Saint Germain – Voyage du Pardon – Premier tour

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS SAINT GERMAIN !

C’est avec une grande gratitude que je clôture le premier tour de ce Voyage du Pardon.

Je ne dirai rien sur la continuité de cette marche, cela sera commenté dans les prochains jours.

Qu’est-ce qui est important en ce moment ? Chacun qui suit ce chemin doit regarder en lui-même et se demander : « Qu’est-ce que je fais ici ? Pourquoi est-ce que je suis cette marche ? » N’ayez pas peur de vos propres réponses, il n’y a plus de place pour les mensonges ou les faussetés.

Vous devez vivre ce que vous êtes et ce que vous ressentez. Rien de ce qui est fait par imposition ou simplement parce que quelqu’un ou plusieurs suivent, ne fonctionne pas.

Votre cœur doit être pleinement impliqué dans le processus ; il faut que chaque jour, à chaque pas, le cœur se remplisse de joie et d’anxiété pour le prochain voyage. C’est donc le moment.

Aujourd’hui, je vais finir ce premier tour. Je conseille à tout le monde de terminer ce tour. Je vous dis avec une grande sincérité : les portes ne se fermeront jamais. Mais pour ceux qui continuent le chemin sans le cœur, la porte s’ouvrira pour le prochain tour, pour recommencer par le rayon bleu, cependant, soyez assurés que ce que vous ramènerez à vous seront des vérités très dures, non traitées correctement comme nous l’avons fait à chaque étape.

Non, ne jugez pas cela comme une punition, ce sera juste la réponse à l’attitude que vous adoptez. Marcher à travers les rayons n’est pas comme marcher dans un parc, en compagnie d’un animal ; ce n’est pas marcher dans un parc, rencontrer des amis et simplement s’amuser. C’est une promenade de Lumière et d’élévation. Donc si le cœur entre dans la marche plein de joie, plein de certitude, plein de Lumière, la marche restaurera la propreté ; vous montrera correctement tout ce qui doit être vu et ne vous montrera rien qui ne vaille la peine d’être montré, car nous travaillerons tous inconditionnellement pour apporter l’élévation, non pas la souffrance.

Maintenant, quand vous entrez avec un cœur fermé, comme pour une promenade dans un parc, alors vous serez exposés à tout ce que votre âme a fait et ce d’une manière très réelle, sans aucun traitement léger.

Je suggère donc à chacun de vous de faire un choix : ” Je veux continuer parce que mon cœur est rayonnant et je veux aider mon âme à devenir légère et de plus en plus, je suis sûr que je me rapprocherai de ce chemin de la Cinquième Dimension “. Si c’est ainsi que vous pensez, félicitations, continuez et vous n’aurez qu’à y gagner, à apprendre. Si vous avez un tout autre sentiment ou quoi que ce soit d’autre, ne nous blâmez pas si vous commencez à être conscients, conscients des choses qui ne seront pas très jolies.

Alors c’est le moment : quel choix faites-vous ? Avancer parce que votre cœur vous demande, pour cheminer, ou bien vous arrêter ici, vous arrêter de vous tromper et essayer de poursuivre simplement parce que cela vous mènera à la Cinquième Dimension et parce que tout le monde le fait, même si vous ne faites pas confiance, ne comprenez pas et ne ressentez rien.

Quel chemin choisissez-vous : le chemin de l’Amour Inconditionnel et de la Cinquième Dimension ou le chemin qui vous montrera des vérités dures, sans profiter d’aucun traitement de notre part ? Quel choix faites-vous ?

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier