Sananda – Avis x Critiques

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Une fois de plus, je peux être ici pour apporter mon énergie et mon amour à chacun de vous.

Pour nous, le temps n’existe pas, nous vivons dans l’instant présent, et quand cet instant passe, nous vivons dans l’instant présent. Nous ne nous intéressons pas à ce qui s’est passé, ni à ce qui arrivera ; nous vivons le moment présent. Alors, je voudrais demander à chacun d’entre vous qui était présent à la réunion : vivez l’énergie, vivez le sentiment, souvenez-vous des paroles, mais gardez tout pour vous ; ce moment est fini.

Qui n’était pas là – et je ne commenterai pas ici si vous avez participé ou si vous ne l’avez pas fait, si vous l’avez entendu, si vous ne l’avez pas entendu – vivez, vous aussi, votre moment. Fermez vos avis et commentaires. Vous aimez vous attarder au passé, vous rappeler ce qui est négatif. Apprenez à vivre le moment présent.

Chaque âme a choisi un chemin, chaque âme a choisi de vivre chaque instant. Il n’y a pas lieu d’essayer de comprendre pourquoi vous étiez présents ou non. Chacun transmet ce qui a été planté ou choisi par son âme. Ne blâmez pas les autres. Apprenez à accepter la marche en tant que telle. Vous avez toujours tendance à comparer et à vous demander : « Pourquoi pas moi ? Pourquoi lui ou elle et pas moi ?”

Combien d’entre vous se sont posé cette question quand quelque chose vous déplaît ? Cela génère un très mauvais sentiment : l’envie, la jalousie. “Pourquoi lui ou elle et pas moi ?” C’est de l’envie ; rendez-vous en compte ? La majorité ne le fait pas, et la majorité dira en ce moment : “Ce n’est pas de l’envie pour moi”. Très bien, comprenez comme votre âme est préparée à comprendre.

Je dis à chacun de vous que la marche est là. Le chemin vers la Lumière est ouvert et n’importe qui peut le trouver. Personne n’est privilégié, personne n’est lésé, personne n’est puni ; chacun suit le chemin que son âme a défini ou le chemin que son esprit a planté. C’est intéressant de voir comment vous aimez pointer du doigt beaucoup de choses ; vous sentir bien du fait de donner votre avis. Vous vous sentez bien de critiquer l’autre et vous ne le voient pas ainsi ; vous pensez avoir le droit d’exprimer votre opinion.

Exprimer une opinion n’est pas parler de l’autre. Lorsque vous exprimez votre opinion, vous parlez de quelque chose auquel vous croyez, vous parlez de quelque chose que vous pensez ou connaissez peut-être, mais si vous impliquez un autre dans votre opinion, ce n’est plus une opinion, c’est devenu une critique. Comprenez-vous cela ? Ainsi, la frontière entre exprimer votre opinion et critiquer est très mince, mais beaucoup ne s’en rendent pas compte, et pensent avoir le droit de le faire, pensent être capables d’exprimer seulement leurs opinions. Ils n’auront jamais l’impression de critiquer l’autre.

Nous l’avons déjà dit ici à plusieurs reprises : rien de ce que nous faisons est dépourvu de sens, rien de ce que nous faisons n’est en vain, tout a un but, et de plus, tout comporte toujours des tests entre les lignes, et c’est exactement à ces moments-là que nous venons vous chercher ; c’est exactement à ces moments-là que nous essayons de vous montrer à quel point vous avez encore besoin d’évoluer. Le gros problème est que vous l’acceptiez.

Vous aimez vraiment critiquer, mais si quelqu’un réfute votre critique, vous vous crispez et vous mettez sur vos gardes, vous n’aimez pas cela. Vous n’admettez pas que quelqu’un vous contredise, vous ne laissez pas de place à la critique de vos opinions.

C’est intéressant de voir comment votre comportement change avec les marées. Parfois, vous vibrez haut, parfois, vous êtes proche de la Cinquième Dimension et parfois vous vous enfoncez dans la boue jusqu’à ce que vous puissiez à peine respirer. Et pourquoi cela ? Pour quelle raison ? Qu’est-ce qui vous affecte tant que vous vous déséquilibrez à ce point et si vite ? Je vous dis la raison : c’est l’ego. L’ego est toujours fort et vibrant, et vous vous sentirez toujours en droit de critiquer tout et tous, car c’est ce que fait l’ego. Il vous donne toujours raison, vous n’avez jamais tort, vous avez toujours raison. C’est l’ego.

Et quand quelqu’un s’oppose à vous et dit que vous avez tort, vous tombez dans la boue, car vous utiliserez toutes les ruses pour ne pas admettre que vous aviez tort. La colère, l’agacement, les discussions, tout ce que vous ressentez vous y mènera. Et qu’est-ce que vous en retirez de cela ? Rien, vous êtes perdants. Vous perdez quelque chose, car votre vibration baisse beaucoup, vous perdez, car vous devrez refaire le chemin pour élever votre vibration en y mettant beaucoup de foi, beaucoup de volonté.

Alors, je demande à chacun de vous : à quoi bon argumenter, à quoi bon répondre, à quoi bon contester ce que vous avez dit ? Qu’est-ce que ça vous apporte ? Agir ainsi juste pour que vous puissiez garder le dessus, conforter votre ego ? Vous devez donc revoir vos concepts, car de cette façon, vous atteindrez difficilement la Cinquième Dimension.

Il faut que chacun de vous regarde ce qu’est votre âme et ce qu’elle est devenue, et cela, avec Amour. Ça ne sert à rien maintenant de se faire des reproches, de se battre avec le monde parce que le monde ne vous comprend pas. Vous n’êtes pas le centre du monde, est-ce le monde qui ne vous comprend pas ou bien vous qui n’ouvrez pas votre cœur pour être compris ?

Mes fils et filles, nous n’avons cessé de dire ceci ici : commencez à tout regarder avec votre cœur. Vous ne prenez pas cela au sérieux. Certains pensent que ce n’est qu’un autre grand non-sens que nous disons, mais je vais juste vous rappeler une chose : suivre et croire ce que nous disons est une question de choix, et à ce moment-là, des choix doivent être faits. Maintenant, qui est perdant de ne pas faire les bons choix ? C’est nous ? Non, je ne perdrai jamais rien, ni les autres Êtres de Lumière. Vous allez rater une excellente occasion d’évoluer, simplement parce que vous voulez garder le contrôle de votre ego, simplement parce que vous pensez que vous ne faites pas d’erreurs, simplement parce que vous pensez que vos opinions ne sont que des opinions, qu’elles n’affectent pas l’autre.

Le choix est le vôtre, mon fils et ma fille, le choix est le vôtre, pas le mien. Des difficultés, des obstacles, des pierres sur le chemin, il y en aura toujours, et la façon dont vous affrontez chaque obstacle, c’est ce qui vous apportera à additionner ou à soustraire votre quantité d’énergie. Ainsi, pendant que vous vous mettez sur un piédestal, à penser que vous êtes meilleur que tout le monde, à penser que votre opinion est meilleure que celle de tout le monde et que tout ce que vous dites est juste, vous ne faites que soustraire votre énergie, car vous laissez l’esprit au contrôle.

Qui est dans le cœur, ne critique pas, qui est dans le cœur, accepte tout comme cela vient. « Ah, mais c’est un non-sens. Je ne vais pas être un parasite, une chose immobile qui ne se plaint de rien !” Très bien, gardez votre posture. L’ego vous domine complètement, c’est votre choix. Ceux qui agissent avec leur cœur ne sont pas des parasites, ceux qui agissent avec leur cœur ne sont pas des imbéciles, ceux qui agissent avec leur cœur ne sont pas des idiots, ce sont juste des personnes qui regardent tout avec Amour, aussi difficile soit-il, mais ils cherchent à regarder avec Amour. Et chaque fois qu’ils essaient de regarder les choses avec Amour, ils ajoutent des apprentissages à leur cheminement.

Alors, je répète : il s’agit de choisir, mes fils et mes filles. Voulez-vous continuer à vivre les sentiments de la Troisième Dimension, où vous remettez tout en question, critiquez tout, donnez votre avis, considère que tout va mal ? Bien, c’est votre choix. Maintenant, ceux qui veulent évoluer acceptent tout comme cela vient et essaient de comprendre avec leur cœur pourquoi les choses sont arrivées ainsi. “Pourquoi ai-je vécu ça. Qu’est-ce que j’ai attiré ? Qu’est-ce que j’ai émané pour attirer cela ?” Telles sont les questions à se poser, car tout a une raison, tout a un sens, et celui qui voit et qui regarde avec le cœur, comprend, accepte. Celui qui regarde avec l’esprit, se plaint, critique, juge, car le cœur est encore fermé, il ne s’est pas ouvert à la Lumière.

Un cœur ouvert à la Lumière, accepte tout sans se plaindre, sans critiquer. C’est le grand enseignement. Surveillez vos sentiments, surveillez vos attitudes. Le chemin est là pour que tous le suive, et seuls ceux qui apprennent à tout regarder avec leur cœur trouveront le chemin. De nombreux chemins mènent à la Lumière, mais pour les trouver, vous devez être la Lumière. Autrement, d’une certaine manière, vous irez dans la direction opposée.

Apprenez à être simplement Amour. Quoi qu’il arrive, regardez tout avec Amour. Et soyez sûr que, de cette manière, vous apprendrez à comprendre pourquoi quelque chose est arrivé, pourquoi quelque chose est venu d’une certaine façon et soyez sûrs que tout est un apprentissage. Rien n’arrive par hasard. Tout a une raison.

Parlons du temps. Donc, je dirais que Dieu Père/Mère ne perd pas Son temps avec des bêtises. Tout ce qui se passe est entre ses mains et la plupart du temps, je pourrais même dire 100% du temps, ce qu’arrive sont des leçons que vous devez apprendre. Pour les recevoir, il suffit de les voir avec Amour. Il n’y a pas d’autre moyen.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier