Kuthumi – Conscience et erreur

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS KUTHUMI !

Être ici en communication avec chacun de vous est toujours une source de grande joie. Il fut un temps où nous avons essayé ce contact avec certains d’entre vous, et c’est arrivé, mais c’était limité à quelques-uns et nous n’avons pas pu faire grandir la conscience sur votre planète. Aujourd’hui notre voix se répand, elle atteint beaucoup d’entre vous. Même si beaucoup écoutent avec incrédulité, doute, voire en plaisantant, ceci n’est pas important, car notre énergie est dans chaque mot et cette énergie se diffuse par le cœur à chaque personne qui entend nos messages.

Nous sommes tous très, très occupés à œuvrer pour vous donner une idée de votre propre monde. C’est très similaire lorsque vous préparez une fête ; plus le jour approche, plus votre anxiété est grande, plus vous vous précipitez pour vous assurer que tout ira bien. Non, nous ne sommes pas excités, mais nous sommes vraiment excités par tout ce qui va se passer. Chaque point est testé, chaque point avec un résultat positif est célébré par nous. Nous avons testé et testé chaque chronologie des milliers de fois pour nous assurer que rien n’échappe à notre contrôle. Et c’est ce que nous avons fait.

Les frères galactiques préparent leurs entrées triomphales dans l’atmosphère de votre dimension, car dans l’atmosphère, ils y sont déjà. Alors à quoi s’attendre désormais ? Beaucoup se demandent pourquoi cela prend si longtemps, pourquoi n’arrive-t-il pas bientôt ? Pour donner l’impression que nous sommes – en utilisant des mots de votre monde – en retard, pour gagner du temps en vous faisant croire en quelque chose qui a peu de chances de se produire ? Je voudrais vous rappeler le chemin parcouru par votre planète. Si tous observaient, ils verraient que beaucoup de choses ont déjà changé, beaucoup de choses changent. Ce que vous interprétez comme des conséquences climatiques ou, pour beaucoup, juste un petit déséquilibre de la planète, ce sont vraiment les premiers pas vers la Cinquième Dimension de Gaïa.

Gaïa a beaucoup de travail devant elle. Je dirais que ce travail ne sera pas faire de mal à quiconque, ce ne sera pas faire peur à quiconque, ce travail est entièrement tourné à faire prendre conscience à toute la population de cette planète de tout ce qu’elle a fait, de tout ce qu’elle fait à la surface de la planète. Rien ne restera impuni, rien. Chaque habitant de cette planète a sa part d’agression contre la planète elle-même. Tellement de gens pensent : “Alors, nous allons tous être punis ?” Il ne s’agit pas de punition, il s’agit de recevoir quelque chose que vous avez planté, rien de plus. L’intensité du retour dépendra de l’intensité de la prise de conscience faite.

Parlons donc un peu d’Erreur et de Conscience. Beaucoup prétendent qu’ils ont été impliqués dans tout ce processus, créé par les êtres de non-lumière. Nous sommes d’accord, le monde s’est présenté à vous et justement parce que vous n’aviez pas de conscience, vous vous êtes laissés emporter. Pas tous, certains sont restés intacts, n’ont pas changé d’avis, n’ont pas changé leurs façons de penser. Pourquoi ? Parce qu’ils étaient des âmes extrêmement évoluées et il fallait les garder ainsi pour avoir un foyer de création, de Lumière, de conscience.

Aujourd’hui, la prise de conscience qui se répand sur la planète est immense, venant de ceux qui ont un jour commencé ce voyage en faveur de la planète. C’est donc là que réside la question : serez-vous blâmés pour quelque chose dont vous n’étiez pas conscients, pour quelque chose que vous ne saviez pas ? Je dirais que non. C’est la même chose que de naître, de grandir et d’apprendre qu’un animal n’est rien, qu’un animal est quelque chose qui peut être blessé, abattu parce que ce n’est rien. Et vous continuez toute votre vie à croire cela et à entendre tout le monde autour de vous dire la même chose. Êtes-vous coupables d’avoir cette conscience ? Non, vous ne l’êtes pas.

Maintenant, changeons un peu la scène, le contexte. Vous avez grandi avec cette prise de conscience, mais certains, autour de vous, vous disent : “Regardez, c’est faux, c’est une création divine, il ne peut pas être traité de cette façon.” Et vous ne vous êtes même pas arrêtés pour réfléchir ? Croyez-vous toujours en tout ce que l’on vous a enseigné et êtes-vous l’esprit fermé pour absorber de nouvelles idées ? Alors est-ce que votre charge de – j’appellerai ça de la culpabilité – sera la même que celle de quelqu’un qui n’a jamais rien entendu de contraire aux idées reçues ? Bien sûr que non, car vous avez déjà eu un contact avec une conscience supérieure, vous avez déjà eu un contact avec quelque chose vous disant que ce que vous faisiez était mauvais. Mais vous ne vous êtes même pas arrêtés pour réfléchir, vous avez continué à croire en ce que vous avez toujours su.

Alors oui, ici commence un voyage d’attitudes contraires à celles créées par Dieu Père/Mère, car vous aviez accès à la conscience, mais vous êtes restés en elle, dans votre conscience, ignorant tout ce qui vous avez été dit. Mes frères, bien sûr que ce n’est pas facile, changer des millions d’années de culture n’est pas facile. Oui, parce qu’il y en a des millions, bien que les frères des ténèbres ne soient pas là depuis si longtemps, mais vous avez apporté beaucoup de choses des peuples anciens et très anciens. Et aujourd’hui, vous ne pouvez plus vous intégrer à quoi que ce soit, vous ne pouvez pas vous intégrer pleinement à une nouvelle conscience et vous ne pouvez pas vous intégrer pleinement à l’ancienne conscience, dont vous comprenez maintenant qu’elle est fausse.

Et quelle est la charge de culpabilité que chacun porte ? Quelle est la charge d’erreur que chacun porte ? Quelle charge est plantée aujourd’hui, qui sera récoltée demain ? Est-ce la même chose pour tout le monde ? Non. Chacun récoltera selon ce qu’il aura fait. La conscience doit être totale, elle ne peut pas être moitié-moitié, elle ne peut pas être une moitié-conscience. La conscience doit être entière. Et pour que cette prise de conscience se produise, disons que vous devrez traverser beaucoup de choses pour apprécier ce que vous n’avez plus. Ce n’est qu’alors que l’apprentissage restera dans votre esprit, afin que vous ne répétiez pas les mêmes erreurs au fur et à mesure de votre évolution.

N’oubliez pas, vos consciences ne seront pas effacées, toute votre histoire, en ce moment et dans toutes les autres vies d’avant, sera rappelée. Donc, vous devez connaître les résultats de tout ce que vous avez fait ; vous ne pouvez pas vous contenter d’effacer, d’oublier ce passé, car vous aurez tendance à répéter les mêmes erreurs. Alors qu’est-ce qu’être conscient de quelque chose ? C’est ouvrir le cœur pour recevoir un message, chercher à suivre ce message. Maintenant, si vous ignorez le message et continuez à suivre votre propre compréhension, alors vous allez contre l’évolution, vous allez contre la conscience globale.

C’est donc cette conscience qui est en train d’être implantée sur votre planète en ce moment. Chaque message prononcé, chaque message transmis, apporte à celui qui l’écoute un fardeau de conscience toujours croissant. C’est comme si on mettait de petites gouttes d’un médicament dans lequel vous pouvez choisir d’être guéri par ce médicament ou simplement ignorer que vous le prenez. Nous ne demandons rien de radical, il faut que cette prise de conscience, que cette guérison se fasse progressivement, pour qu’il y ait une évolution de la conscience.

Rien ne peut être radical, car le radicalisme n’apporte pas la compréhension, il apporte la soumission, il apporte l’idolâtrie, il apporte l’asservissement et ce n’est pas ce que nous voulons. À chaque message, nous voulons apporter un peu plus de cette médecine que nous appelons la conscience globale. Et à chaque goutte de ce médicament, vous vous arrêtez, vous analysez, vous pensez où vous pouvez vous situer dans cette conscience, ce que vous pouvez faire pour être dans cette conscience. Il peut arriver un moment où vous dites : « Non, je ne suis pas encore prêt pour cette prise de conscience. » Et ce n’est pas grave, parce que vous l’avez au moins regardée, entendue, comprise, mais vous ne vous sentez pas encore prêt à passer à autre chose.

Maintenant, si vous décidez que ” Non, je ne vais pas suivre cela, je vais suivre ma pensée”, C’est bien aussi, mais rappelez-vous que vous irez à l’encontre de votre propre évolution. Donc, nous n’exigeons rien, nous n’exigeons pas qu’à partir d’aujourd’hui, vous soyez parfaits, que vous soyez des êtres de Cinquième Dimension, car nous savons que cela n’arrivera pas. Ce que nous voulons, c’est que chaque goutte de cette conscience globale que nous vous appliquons, chaque jour, guérisse un petit morceau, aussi petit soit-il, de votre esprit, de votre conscience. Et vous, petit à petit, vous vous laissez emporter par cette vague, cette grande vague d’éveil.

Lorsque vous acceptez les messages, lorsque vous comprenez cette conscience globale, elle commence en fait à changer, même autour de vous, pour vous aider, pour vous améliorer, pour atténuer les difficultés que vous rencontreriez. Alors c’est tout ce que nous espérons, que vous vous abandonniez petit à petit à cette conscience globale. Laissez-la agir. Vous n’avez pratiquement rien à faire, acceptez simplement, ouvrez simplement votre cœur et dites : « Je comprends cela. Je vais changer.” Et essayez, petit à petit, de changer dans les concepts de cette nouvelle conscience globale. C’est ce qu’il vous faut.

Et en agissant ainsi, de plus en plus, vous diminuerez cette charge que chacun porte encore envers à Gaïa. Oui, car si vous comprenez votre rôle vis-à-vis de la planète aujourd’hui, cette charge est également réduite. Cela ne veut pas dire que vous ne traverserez rien, vous le ferez, mais ce sera proportionnel à toute la conscience acquise à partir de cette conscience globale. Cette action parfaite que vous savez que vous devriez faire et celle que vous savez que vous ne devriez plus faire.

Rien ne passe inaperçu. Cette grande vague de conscience globale qui œuvre sur votre planète va changer beaucoup de personnes, elle change beaucoup de personnes. Et ce sera ce que chacun recevra en retour, le retour de ce qu’il aura planté, inconsciemment ou consciemment, tout au long de son existence sur la planète. Alors, nous pouvons dire, en résumant tout ce que j’ai dit : si vous vous laissez emporter par cette nouvelle conscience globale, vous êtes sur le bon chemin, même s’il s’agit de tout petits pas ; vous êtes vu comme un être en évolution, qui essaie au moins, qui tente de suivre cette nouvelle conscience.

Maintenant, si vous l’ignorez, si vous laissez aller, si vous dites simplement “Je ne vais pas changer”, alors, rassurez-vous, vous allez dans la direction opposée. Et plus loin, devant, c’est certain que cela fera une grande différence dans votre évolution.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier