Archange Michaël en direct 07-09-22

Mes bien-aimés ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

J’aime cette animation ! J’aime cette énergie ! Tout le monde bouge ! Combien de personnes ont quitté le hamac, hein ? Ils ne sont plus couchés en buvant du jus ! Ils bougent ! C’est merveilleux !

Écoutez, Je peux vous dire que cette rencontre sera mémorable ! Ce sera merveilleux ! Maintenez cette énergie ! Maintenez ce désir, cette excitation que vous avez, d’apprendre à vous connaître ! Ce sera fantastique ! Vous allez vraiment connaître tant de frères qui vibrent avec la même idée, vibrent avec les mêmes pensées, vibrent sur les mêmes enseignements ! Ce sera vraiment merveilleux ! Et ce sera certainement le premier d’une longue série ! Et je vais vous dire autre chose : nous ne ferons pas cela seulement une fois par an ! L’idée est de prendre soin de Gaïa ! L’idée est de faire des choses concrètes pour la planète ! Nous aurons donc de nombreuses rencontres de ce type ! Pas forcément avec autant de déplacements ! Mais nous le ferons, chacun dans sa ville ! Chacun dans son quartier ! Chacun chez soi, en faisant quelque chose qui est bon pour la planète, qui est important pour Gaïa ! Aujourd’hui, la vidéo est de Gaïa ! Gaïa est très sérieuse, très contestataire ! Écoutez avec un cœur ouvert ! Ne vous rétractez pas ! Ne vous fermez pas à ce que Gaïa dit, car ce sera la nouvelle réalité ! Mais je ne dirai rien ! Vous attendrez la vidéo ; quand ce sera fini ici, vous l’aurez !

Alors, qu’est-ce que j’ai à vous dire ? L’idée est toujours de garder vos pensées dans la Lumière ! Il s’agit de garder vos pensées sur ce qui est le mieux pour vous, ce qui est le mieux pour ceux qui vous entourent, ce qui est le mieux pour votre quartier, votre ville, votre état, votre pays, votre continent ! Vous devrez prendre de grandes décisions ! Donc, comme Je l’ai déjà dit ici, essayez de prendre la décision avec votre cœur, pas avec votre esprit ! La peur est le pire conseiller ! Comment ça, la peur ? Je vais vous donner un exemple ici aujourd’hui : il y a une petite route, une route qui monte, qui descend, qui est à certains endroits extrêmement dangereuse ! Mais cette route a été créée il y a longtemps ! Le sol est déjà marqué par tant de personnes qui y sont passées et tout le monde connaît déjà la route par cœur. Ils connaissent les endroits dangereux, où il peut y avoir des animaux cachés. C’est une route longue et extrêmement fatigante, mais c’est le seul chemin connu ! Donc, tout le monde suit cette route, jusqu’au jour où quelqu’un arrive, regarde cette route très complexe, très difficile et commence à se demander s’il n’y a pas un autre chemin, s’il n’y a pas un moyen d’avoir une route moins fatigante et plus rapide ! Et cette personne prend beaucoup de cartes et commence à regarder les possibilités qui existent et trouve une route facile, boisée, même avec une rivière qui coule le long, où elle peut s’arrêter et se rafraîchir ! Quelque chose qui est rare sur l’autre route ! Et il commence à encourager les gens à suivre cette voie ! Il la longe, l’a parcourue plusieurs fois, et arrive à la même destination que l’autre, beaucoup plus vite ! Il part en même temps et attend plusieurs heures que les autres arrivent par l’autre route et il dit : “pourquoi ne voulez-vous pas aller là-bas ? Alors beaucoup répondent : “Parce que nous sommes habitués à celle-ci ! Nous n’aimons pas les surprises ! Nous n’aimons pas les nouveautés ! Sur cette route, nous connaissons déjà tous les dangers, sur l’autre, nous ne savons rien !” Alors, ce jeune homme répond : “Mais, je suis passé par là, il n’y a pas de danger du tout ! C’est une bonne route, fleurie, parfumée, boisée, beaucoup plus facile à suivre que celle que vous prenez !” “Nous préférons celle-ci, car nous y sommes habitués et nous la connaissons !” Et ainsi le temps passe ! Je dirais que certains se sont même aventurés à prendre la nouvelle route et sont d’accord avec ce garçon, que c’est une route merveilleuse, qu’elle a apporté des nouveautés que l’autre n’avait pas et qu’ils sont heureux d’avoir décidé de suivre l’idée du garçon ! Mais, la grande majorité, pas encore ! Ils sont têtus, peureux, ils ne veulent pas changer, car même s’ils souffrent, même s’ils ont chaud et soif, ils préfèrent suivre cette route, car ils la connaissent déjà ! Ils ne veulent pas changer ! Ils ne veulent pas de nouveautés ! Ils veulent toujours garder l’ancien ! Ce qui est dépassé, ce qui est déjà “battu” et qui n’apporte rien de nouveau parce que, à chaque étape de ce chemin, ils le connaissent comme le fond de leur poche, pour l’avoir passé tant de fois ! Et le temps passe et les gens choisissent toujours de prendre l’ancienne route ! Seuls les nouveaux arrivants qui ne connaissent pas l’ancienne acceptent l’idée de prendre la nouvelle ! Et ainsi le monde continue !

Pourquoi je vous ai raconté cette histoire ? Parce que vous êtes comme ça ! Vous n’aimez pas le nouveau ! Vous aimez l’ancien ! L’ancien est mauvais, il est plein de problèmes, il apporte de la souffrance, mais vous préférez quelque chose que vous connaissez ! Vous ne voulez pas risquer la nouveauté ! Vous ne voulez pas donner libre cours au nouveau monde ! Vous ne voulez pas rencontrer de nouveaux chemins, de nouvelles personnes ! Non ! Vous voulez rester dans votre zone de confort ! Cette zone de confort ou cette zone que vous connaissez bien ? Vous ne serez pas déçus ! Vous ne serez pas déçus, parce que si cette route est vieille, si cette route est ancienne, la déception est ce qui arrive le plus sur cette route, parce que, de temps en temps, un pont est cassé et il faut aller dans la rivière pour le traverser, il n’y a que des déceptions là ! Mais, vous ne voulez pas suivre le nouveau ! Vous voulez vous en tenir à ce que vous avez l’habitude de faire ! Pourquoi avoir si peur de la nouveauté ? Pourquoi avoir si peur de ce qui pourrait être mieux pour vous ? Ah, parce qu’il y a aussi un détail ! Il faut bien avoir quelque chose à redire ! Bien sûr ! Parce que si vous prenez l’ancienne route, vous passerez un après-midi entier à vous plaindre ! ” Tu te souviens de cet espace ? Et cette pierre sur laquelle j’ai trébuché ? Ah, et ce pont d’où j’ai failli tomber ?” Vous aurez alors de quoi vous plaindre toute l’après-midi ! Mais si vous prenez la nouvelle route, vous n’aurez pas de quoi vous plaindre ! Ce n’est pas drôle, n’est-ce pas ? Ne pas avoir à se plaindre ! Ne pas être obligé de se mailler (comme vous dites) !

Alors, c’est pour ça que votre monde est tel qu’il est ! Vous ne changez pas ! Vous ne faites pas de place pour le nouveau ! Vous ne faites pas de place aux choses qui pourraient apporter une amélioration parce que vous avez peur ! Parce que vous êtes habitués à souffrir et que vous voulez continuer à souffrir ! Vous ne voulez pas manquer ce moment, de souffrance, où vous vous réunissez tous en un petit cercle et où vous vous mettez à raconter vos lamentations ! Ce moment, la souffrance, est le moment maximal de tout le processus, car lorsqu’il n’y a pas de souffrance, ce n’est pas drôle ! On ne peut rien dire parce qu’il n’y a pas eu de souffrance, tout a été facile, c’était merveilleux, donc ce n’est pas la peine de commenter ! Pas la peine de commenter la beauté de cette fleur ! ” As-tu vu comme cet arbre était plein de fruits ? As-tu vu comment la rivière coulait calmement ? Ou “As-tu vu comment la rivière coulait fortement ?” “As-tu vu les chutes d’eau dans la rivière ?” Ah, ce n’est pas drôle de parler de ça ! C’est drôle de commenter les plaintes, les douleurs, les souffrances, les difficultés ! C’est drôle pour vous ! Ainsi, voilà le monde que vous créez ! De nouvelles personnes apparaissent, des personnes au grand cœur apparaissent, des personnes qui aiment ce qu’elles font, qui ne pensent pas à elles-mêmes, mais vous n’écoutez pas ! Vous n’y croyez pas parce que si c’est mauvais comme ça, il vaut mieux rester mauvais que d’essayer quelque chose de mieux.

Pourquoi est-ce que je dis tout ça ? Parce que c’est ainsi que vous agissez pendant le processus de choix de vos dirigeants ! Vous ne faites pas de la place pour le nouveau ! Vous n’aimez pas prendre de risques ! Puis, quand cette personne, dont tout le monde se plaint aujourd’hui, gagnera… Ah ! comme c’est merveilleux, nous continuerons à nous plaindre parce que vous vous êtes toujours plaint, vous continuerez à vous plaindre de la même manière ! Et si une autre personne qui n’a pas de rancœur, qui n’a rien qui la lie à des choses anciennes, ne serait-elle pas meilleure ? Une autre vision, d’autres moyens, d’autres formes de gouverner ? Non, non, non ! Cela n’en vaut pas la peine ! Ce n’est pas préparé ! Ce n’est pas préparé ? Celui qui est dans la situation est préparé, et vous, vous plaignez tout le temps, vous continuerez à vous plaindre ! C’est l’idée ! Prendre l’après-midi pour le groupe des pleurnichards, pour le moment des pleurnichards !

C’est ça, mes frères ! C’est l’habitude ! En fait, c’est une terrible habitude que vous avez ! Vous ne faites que vous plaindre ! Mais vous ne voulez pas changer ! Vous achetez quelque chose d’horrible, il y a des milliers de marques parmi lesquelles choisir, mais vous aimez acheter celle-là et celle-ci est horrible. Et puis, vous arrivez et vous vous plaignez, vous vous plaignez, vous vous plaignez ! Pourquoi ne changez-vous pas ? Parce que ce n’est pas drôle ! Ce qui est amusant, c’est le moment où l’on pleurniche, le moment où l’on se plaint ! C’est votre façon d’être drôle. C’est la vie des êtres humains : se plaindre ! S’il n’y a pas de quoi se plaindre, ah, ce n’est pas drôle ! Donc, je choisirai toujours celui duquel je devrai …? Réclamer ! Parce que je sais qu’il ne le fera pas correctement ! Je sais qu’il ne fera pas mieux parce qu’il ne l’a pas encore fait, mais je le choisirai, encore une fois, pour que je continue à me plaindre ! C’est ça ? Donc, quand j’ai dit, il y a un moment ! Pour ceux qui l’ont oublié, je vous le rappelle : vous n’aurez pas le choix ! Il y aura un moment où vous n’aurez plus le choix ! Et ensuite, qu’allez-vous faire ? Vous allez vous plaindre auprès de nous ? Je pense que oui ! ” Regardez, vous avez choisi la mauvaise personne ! Ce n’est pas bon, non ! C’était mieux que celui que nous avions !” Oui ! Celui qui n’était pas dans la Lumière ! Celui qui n’a pas pensé aux gens ! Celui qui ne pensait qu’à lui, mais il était meilleur, n’est-ce pas ? Car alors, le temps de se plaindre est terminé ! Vous n’aurez pas à vous plaindre ! Non ! Si, vous le ferez ! Vous aurez d’autres sujets de plainte ! Pourquoi il l’a reçu et pas moi ? Pourquoi le mérite-t-il et pas moi ? Ah ! Ces questions, nous les entendrons souvent ! ” Je suis lésé ! Je suis un pauvret parce que je n’ai rien reçu ! Et untel ou untel, qui était ceci, qui était cela, en a reçu beaucoup ! Avez-vous regardé votre propre chemin ? Bien sûr que non !

Vous voulez seulement regarder le chemin de l’autre afin d’avoir votre moment pour vous plaindre ! Se plaindre de l’injustice envers l’autre, autrement dit, vous ne cesserez jamais de vous plaindre ! Peut-être dans la Cinquième Dimension ? Alors peut-être apprendrez-vous que tout est ce qui est ! Tout est ce que vous émanez ! Et si ce n’est pas bon, alors, oups ! Une lumière rouge s’allumera parce que vous émanerez quelque chose de pas bien !

Alors, mes frères, commencez à laisser partir les vieilles habitudes, les vieilles choses, les choses répétitives qui n’apportent rien de nouveau ! Cherchez la nouveauté ! Risquez le coup ! Je vous dis une chose : ça ne peut pas être pire que ça ne l’est déjà ! Non, ça ne le sera pas ! Mais au moins, vous aurez la chance de connaître de nouveaux problèmes, et non les mêmes que ceux dont vous avez l’habitude de vous plaindre. Alors, je vous dirais : ce n’est pas le moment de s’inquiéter de ce qui va se passer, de savoir qui va gagner ou qui va perdre, car vous ne ferez aucun choix ! Je le répète : les choix ont déjà été faits ! C’est tout ! Et ne comprenez pas cela spécifiquement ici, dans ce pays où vous vivez ! Je parle en termes de planète ! Je ne dis pas cela pour un endroit précis ! Il est question de la planète ! Tous les dirigeants de cette planète, bientôt, seront des nôtres ! Plus vos représentants, qui, d’ailleurs, ne représentent rien ! Pas dans la vision que nous avons besoin ! Alors, ne vous inquiétez pas de ce qui va se passer ! Pour quoi faire ? Le temps des plaintes sera court, il sera très court, car celui qui prendra réellement le contrôle de la planète entière, vous n’en avez aucune idée ! Qui, à coup sûr, ne pensera pas à lui, mais au peuple ! 99% des gouvernants de cette planète ne le font pas ! Ils ne pensent qu’à eux-mêmes, à rester en poste, à rester au pouvoir, à faire ce qu’ils veulent, pas à faire ce dont le peuple a besoin ! C’est vrai sur toute la planète ! L’un ou l’autre y échappent, mais ils ont tous des problèmes ! Tous ! Donc, tout ça se terminera ! Alors, pourquoi s’inquiéter, n’est-ce pas ? Quel est l’intérêt ? Pourquoi continuer à choisir l’un ou l’autre, l’ancien ou le nouveau, pour quoi faire ?

Cela ne servira à rien, car, en fait, celui qui va rester ne se montrera pas maintenant ! Vous n’avez aucune idée de qui c’est ! Alors, détendez-vous ! Choisissez n’importe quoi puisque qu’ils ne resteront pas ! Je vais vous dire ceci : vous ne ferez pas de choix ! Les choix ont déjà été faits, chacun a été assigné à sa place. C’est aussi simple que cela ! C’est un nouveau monde, n’est-ce pas ? Une nouvelle étape dans l’Humanité, n’est-ce pas ? Donc, c’est tout nouveau ! Nous n’allons pas suivre les vieilles idées parce que nous n’avons pas peur ! Au contraire, nous sommes audacieux, nous sommes courageux ! Donc, tout est nouveau ! Nouveau monde, tout nouveau ! De nouveaux gouvernants, rien de vieux, rien de répété parce qu’il y aura d’autres mentalités, d’autres idées ! Maintenant, malheureusement, nous sommes conscients que cela ne plaira pas à tout le monde ! Beaucoup d’entre vous, qui êtes ici aujourd’hui, seront les premiers à s’y opposer ! Oui ! Ne pensez pas que tous ceux qui entendent ce que nous disons, vont tout accepter ! Ah, non, ils ne le feront pas ! Beaucoup vont se rebeller ! Beaucoup nous tourneront le dos ! Nous le savons déjà ! Mais ce sera à chacun d’entre vous d’avoir son moment de révolte, son moment d’auto-analyse, son moment de colère ! Chacun réagira d’une manière différente ! Et nous continuerons ici, les bras ouverts pour recevoir tout le monde quand ils le voudront ! Nous n’abandonnons personne !

Alors, mes frères, détendez-vous ! Vivez vos vies ! Suivez le chemin de l’ascension ! Essayez de vivre selon les préceptes de la Cinquième Dimension ! Pour le reste, ne vous occupez pas de ça ! Pour quoi faire ? C’est inutile ! Pourquoi s’impliquer ? Laissez les masses qui ne sont pas encore réveillées faire leurs propres choix ! C’est inutile ! Je le répète : vous ne ferez pas de choix ! Alors, prenez soin de vos parcours personnels ! Regardez en vous-mêmes ! Je dirais que le détachement est le mot du moment ! Moment de détachement, intéressant ! Un moment de détachement ! Mais, ce n’est pas le détachement de ce vêtement que vous ne portez plus, de ce livre que vous ne lisez plus ! Non ! Ce sont des détachements bien plus importants ! Rappelez-vous : vous n’avez rien ! Rien n’appartient à personne ! Tout appartient à tout le monde ! Alors, gardez cette réflexion et commencez à y penser ! Le nouveau monde, c’est l’égalité ! Le nouveau monde, c’est la justice ! Le nouveau monde est un équilibre ! Maintenant, chacun le métabolise, le comprend comme il l’entend ! N’oubliez jamais que chacun reçoit en retour ce qu’il émane, ce qu’il pratique ! Ne l’oubliez jamais, car ce détail est très important ! Très important ! Chacun reçoit donc ici ce qu’il émane ! Ne l’oubliez pas ! Il y aura un équilibre ! Il y aura une justice ! Il y aura de l’égalité ! Mais chacun recevra le résultat de ce qu’il a émané ! Arrêtez-vous et réfléchissez avant de vous lever de votre chaise, de donner un “coup de pied dans le seau” et de sortir vous plaindre ! Vous ne vous ferez mal qu’au pied, car le seau n’a rien à voir avec ça ! Alors, commencez à vivre le moment du détachement ! Commencez à vivre le moment du nouveau monde ! Regardez-vous ! Ceci, je vous le dis maintenant, est le chemin à suivre, le reste n’a pas d’importance ! Vivez ce moment que vous êtes si impatient de planifier, maintenant ! Ce sera un moment important ! Un moment d’union ! Un moment de fraternité ! Un moment d’élargissement des relations ! Il s’agira d’une rencontre entre plusieurs personnes de plusieurs endroits ! Ce sera important pour tout le monde ! Alors, vivez ce moment ! Ouvrez vos cœurs ! Pensez à de belles choses !

Maintenant, pour finir, Je veux laisser un message ici ! Même elle [NdT : la personne qui canalise] ne sait pas ce qui va se passer ! Donc, n’essayez pas d’envoyer des idées, d’envoyer des choses parce qu’elle ne sera pas celle qui résoudra quoi que ce soit ! Le programme (comme vous le dites) sera mis en place par nous ! Pourquoi ? Il y a un temps où vous y serez ! Alors, pourquoi faut-il avoir un programme ? À telle heure, je vais boire de l’eau, à telle heure, je vais manger quelque chose, à telle heure, je vais boire du jus de fruit, pourquoi ? Êtes-vous des robots ? Êtes-vous des ouvriers d’usine qui doivent suivre un rituel, un horaire ? Ne soyez donc pas surpris si personne ne sait comment ça sera ce jour-là ! Pas avant l’heure ! Ou peut-être qu’elle sait et que cela suffira ! Cessez donc de programmer ce que vous allez y faire ou ne pas y faire ! C’est à elle que cela revient ! C’est elle qui vous dira sur le champ ce qui va se passer, point final ! Donc, il ne sert à rien que vous envoyiez des idées de ceci, de cela, et de quoi que ce soit d’autre ! Je vais les envoyer sur le côté immédiatement ! Elle ne le lit même pas parce que je ne veux pas qu’elle le fasse ! Comment cela se passera ou ne se passera pas, vous le saurez le jour “J” ! Et si je veux vous parler toute l’après-midi ? Et ne rien faire d’autre ? C’est ma décision et c’est très bien comme ça ! Vous aurez mon énergie toute l’après-midi ! Est-ce un problème ? J’espère que non ! Alors ne vous inquiétez pas pour l’organisation. Ce n’est pas votre problème. C’est le nôtre. Nous saurons quoi faire. C’est tout. Ne vous inquiétez donc pas pour le programme. C’est sous notre gestion, pas la vôtre. Aucun de vous, pas même elle ! Elle fera ce qu’on lui dira de faire, point final ! Message passé. D’accord ?

Alors, réfléchissez bien à ce qui a été dit ici aujourd’hui ! Écoutez cette vidéo plusieurs fois ! Et voyez où Je voulais en venir ! Je me moque que certains ici ne soient pas d’accord avec ce que Je dis ! Levez-vous et donnez un coup de pied au seau ! Je m’en fiche ! C’est le droit de chacun d’être d’accord ou non ! Je ne veux pas de marionnettes, ni de vaches de crèche, ici ! Celui qui n’est pas d’accord a parfaitement raison ! Aucun problème pour moi ! Je veux que vous réfléchissiez ! Et pensez beaucoup ! Mais malheureusement, Je sais qu’à la fin, j’aurai raison, mais vous devez trouver cette certitude qui est la mienne ! Ce n’est pas une imposition de ma part qui te fera apprendre ! Vous devriez apprendre par vous-même ! Alors, donnez des coups de pieds dans le seau, aucun problème ! Maintenant, lorsque vous donnez un coup de pied au seau, ouvrez aussi votre cœur, parce que le coup de pied au seau, c’est votre esprit qui parle, pas votre cœur ! Alors, ouvrez votre cœur et écoutez-le ! Alors, vous pourrez trouver la vraie réponse !

Alors, que chacun d’entre vous réfléchisse effectivement à ce qu’il veut pour l’avenir. Commencez à agir comme des habitants de la cinquième dimension. Et Je suis sûr que ce ne sera pas une tâche facile pour aucun d’entre vous ! Mais essayez au moins ! Commencez au moins à y penser ! Je dirais que c’est déjà une excellente providence !

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier