Marie – Soyez la Lumière que vous Clamez

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS MARIE !

Mon cœur est toujours ravi d’avoir été avec tellement d’enfants en même temps. C’était magnifique ; je peux vous assurer que vous n’avez aucune idée de ce que ce rassemblement a suscité. Mais je ne vais pas rester ici à me souvenir du passé. Le moment à vivre est le présent et en ce moment, vous devez tous garder l’esprit fort et stable. Ne soyez pas bouleversés par quoi que ce soit, ne soyez pas surpris par de nouvelles. Nous pouvons vous assurer que beaucoup de choses sont en train de provoquer le retour de la peur et du désespoir. L’équilibre, de chacun d’entre vous, est essentiel en ce moment.

C’est comme si vous vous trouviez aujourd’hui dans une flaque de boue géante et que vous vous y plongiez. Mais supposez que votre corps et votre esprit soient en équilibre et fassent confiance à la Lumière à tout moment. Dans ce cas, vous pouvez sortir de la boue, prendre un bon bain et redevenir propre sans que votre corps soit affecté par cet environnement sale et contaminé. Maintenant, supposons que vous ne vibrez pas la joie, l’amour ou l’équilibre. Dans ce cas, la santé de votre corps en souffre, car ces sentiments abaissent la vibration de votre corps dans son ensemble, ouvrant la porte aux maladies. Cette boue trouvera alors le moyen d’atteindre votre corps et vous tomberez malade.

Mes fils et mes filles, il ne faut pas avoir peur. Le mal a encore du pouvoir, en effet. Il a la capacité de persuasion et d’intimidation et il peut apporter de nombreuses fausses nouvelles pour qu’il y ait de la peur, pour que la peur se répande à nouveau sur la planète. Ils sont désespérés, car ils doivent faire quelque chose pour que l’humanité ait peur, peur de mourir et peur de la violence à nouveau. Alors, comment encourager cela ? Avec des actions particulières et étranges qui vous font avoir peur de votre propre ombre.

Comme nous l’avons dit et répété ici, n’alimentez pas la peur, car ce que vous nourrissez, vous l’attirez. Donc, si vous avez peur de la maladie, vous brisez vos barrières et la maladie se manifeste à vous. Vous avez peur de la violence, vous brisez vos obstacles et la violence vous arrive. Alors, mes fils et mes filles, regardez l’horizon. Il y a un soleil géant qui brille et agit sur cette planète. Bien sûr, ce n’est pas le soleil que vous voyez. Le soleil d’Alcyon est très loin et vous ne pouvez le voir qu’avec les yeux de votre âme. Lorsque vous vous sentez perdus ou que vous avez peur de quelque chose, fermez les yeux et imaginez une planète vierge. Imaginez-vous au sommet d’une montagne, regardant l’horizon et voyez une énorme boule de Lumière qui vous illumine.

Cette image simple créée dans votre esprit est capable de miracles, apportant concentration et santé ; elle peut faire croire que rien ne peut vous atteindre, car vous êtes pure Lumière ! Mes fils et mes filles, vous criez que vous êtes la Lumière, que ” la Lumière a vaincu “, vous criez ” Lumière, Lumière, Lumière “, mais vous craignez ce qui est à l’extérieur. Vous avez peur de ce qu’on vous dit, vous faites des choix, vous jugez, vous critiquez. Alors, à quoi servent autant de cris de ” Je suis Lumière “ ? Qui est Lumière ne craint rien, qui est Lumière ne prend pas parti, qui est Lumière ne juge pas, qui est Lumière ne fait aucune critique. Fils et filles, vous devez agir comme vous le pensez et connaître le bon chemin, mais vous prenez des raccourcis, vous cherchez des raccourcis pour faire plaisir à l’ego, à l’autre et pour vous faire plaisir.

Allons, mes fils et mes filles, ne choisissons que la Lumière, mais agissons en tant que Lumière, pas comme des ombres. Il est nécessaire en ce moment que vous émaniez de plus en plus de Lumière. Non seulement pour la planète, non seulement pour vos frères, mais surtout pour vous-mêmes.

Crier et hurler que vous êtes la Lumière est formidable. Toutefois, si l’intérieur est rempli d’ombres, cela ne sert à rien, car vous n’émanez pas efficacement ce que vous ressentez. Émanons la Lumière, mais soyons la Lumière. Ce n’est qu’à ce moment-là que vous avancerez effectivement à grands pas sur ce chemin. Ne jugez pas l’autre, ne critiquez pas et regardez l’autre comme un miroir de vous-même, car il est votre frère, que vous l’aimiez ou non. En quoi est-il différent de vous ? Seulement en apparence, car pour le reste, il est exactement comme vous. Vous êtes issus du même sol, vous avez le même père, car vous avez l’étincelle divine.

En quoi êtes-vous différents ? En apparence. Qu’est-ce que cela représente pour l’âme ? Lorsque votre âme sera libérée de cette vêture que vous portez aujourd’hui, elle sera pourrie, donc elle ne représente rien. Ce qui compte, c’est votre âme ; l’âme de l’autre est celle qui portera pour l’éternité ce que vous avez vécu et appris, pas la vêture, pas cette enveloppe physique, elle ne fait qu’entretenir de nombreuses choses, bonnes ou mauvaises. Puisqu’on vous a appris à ne regarder que l’apparence, la beauté et tout ce qui est agréable à regarder, pour tout le reste, vous levez le nez, vous détournez le regard, vous ne l’aimez pas.

Tout cela sera une grande expérience d’apprentissage pour l’humanité. Apprendre que presque tout le monde sur cette planète est un excellent mélange de diverses races stellaires ; personne n’est aussi pur qu’il le pense. Nous voyons les âmes, pas les corps et nous aimerions beaucoup que vous agissiez comme cela, aussi. Ne jugez pas votre frère par l’apparence. Il peut avoir une âme beaucoup plus éclairée que la vôtre et vous pouvez le considérer, le discriminer uniquement par son apparence. Il y a encore beaucoup à apprendre, mes fils et mes filles, et vous devez le faire.

La route est encore très longue. Nous espérons tous que vous pourrez avancer, petit à petit, en laissant derrière vous vos croyances limitantes, vos jugements, vos critiques et votre discrimination. Nous espérons que vous commencerez à regarder uniquement l’âme et non un être pensant qui est là. Faire cela, c’est aimer inconditionnellement. En ce moment, c’est ce que nous attendons tous de vous, que vous aimiez l’autre sans condition.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier