Adama – Telos III – Chapitre 14 – par Adama

Chers frères et sœurs ! JE SUIS ADAMA !

Aujourd’hui, je vais commenter le Chapitre 14 du Livre III de Telos.

Dans ce chapitre, il est souligné que les méditations correspondant à chaque chapitre doivent être faites, mais il est important d’avoir des limites et d’écouter le cœur. Il est recommandé de faire une méditation par semaine, afin de permettre au corps d’absorber tout ce qui est transmis.

Un processus de transformation profonde commence à chaque visite au temple. Faire toutes les méditations en même temps entraîne une surcharge, due à des actions simultanées, ce qui n’accélère pas le processus. L’accélération vient de l’intérieur, des changements internes, des modes de pensée et des actions entreprises.

Comprenez-le, ce sont les changements, les façons de penser, les actions qui vous font avancer vers l’ascension. Ce qui vient de l’extérieur, ce sont des outils qui, avec votre volonté, vous mèneront sur le bon chemin. Ils sont usoutien, pas le processus lui-même.

Je dirais que ceux qui ne font rien, mais qui changent de l’intérieur, s’observent, choisissent le bon chemin, marchent plus vite que ceux qui ne le font pas et s’appuient sur des outils extérieurs. Ils ne vous feront pas avancer ; ce qu’ils font, c’est élargir votre conscience, de sorte que, de cette manière, vous changiez, vous fassiez les changements nécessaires.

 Veillez à ne pas utiliser les outils comme une bouée de sauvetage ou comme cette phrase l’annonce : “Oh, cela me permettra de progresser”. Ils vous aideront à évoluer, mais ils vous feront preuve de soutien plutôt que de finalité. Ils aident à prendre conscience, à respecter les règles et à mieux observer,  mais ce n’est pas eux qui vous feront  avancer. La marche doit venir du cœur de chacun. Ceci est le chemin, il n’y en a pas d’autre.

Et suivant le même raisonnement, ce chapitre parle du rayon rose, où nous mentionnons également Mestre Paulo, le Vénitien. Aujourd’hui, le Chohan de ce rayon est Rowena, peu importe pourquoi. Beaucoup de choses ont changé. Paulo suit un autre chemin et Rowena a repris ce rayon.

Parler de l’Amour est un sujet très long, et si nous le pouvions, nous en parlerions pendant des années et des années, telle est son importance, telle est sa profondeur dans votre cheminement. Mais ne comprenez pas cet Amour comme l’Amour que vous propagez, cet Amour qui n’est pas calme, qui n’est pas patient. C’est un Amour guidé par l’ego. L’ego intervient encore beaucoup dans vos relations. Je peux vous dire que c’est là qu’il agit le plus, car lorsque vous voulez avoir raison sur tout, c’est un manque d’Amour. Lorsque  vous souhaitez que vos opinions  prévalent sur celle des autres, c’est là un manque d’Amour. Quand vous critiquez ou jugez un frère ou une sœur, c’est un manque d’Amour. Quand vous demandez, suppliez, marchandez des actions, c’est un manque d’amour.

Je pourrais continuer ainsi longtemps. Vous pourriez alors me demander : “Qu’est-ce que l’amour, au fond ?” L’amour a été créé par Dieu Père/Mère, sans condition. Il ne juge pas, Il ne critique pas, Il ne sépare pas. Il aime simplement tous ses enfants, tout ce qui existe dans l’Univers, qu’il s’agisse de la Lumière ou de l’ombre. C’est un point que beaucoup d’entre vous n’acceptent pas, que Dieu Père/Mère aime les enfants de l’ombre. Et pourquoi ne le ferait-il pas ? Ce sont des enfants comme les autres.

Ne jugez pas cet enfant de l’ombre. Il s’est juste égaré, et il récoltera ce qu’il sème ou a déjà semé. Mais il demeure un enfant de Dieu Père/Mère. Et c’est ainsi qu’il le voit. Ce n’est pas une erreur, ce n’est pas laid, ce n’est pas méprisable, il le voit comme un fils, mais il respecte les décisions de chaque fils. Si un fils choisit de suivre l’ombre, il l’aime quand même, parce que c’est son choix. Et il sait que ce fils récoltera tout ce qu’il aura semé, et son Amour ne change pas, il est inébranlable.

Alors, je vous le demande : voyez-vous l’Amour de cette façon ? Certaines mères et certains pères diront que oui, qu’ils acceptent leurs enfants tels qu’ils sont, quoi qu’ils fassent. Mais beaucoup ne permettent pas que le retour de leurs actes ait lieu. Ils protègent leurs enfants. Ils savent que ce qu’ils ont fait est mal et, au nom d’un amour excessif, ils protègent leurs enfants là où il  aurait fallu agir : vous l’avez fait, vous le récolterez. Il n’y a rien à faire.

L’amour n’est pas le sentiment que vous propagez dans votre monde. Vous aimez avoir  du pouvoir, vous aimez  posséder une personne, la dominer. Est-ce cela l’amour ? Non, ce ne l’est pas et ne l’a jamais été une forme d’amour. L’amour est synonyme de respect. Celui qui aime ne lie pas, celui qui aime n’idolâtre pas, celui qui aime n’impose pas, celui qui aime ne demande pas, celui qui aime ne marchande pas, celui qui aime ne domine pas. Il s’agit là de n’importe quel sentiment, mais de l’Amour, pas de l’Amour pur de Dieu Père/Mère, celui qui est dans le cœur de chacun d’entre vous.

Apprenez à vous aimer avant toute autre personne. Ceux qui ne s’aiment pas eux-mêmes ne peuvent pas aimer les autres, ne peuvent pas comprendre les autres et ne peuvent pas accepter les autres. Pensez-y. Ceux qui s’aiment, qui sont heureux avec eux-mêmes, voient le monde en rose, comme vous dites. Et qu’est-ce que la couleur rose ? C’est la couleur du rayon rose. 

Soyez d’abord heureux, afin de pouvoir rendre heureux ceux qui vous entourent, car vous émanez ce bonheur. Or, quand on n’est pas heureux avec soi-même, qu’est-ce qu’on émet ? De la colère, de l’inconfort, de la frustration, beaucoup de sentiments négatifs que vous émettez et transmettez à ceux qui vous entourent. Et cela fait boule de neige. Vous émettez et recevez, vous émettez et recevez, vous émettez et recevez. Et vous devenez ainsi de plus en plus en colère. On ne peut échapper à ce que l’on émet. 

Apprenez à aimer. Aimer simplement, sans argumenter, sans se battre, sans exiger, sans juger, sans critiquer, sans imposer, en acceptant tous ceux qui vous entourent tels qu’ils sont. Vous ne pouvez changer personne. Personne ne change personne, c’est une illusion créée par l’ego : “Oh, si vous faites comme ça, il va changer !”. Non, il ne changera pas. Il changera de votre point de vue, parce que vous voulez tellement qu’il change que vous verrez le changement, mais en réalité rien n’a changé. Tout reste pareil. Personne ne change personne.

L’amour, c’est toujours du respect. Aimer, c’est voir l’autre comme un frère ou une sœur. Aimer, c’est comprendre que même les mauvaises choses qui vous arrivent, vous les avez attirées. Acceptez-le. Vous attirez tout ce que vous vivez. De quelle manière ? En émanant, à un moment donné, contre vous-même ou contre l’autre. Comprenez-le. Vous expérimentez le retour de ce que vous émettez. J’aimerais que vous ayez tous cette conscience.

Alors pas de jugement, ni contre vous, ni contre les autres. Vous êtes une étincelle divine. Nous sommes tous une étincelle divine. Et en tant que tel, nous avons l’Amour de Dieu  Père/Mère dans nos cœurs. Apprenez donc à l’émaner, car je vous garantis que seul ce sentiment pourra vous emmener  vers la Cinquième Dimension, aucun autre. C’est seulement ce sentiment qui vous permettra d’y accéder. Alors, apprenez à le vivre et à l’émaner, à chaque instant, à chaque moment. Souvenez-vous toujours de ceci.

Traduction par Helena do Lago Basile

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier