Adama – Telos III – Chapitre 12 – par Adama

Chers frères, JE SUIS ADAMA !

Aujourd’hui, je vais commenter le chapitre 12 du livre III de Telos.

Concernant ce chapitre, il n’y a pas grand-chose à commenter ; il y a à guider. Il parle des 7 Flammes Sacrées, une pour chaque jour de la semaine. Donc, je dirai simplement qu’il serait bon que vous preniez l’habitude de permettre à ces flammes d’agir dans votre corps, chaque jour, comme indiqué. Comment procéder ?

J’imagine que chacun de vous, à ce stade du voyage, a déjà pris l’habitude de méditer le matin et le soir, avant de se coucher. Si vous n’avez pas déjà cette habitude, je dirais qu’il serait bon pour vous de la créer, car le matin, vous ancrerez toutes vos protections et tournerez votre corps et votre esprit entièrement à la présence physique, laissant derrière vous ce qui a été vécu la nuit. La nuit, avant de se coucher, c’est important, car vous préparez la protection de vos âmes, afin que tout le travail qui doit être fait  se déroule sans aucun problème. 

J’espère qu’aucun d’entre vous ne viendra demander que faire. À ce stade de la marche, cette question ne peut plus être posée. Chacun de vous devrait déjà avoir une petite routine de méditations à faire, des protections à activer. Il n’y a pas de recette. Il n’y a rien de tout fait. Tout doit sortir du cœur. Et quand je parle de méditations, c’est aussi à la discrétion de chacun, car il vaut mieux avoir un cœur plein de Lumière et faire des affirmations, qu’un esprit extrêmement agité essayant de faire une méditation.

Vous devez prendre conscience que vous devez maîtriser votre esprit, vous devez le calmer. Je vais vous apprendre un peu d’exercice ici. Il s’agit d’un exercice facile et simple, mais avec le temps, il vous aidera à apprendre à calmer votre esprit. Allumez une bougie. Non, vous n’offrirez cette bougie à personne, ce n’est qu’une bougie allumée. Quelle bougie ? N’importe laquelle. Prenez-la et faites l’exercice.

Regardez la flamme de la bougie, sans penser à rien d’autre. Commencez par 15 secondes. Si une pensée vient, le lendemain, vous répéterez les 15 secondes. Donc, tant que des pensées vous viennent à l’esprit, vous répéterez les 15 secondes. Le jour où les pensées ne viennent pas, augmentez-le à 30 secondes. Et suivez le même chemin jusqu’à ce que vous arriviez à une minute. C’est un long exercice pour beaucoup d’entre vous, mais je vous garantis que vous apprendrez à votre esprit à se calmer, à prendre l’habitude de regarder mentalement une bougie, et le cerveau saura : « Il est temps d’arrêter. » Et ainsi, de cette façon, vous pourrez apprendre à calmer votre esprit.

Mais revenons aux flammes. Puis, après les méditations du matin et après les méditations du soir, chaque jour, vous vous placerez mentalement face à cette flamme. Lisez le livre, comprenez chaque flamme et au moment où elle agit, faites la demande que vous souhaitez, inhérente à cette flamme. Chaque flamme a un pouvoir. Il ne s’agit pas de faire des demandes au jour le jour ; vous pouvez faire des demandes inhérentes à la couleur de la flamme.

Restez dans cette flamme aussi longtemps que vous le souhaitez. Même si vous voulez vous allonger la nuit, sentir la flamme agir sur tout votre corps et dormir, c’est bien. Si vous demandez à cette flamme de rester dans votre corps toute la nuit, elle restera. Vous n’avez qu’à demander. Ce sont de petits exercices, mais ils vous apporteront beaucoup d’évolution.

Maintenant, il y a un point très intéressant. Lorsque vous commencez à faire n’importe quel type de nettoyage, comme celui-ci, beaucoup de choses apparaissent, en particulier des problèmes. Et pourquoi ? Parce que ces flammes nettoient tout ce qui doit être remonté à la surface. Donc, chaque problème qui se pose, rassurez-vous, il est venu parce que vous faites le processus, et le temps est venu pour vous de le regarder avec amour et de l’affronter, de le maîtriser et de le laisser définitivement derrière vous.

Je dirais que, souvent, il n’est pas facile de passer par ces exercices, car ils apportent beaucoup de réflexion, et surtout le besoin de prise de décisions, ce qui pour beaucoup d’entre vous n’est pas agréable, car vous continuez à procrastiner, pensant toujours que demain sera meilleur qu’aujourd’hui, et vous ne faites jamais ce qui doit être fait.

Je vous assure que plus vous tergiversez, plus ce qui doit venir sera intense. Donc, je conseille à chacun d’entre vous de regarder le problème au moment où il apparaît. Je vous assure, il sera ainsi plus facile de le résoudre.

Voici donc un autre chemin que vous pouvez prendre. Maintenant, il est important que vous ne vous submergiez pas. Choisissez ce que vous voulez faire. Il ne s’agit pas d’ajouter ces procédures à ce que vous faites déjà. Variez vos pratiques, arrêtez d’en faire un et faites celui-ci. Il n’est pas nécessaire de le faire toutes les semaines. Apprenez à vous mettre des limites : “je ne veux pas tout faire en même temps”. Effectivement. D’abord, parce que vos corps ne peuvent pas le supporter. Ensuite, parce que vos esprits ne peuvent pas le supporter, et troisièmement, car de cette manière, vous ne faites rien de bien, parce que procéder de la sorte est fatigant fatigue et et vous perdez votre concentration.

Donc, chaque jour, faites une procédure et uniquement celle-là. Lorsque vous en avez fini avec celle-là, faites-en une autre. Faites, comme vous dites, une rotation des traitements. Ne les pratiquez pas tous ensemble, en même temps. Sachez adapter chaque procédure à ses propres évolutions. Et si lors de ce contact avec les 7 flammes, vous remarquez qu’il est trop lourd pour vous, arrêtez-le immédiatement. C’est un signe que vous n’êtes pas encore assez prêt pour cette procédure.

Tout n’est pas bon pour tout le monde à ce stade. Sachez vous évaluer, car faire quelque chose qui est au-delà de ce que votre corps peut gérer, n’apportera pas d’avantages, cela apportera plus de confusion et de manque de contrôle à votre esprit. Alors, sachez choisir ce que vous faites, sachez alterner les traitements. C’est là que réside la grande sagesse. Et de cette façon, à chaque fois, vous vous exposez à quelque chose qui vous fera du bien, mais sans exagération, sans surcharge.

C’est le message d’aujourd’hui, mes frères. Faites cet exercice des flammes et faites l’exercice de la bougie. Mais toujours, toujours, toujours, en suivant le cœur. Non pas parce que je l’ai dit, ou parce que l’autre l’a dit, mais simplement parce que votre cœur l’a demandé. Votre cœur a dit juste un mot : Oui. Ensuite, vous pouvez être sûr que c’est le bon moment de faire ce que vous voulez faire.

Traduction par Ana Gouveia Pereira

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier