Adama – Telos II – Chapitre 9 – par Adama

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA ! 

Aujourd’hui, nous allons poursuivre notre voyage en commentant le chapitre 9 du livre II de Telos. 

Dans ce chapitre, nous accueillons des êtres d’autres royaumes. C’est donc sur ce sujet que nous allons nous pencher aujourd’hui. Qu’entendez-vous par “êtres” ? Juste ce que vous voyez, juste les animaux, les insectes, même les micro-organismes que vous voyez dans vos microscopes ? Est-ce tout ce qu’il y a dans l’univers ? Dieu (le) Père/Mère, dans son infinie sagesse, n’a regardé que la planète Terre, n’est-ce pas ? Cela semble être un sujet répétitif, mais malheureusement, beaucoup pensent encore qu’ils sont les seuls êtres dans l’univers, qu’il n’y a rien au-delà de cette planète, au-delà de la civilisation humaine.

Je dirais que c’est une pensée assez égoïste, assez rudimentaire, car penser que l’on est seul et que l’on n’est qu’un spécimen pensant dans l’univers entier, c’est vraiment quelque chose qu’il faut comprendre. Pourquoi est-il si difficile d’accepter que l’on n’est pas seul ? Vos scientifiques travaillent dur. Beaucoup sont guidés par nous. De nombreux philosophes, de nombreux êtres à la sagesse exceptionnelle pour l’époque n’étaient pas de simples humains, c’étaient des âmes préparées à apporter évolution et connaissance à l’humanité. Et petit à petit, au fil du temps, des révélations ont eu lieu. Et pourquoi tout n’a-t-il pas été révélé dans les temps anciens ?

Je peux vous assurer que beaucoup de choses étaient déjà connues, mais il n’y a jamais eu d’intérêt à changer ce qui avait été enseigné. On croyait ce qu’on nous disait et la grande majorité le croit encore aujourd’hui. Mais je ne suis pas ici pour commenter l’incapacité de beaucoup à ouvrir leur esprit, à élargir leurs connaissances, au contraire, je veux affirmer qu’il a toujours existé sur cette planète, et dans tout l’univers, divers types d’êtres et de royaumes.

Vous établissez que le règne animal est tout ce qui pense, qui a une conscience ; le règne végétal  ce sont les plantes, elles ne pensent pas et n’ont pas de conscience ; le règne minéral encore moins, ce ne sont que des pierres qui peuvent être brisées et dispersées à volonté ; mais je peux vous assurer que tous ont une conscience. Chaque règne est un être vivant, mais pas du point de vue que l’on vous a appris à comprendre. Chaque cristal a sa fonction, chaque plante a sa fonction sur la planète, chaque micro-organisme a sa fonction sur la planète.

Pour maintenir l’équilibre d’une planète comme celle-ci, avec une telle diversité d’animaux et de plantes, seule la capacité de Dieu Père/Mère pouvait créer autant de vie, autant d’énergie, pour que tout existe en équilibre. Vous apprendrez encore qu’il existe des royaumes de toutes sortes, toute la variété des énergies dans l’univers. Vous en savez très peu. Dans vos livres d’histoire, beaucoup de ces royaumes sont évoqués comme des légendes ; des légendes ou quelque chose qui devait être dit et qui n’existait pas ?

De nombreux écrivains reçoivent des informations précieuses et mettent dans leurs livres des pensées dont ils ne savent souvent pas comment elles leur sont venues à l’esprit, mais qui vous emmènent dans des mondes que vous pensez être des légendes et de l’histoire, mais qui sont des mondes authentiques. Lorsqu’ils écrivent des films, des livres ou des nouvelles, beaucoup pensent qu’ils créent quelque chose de totalement absurde, mais que cela vaut la peine d’écrire, parce que beaucoup d’entre vous l’apprécient, et pourquoi l’appréciez-vous ? Parce que vos âmes se souviennent des moments où vous étiez ensemble avec tous ceux qui sont mentionnés.  

Il fut un temps où la forêt n’avait pas que des arbres, les êtres élémentaires existaient, ou plutôt coexistaient avec les humains, et vous aviez leur Amour et leur partenariat dans tout ce que vous vouliez. Les plantes étaient très bien entretenues parce que chaque être s’engageait à les garder belles ; les animaux ne servaient pas l’homme, ils l’aidaient dans ses tâches, mais de leur plein gré, pas par imposition, pas par esclavage. Je dirais donc que vous serez encore très surpris de voir beaucoup d’êtres qui, dans vos livres, sont imaginaires, inexistants, et que beaucoup, même aujourd’hui, même certains à l’esprit élargi, s’obstinent à nier l’existence.

Je vous le dis : tout est possible pour Dieu (le) Père/Mère. Il n’y a pas de règles, de règles, que je dis, qui empêchent la création d’un être qui est nécessaire. Non Dieu (le) Père/Mère ne crée pas les règnes pour le sport ou par volonté ; chaque animal, chaque être a une fonction, c’est comme s’il était responsable de quelque chose qui se passe, d’une réaction, d’un processus dans la nature et dans l’être humain lui-même. Vous avez des élémentaires dans votre corps : l’eau, l’air, le feu et la terre, et ce sont eux qui maintiennent l’équilibre et le fonctionnement de l’ensemble.

Beaucoup trouvent cela absurde. Alors je dirais ouvrez vos cœurs, ouvrez vos esprits car vous allez rencontrer des êtres magnifiques, magnifiques et qu’à un moment donné, dans un livre d’enfant ou dans un film, vous avez déjà vus. Oui, mes frères, il y a beaucoup de royaumes ; sur l’intra-Terre, il y en a beaucoup qui maintiennent tout l’équilibre pour que la surface vive. Vous n’avez pas idée des efforts que nous faisons pour maintenir l’équilibre de Gaïa à la surface. C’est beaucoup d’énergie d’Amour pour combattre les énergies, les formes-pensées que vous générez à chaque seconde. Sans notre travail, vous auriez un cataclysme à chaque seconde, résultat des énergies que vous générez.

S’agit-il seulement de nous, humanoïdes ou humains ? Non. Il y a de nombreux royaumes qui sont ici sur la Terre, chacun faisant sa part, chacun ayant sa fonction, chacun gardant son aspect en équilibre ; et tous en ce moment sont concentrés sur un seul but, aider l’humanité et la planète Terre à s’élever. Ouvrez vos cœurs, ouvrez vos esprits, et lorsque vous regardez un cristal, ne voyez pas seulement une pierre sans vie et sans raison d’être. Il y a là une énergie, une conscience. De la même manière, lorsque vous entrez dans une forêt, ne voyez pas seulement des arbres, il y a un monde d’êtres de différents types, tailles et formes qui y règnent.

Respectez où vous entrez, respectez où vous marchez. Un jour, très bientôt, vous aurez accès à tous ces royaumes, et beaucoup ne croiront certainement pas ce qu’ils verront.

Traduction par Ana Gouveia Pereira

Révision par Lurdes Rodrigues Da Costa / Marques

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier