nous disons un mot et chacun le comprend d’une manière différente. “C’est merveilleux !”. Pourquoi ? Combien de possibilités sont apparues dans un seul mot ? Et qui a raison et qui a tort ?

Personne n’a raison et personne n’a tort, chacun a sa propre compréhension, qui est la bonne pour lui. Mais justement le fait d’entendre l’opinion de l’autre agit comme si elle tapait dans votre esprit, car il pourrait s’agir d’une autre possibilité. De cette façon, vous n’êtes pas des moutons qui hochent la tête chaque fois que nous disons quelque chose. Vous réfléchissez, vous lancez des défis et, mieux encore, vous nous interrogez : ” Je n’ai pas compris ce que vous avez dit. Vous pouvez me le répéter, vous pouvez expliquer ce que vous avez dit ? Je n’ai pas compris !”. Nous apprécions quand cela arrive, nous l’apprécions. Cela nous permet de vous expliquer, petit à petit, ce que nous avons dit.

Comprenez, mes fils et mes filles, que nous ne sommes pas assis sur des trônes d’or pour définir votre chemin. Nous vous transmettons des enseignements ; ceux qui souhaitent apprendre, apprennent. C’est comme vous à l’école : apprenez-vous 100% de ce que les professeurs enseignent ? Non, vous en apprenez une partie. L’autre partie est laissée en suspens, soit parce que vous ne pensez pas qu’elle soit pertinente ou importante, soit parce que vous n’aimez pas le sujet. Mais quand vous voulez apprendre, vous étudiez, vous vous plongez dans la pensée pour comprendre ; et quand vous saisissez, vous appréciez cela, parce que vous savez qu’ensuite, vous réussirez un bon examen.

Mes enfants, nous sommes vos professeurs, pas vos dictateurs. Nous ne voulons pas que vous soyez de ceux qui se contentent de hocher la tête et d’être d’accord. Réfléchissez, analysez, discutez, argumentez. Vous ne comprenez pas ? Demandez-nous. Nous serons très heureux de vous répondre, afin de vous montrer exactement ce que nous voulions dire.

En ce moment si délicat et si important de votre voyage, arrêtez-vous pour écouter, arrêtez-vous pour comprendre, prenez le temps de discerner chaque mot que nous prononçons afin d’en tirer des enseignements. Lorsque vous vous contentez d’écouter et de consentir et que vous ne faites rien d’autre, demain, tout est oublié et vous recommencerez à commettre les mêmes erreurs qu’avant. Comme vous ne comprenez pas, vous écoutez et vous lâchez prise, vous n’écoutez pas avec votre cœur, vous n’écoutez pas pour comprendre ; vous n’écoutez pas pour comprendre.

Les erreurs s’accumulent. Et puis, vous nous demandez : “Mais je suis tout ce que vous dites, pourquoi je ne vais pas de l’avant ? Et je vous réponds, mon fils, vous ne faites pas attention à ce que nous disons, vous simplement écoutez et pensez que vous comprenez, que vous avez entendu, que vous avez compris, mais vous n’avez rien fait de tout cela et vous refaites ensuite les mêmes erreurs. Alors fils et filles, arrêtons cette histoire que nous sommes haut perchés et tout ce que nous affirmons “Vous devez le faire”. Il n’y a rien de tel. Nous sommes des enseignants, pas des dictateurs.

Chacun suivra son propre chemin, selon ses propres critères. ” Ah, mais vous avez fait une interprétation erronée de ce que nous avons dit et vous vous êtes engagés dans la mauvaise voie “. À un moment donné, cela vous sera montré et vous serez en mesure de voir clairement où vous avez commis une erreur. Ceci est aussi une leçon. Personne n’est donc perdu à jamais. Pour ceux qui ne comprennent pas ce que nous disons, il arrivera le moment où nous leur mettrons de la lumière sur le chemin, afin de leur faire comprendre, afin qu’ils se rendent compte du mauvais chemin qu’ils empruntent. C’est pourtant ce que nous voulons : Que chacun de vous suive le chemin que vous estimez être le bon. Ne vous laissez pas manipuler, ne vous laissez pas guider. Considérez-nous comme des enseignants, pas comme des dictateurs.

Autre point très important : chaque être humain qui transmet nos messages reste un être humain. Il n’est pas meilleur que quiconque. C’est sa mission, c’est une mission. Il ne devient pas plus puissant, plus important que les autres ; il a juste, par sa mission, la capacité de nous écouter. Ne mettez pas un autre Être Humain sur un piédestal. Vous êtes tous égaux devant Dieu Père/Mère, devant nous.

Nous ne regardons pas ces êtres avec plus d’amour que vous. Ils restent des Êtres Humains, tout comme vous. Ne les considérez pas d’une autre manière. Est-ce une belle mission ? Oui, c’est vrai ! Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut les vénérer. Retenez cette phrase : ils sont des humains tout comme vous ; ils n’ont aucun privilège, aucun avantage ni aucune protection supplémentaire, du fait qu’ils sont nos canaux. Toute âme a de la protection et la mission qui lui a été donnée, et c’est la mission qui fait le chemin de l’âme, le chemin de cet Être Humain, pas du fait qu’il entre en contact avec nous.

Brisez ces barrières, cassez ces croyances que vous entretenez. Vous avez cette terrible habitude de diviniser les autres Êtres Humains. Je vous dirais : vous allez être tellement déçus dans le futur, tellement, puisque beaucoup de ceux que vous croyez être des dieux et des êtres évolués sont les pires créatures de la planète. Ne déifiez personne. Ne transformez pas un Être Humain en modèle à copier. Chacun d’entre vous a un chemin, a un esprit qui doit être guidé par vous-mêmes, et non pas en fonction de ce que fait l’autre personne.

Ne suivez pas le chemin de quelqu’un d’autre. Votre chemin, c’est vous qui le décidez, c’est vous qui le choisissez. Ne laissez personne d’autre choisir le chemin pour vous, et n’essayez pas de copier le chemin de quelqu’un d’autre, car vous pourriez être très déçus. Soyez vous-mêmes. Vous êtes puissants, vous n’avez pas besoin de copier qui que ce soit, vous n’avez (pas) besoin de suivre qui que ce soit. Suivez-vous vous-mêmes.

Demandez notre aide afin que nous puissions vous guider tout au long de votre parcours. Mais ne soyez pas soumis, ne vous laissez pas manipuler, ne vous laissez pas guider par qui que ce soit. Vos esprits sont capables de définir eux-mêmes vos chemins, ce qui est nécessaire en ce moment.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier