Sananda – Célébrez la joie de mon âme

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Mon cœur est toujours rempli de joie chaque fois que je peux communiquer avec vous, vous transmettre mes pensées et mes idées. Vous célébrez une date importante sur la planète, où je suis au centre de l’attention. Je suis venu ici plusieurs fois au cours des années pour expliquer exactement ce qu’est cette date.

Il est nécessaire que  tous commencent à se défaire des nombreuses croyances et dogmes mis en place, et à ne me voir que comme une âme lumineuse et un être investi d’une très grande mission pour cette planète.  Ma mission était de vous libérer, de vous libérer du jugement, de ceux qui sont venus ici pour vous désorienter, pour vous détourner du chemin de la Lumière.

Rien de ce qui s’est passé n’a été prémédité. Rien de ce qui s’est passé n’a été planifié ou orchestré par Dieu Père/Mère. Ma mort n’a libéré personne. Ma mort n’a effacé les péchés de personne. Ma mort a été la conséquence du dérangement causé à ceux qui dirigeaient à cette époque.  Il fallait faire taire ma voix, sinon tous les mensonges créés seraient mis à terre.

Ne célébrez pas demain (vendredi saint) comme un jour triste ou un jour de souffrance. Mon corps a souffert, mais mon âme s’est libérée, elle a évolué et aujourd’hui, je suis qui je suis. Je suis celui qui veille sur cette planète, pour le moment. Je terminerai ma mission très bientôt, après l’ascension de Gaïa. Mais je ne vous abandonnerai jamais, car mon énergie sera dans le cœur de ceux qui m’aiment.

Pensez donc à moi demain, en cette période que vous célébrez, juste comme… une date  joyeuse pour mon âme, car c’était sa libération. N’y voyez pas de la tristesse ou de la souffrance. La souffrance que mon corps a endurée n’était là que pour laisser un message. Le message de l’intolérance, le message de l’autoritarisme, le message de ceux qui se sentent toujours dérangés. Rien de plus.

Commencez à vous libérer des croyances et des dogmes qui ne vous mèneront nulle part. La vérité est tout autre. Soyez reconnaissant pour tout ce processus qui se déroule en ce moment même. Un processus de changement et, surtout, un processus d’introduction de la vérité sur toute chose.

Commencez à préparer vos cœurs aux vérités. Elles seront dures et laides, très laides. La déception régnera pratiquement dans tous les cœurs. Mais ce sera le moment où vous devrez transformer ce sentiment en lumière et en espoir d’un monde meilleur à venir.

Célébrez mon existence. Ne célébrez pas ma mort. Célébrez ma présence dans vos cœurs. Ressentez ma joie dans vos cœurs. Ne souffrez pas, ne pleurez pas. Ne vénérez pas ma mort. Cultivez ma vie, mon existence, mes paroles, mes enseignements. Acceptez-moi entièrement dans votre cœur. Ne laissez aucune autre idée, aucun autre culte s’imposer à votre esprit.

Voyez-moi comme un être lumineux, présent dans le cœur de ceux qui m’aiment. Et sentez mon énergie, sentez l’amour que j’émane pour chacun d’entre vous. Vénérez mon âme, vénérez mon énergie, vénérez mon existence, pas ma mort.

Comprenez, mes fils et mes filles, que la vérité fait mal. La vérité fait souvent souffrir, bien qu’elle vienne de la Lumière. Et tout ce qui vient de la Lumière ouvre des chemins, ouvre des idées et apporte l’espoir dans le cœur de chaque être.

Traduit par Lurdes Rodrigues Da Costa Marques

Révisé par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier