L’Archange Michaël en direct 05-07-23

Mes Bien-Aimées, JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Restons concentrés sur les sujets que je vais aborder aujourd’hui.

Aujourd’hui, je parlerai d’un sujet important qui préoccupe un nombre important de personnes, et beaucoup posent des questions à ce sujet. Alors, parlons-en : il s’agit de notre prochaine rencontre en novembre. Je dirais, mes frères et sœurs, que nous devrons avoir une autre perspective de l’endroit où cela se déroulera. À chaque rencontre, le nombre de personnes augmente et, sans aucun doute, il augmentera encore plus lors de la prochaine rencontre. En effet, j’aimerais vraiment que cela augmente. De plus en plus de personnes se réunissent dans un grand égrégore pour un grand moment d’union, de connaissance mutuelle et d’amitié, afin que vous puissiez vous connaître et créer des liens, plutôt que d’être un nom de l’autre côté. Alors, comme je l’ai dit, je vais donner les règles. Et, s’il vous plaît, ne cherchez pas à dire : « Ah, mais ceci ou cela. » Non, les règles devront être respectées.

Comme je l’ai déjà indiqué il y a quelque temps : nous ne porterons plus de t-shirts spécifiques pour la rencontre. Ce sera un t-shirt qui pourra être utilisé, à partir de maintenant, lors de n’importe quelle rencontre, avec le symbole que vous utilisez déjà aujourd’hui, mais sans date, sans rien. Alors, voici le premier avertissement : il y aura un nouveau t-shirt, oui, car vous ne pourrez pas utiliser ceux des rencontres passées. Cependant, ce nouveau t-shirt servira éternellement, jusqu’à la Cinquième Dimension. Ou bien pensez-vous que nous ne nous réunirons pas là-bas ? Bien sûr que si ! Donc, voici le premier point. Ce sera un investissement qui servira pour toutes les rencontres futures et pas seulement celles qui ont lieu deux fois par an. Vous pourrez utiliser le t-shirt lors de n’importe quelle rencontre.

Deuxième point : il ne sert à rien que je définisse ici l’État, la ville, le quartier. Pourquoi ça ne sert à rien ? Parce que nous parlons d’un grand nombre de personnes. Et, ce n’est pas un simple local, ou n’importe quel endroit qui pourra accueillir autant de personnes, cela devient un peu limité. Alors, j’aimerais que chacun d’entre vous qui s’y intéresse fasse des recherches dans votre quartier, dans votre ville, dans votre État. Et, il y aura un moyen de partager ces informations. Alors, quelle est l’idée ? Chacun recherchera l’endroit, ce qu’il propose, le prix, comment s’y rendre. Parce que ça ne sert à rien non plus de se retrouver à un endroit où personne ne peut passer la nuit, si c’est une petite ville qui n’a pas les moyens d’accueillir tout le monde. Tout cela doit être considéré. Je laisserai à votre charge la création d’un groupe pour recevoir ces informations. Ce n’est pas moi qui les recevrait, donc je vous demande à tous de ne pas commencer à envoyer un tas de messages dès maintenant. Attendez que le groupe soit prêt. Et, pour que le groupe existe, j’ai besoin de volontaires. Oui, ceux-là se porteront volontaires pour recevoir les recommandations. Parfait ! Tout cela aura une échéance, une fois la date limite atteinte, toutes les informations seront disponibles et vous voterez.

Rien n’est encore défini pour l’instant. Il est évident et clair que je sais où cela se passera. Mais, le mouvement doit être fait par vous, pas par moi. Donc, je répète : il faudra des volontaires pour créer le groupe, pour analyser toutes les informations, selon les règles qui seront maintenues comme la dernière fois. Rien ne changera. Donc, vous cherchez et faites parvenir ces informations à ce groupe. Alors, toute personne qui connaît un endroit qui remplit les critères, envoie les informations au groupe. Ensuite, vous évaluerez et voterez pour ces lieux. Je souhaite quelque chose de très clair, ce n’est pas A, ni B, ni C qui décidera où cela se passera. Il n’y aura aucun type de privilège. Tout le monde votera. Bien sûr, ceux qui sont intéressés. C’est celui qui aura le plus de voix qui gagnera, comme vous le savez.

Autre point important : j’ai suivi et observé l’organisation de tout ce processus.  La première rencontre a connu quelques problèmes. La deuxième a eu de nouveaux problèmes. Mais, je souhaiterais vous dire que l’expérience apporte la perfection. La perfection, ce n’est pas ce que vous comprenez par “tout est beau, tout  est parfait”, où tout se passe bien. Ça n’existe pas ! Mais, à chaque instant, on apprend un peu plus et l’on cherche à résoudre les problèmes qui surviennent. Pour ceux qui apparaissent ensuite, qu’ils soient résolus lors du prochain, et ainsi de suite. 

Donc, certaines choses vont changer. Il n’y aura aucun contact avec ce canal pour réserver l’invitation, le ticket, comme vous voulez l’appeler . C’est une règle ! Personne de cette organisation ne sera responsable de vendre l’accès à la salle ! Je ne veux pas ça. Vous devez apprendre à vous débrouiller par vous-mêmes. C’est défini ainsi. De plus, il y aura un endroit où vous pourrez acheter pour y accéder, point final. Ce, sans implication de personne de l’équipe du canal. La seule implication qu’ils auront, c’est de prendre tout l’argent collecté et de payer le lieu, c’est la seule implication. C’est fini ! Je ne veux plus  d’autre contact, car ça ne fait que causer des problèmes. Il faut traiter avec quelque chose de froid, d’irréel, et non avec une personne. L’hébergement, l’arrivée, peu importe, chacun s’en occupera ! Chacun demandera de l’aide à qui il veut. Je répète : personne de l’équipe du canal ne s’impliquera là-dedans. 

Beaucoup d’entre vous peuvent trouver drôle ce que je dis. Cependant, il est nécessaire qu’il y ait un engagement et une manière plus standardisée d’opérer. L’implication de personnes connues ne facilite en rien le processus, au contraire, cela crée des problèmes. Alors, chacun se débrouillera à sa manière. Quand vous voulez voyager, vous ne cherchez pas ceux qui comprennent, ceux qui font ? Alors, faites ça ! L’équipe de l’organisation est interdite de s’impliquer dans quoi que ce soit pour vous aider à acheter ou à arriver sur les lieux. Je l’interdis ! J’espère que ce soit clair. Chacun s’occupera de son voyage, cherchera son hébergement. Personne ici ne s’impliquera. L’implication sera celle d’avoir le contact de l’endroit et de faire en sorte que cela se produise, en cherchant à corriger tout ce qui a été signalé la dernière fois pour que ce soit de mieux en mieux à chaque fois. Alors, c’est convenu. Nous sommes d’accord ! Et, ne pensez pas que, “alors, je n’y arriverai pas !” Alors, je vous répondrai que vous n’y arriverez pas !  Car vous avez l’habitude de rendre les choses très compliquées et si elles ne se déroulent pas comme vous le voulez, tout devient difficile ! “Je n’y arrive pas ! Ah, je ne suis pas capable ! Ah, je n’y arriverai pas !” Oui, vous le décrétez. Vous devez apprendre à vous débrouiller par vous-mêmes. 

Je l’ai déjà dit de différentes manières, mais vous persistez à ne pas apprendre. Il faut toujours l’aide des autres. “Je n’y arrive pas ! Je n’y arrive pas !” C’est la phrase la plus souvent répétée parmi vous tous. “Je n’y arrive pas !” Pourquoi ? Y a-t-il quelqu’un ici qui est dépourvu de réflexion,  qui est dépourvu de raisonnement ? Et, je ne parle pas d’intelligence, je parle de raisonnement. Je ne le pense pas. Donc, tout au long de ce parcours, tout est possible de conquérir, tout est possible  de réaliser. Il suffit de le vouloir. Il suffit de se lever du hamac et de chercher à résoudre le problème. Allongé dans le hamac, à attendre que l’autre le résolve, c’est très facile, c’est très simple, mais ça ne vous mènera nulle part.

Essayons donc d’arrêter avec ce mauvais choix, cette phrase aux vibrations très basses. “Je n’y arrive pas !” Vous êtes tous capables de tout faire, mais vous pensez toujours que demander de l’aide à quelqu’un d’autre est plus facile ! Oh, et pire encore, c’est penser que l’autre doit toujours aider. Vous n’avez aucune idée de l’énergie que cela implique de devoir aider quelqu’un. Devoir aider, c’est forcer quelqu’un à faire quelque chose. Avez-vous déjà pensé à cela ? “Oh, je vais demander ça à Untel parce qu’il doit m’aider !” Avez-vous réfléchi à l’énergie que vous avez placée là ? Non, l’autre n’est pas obligé de vous aider. Vous pouvez solliciter de l’aide, mais humblement. Ne pensez pas que l’autre a l’obligation de vous aider. La démarche est la vôtre, pas celle des autres. Alors, commencez à apprendre à marcher par nous-mêmes, sans dépendre de personne. Et, ne venez pas avec cette autre histoire : “je suis trop vieux pour apprendre ça”. Pourquoi ? Vous avez arrêté de penser ? Ou parce que vous pensez que vous êtes vieux, vous avez la flemme de penser ? C’est une autre phrase que j’entends tout le temps. La justification selon laquelle l’âge est un obstacle à l’apprentissage de quelque chose, et je vous l’assure, est infondée . C’est une excuse assez intéressante pour la plupart d’entre vous qui disent cela. Pourquoi ? Pour que les autres aient de la pitié ? “Oh, je vais aider ce vieux monsieur, cette vieille dame parce qu’il/elle ne sait pas faire.” C’est de la pitié que vous voulez que les autres ressentent pour vous ? Je ne pense pas que ce soit un bon sentiment. Je ne pense pas que ce soit bon de le ressentir. Alors, pourquoi cette histoire selon laquelle parce que l’on est vieux, on ne peut pas faire ? Cela ne réside que dans un seul endroit, dans votre tête, dans votre esprit. Parce que cela n’existe pas. Vous vous placez ainsi : “Oh, je suis vieux, donc je ne peux pas apprendre.” Regardez ces phrases ! Regardez les phrases que vous venez de dire ! Être vieux est un état du corps, pas de l’âme. Être vieux ne signifie pas perdre sa capacité de réfléchir. Parfois, cela peut arriver, mais ce n’est pas toujours comme vous le dites. Alors, arrêtez ces phrases toutes faites, ces phrases répétées, et commencez à vous débrouiller, sans demander l’aide de personne. Je le dis toujours ici, mais vous semblez ne pas entendre : un jour viendra où il n’y aura personne à qui demander de l’aide, il n’y aura pas de communication. Et alors, que ferez-vous ? Allez-vous sortir en criant dans la rue, désespéré, en demandant de l’aide à quelqu’un ? Je l’ai déjà dit  plusieurs fois ici et vous n’écoutez pas. Vous pensez que j’exagère ! Alors, d’accord. Continuez à penser que j’exagère. Ensuite, ne pleurez pas, car vous n’avez pas appris à vivre par vous-mêmes, vous avez toujours appris à dépendre des autres. Je vous ai prévenus, de nombreuses fois ! Mais, beaucoup n’écoutent pas. Vous pensez que j’exagère. Alors, parfait. J’exagère. Nous verrons, à l’avenir, qui a raison.

Alors, les règles ont été établies. Je ne veux pas beaucoup de commentaires. Je ne veux pas d’une avalanche de messages. Le premier point maintenant est la formation du groupe et ce groupe sera informé pour que vous tous, qui avez les informations, les transmettiez à ce groupe. Je n’ai pas dit que ce serait à elle [NDT: la personne qui canalise] de recevoir ces messages, n’est-ce pas ? Je ne l’ai pas dit. Alors, ne lui envoyez rien. Vous avez compris. Bien sûr, ceux qui se portent volontaires pour le groupe devront lui en parler, bien entendu. Mais, une fois que le groupe est formé, c’est terminé. Elle est exclue de ce processus ! C’est un ordre de ma part ! Je veux voir comment sera l’organisation pour la prochaine rencontre. Je veux que vous me montriez que vous êtes capables de vous débrouiller par vous-mêmes. J’espère que c’était clair.  Je crois que je l’ai été.

Dans deux jours, nous aurons un portail. Dès maintenant, je vous invite tous à être de nouveau réunis, à la même heure, pour que nous puissions faire une grande méditation et peut-être avancer davantage sur la ligne temporelle et accélérer encore plus le processus. Vous trouvez que c’est rapide ? Nous pouvons l’accélérer encore plus ! Ce serait bien que tout se passe comme vous le souhaitez, que tout se passe rapidement. Mais, accélérer le processus ne signifie pas le précipiter, cela signifie simplement avancer certaines choses. Donc, vous êtes déjà invités à participer à une grande méditation du portail (le) 07/07, à la même heure.

Et, j’aimerais vous parler d’un dernier point : le processus d’ascension de la planète se déroule exactement comme nous l’avions prévu, rien n’est en retard, rien n’est en avance. Beaucoup d’entre vous, je le vois dans vos cœurs, sont curieux de savoir ce qui se passe dans les détails, avoir plus de nouvelles. Je vais rappeler quelque chose ici : chaque canal sur cette plateforme a une mission [NDT : L’Archange se réfère ici à Youtube]. Il y a ceux qui ont pour mission de guider. Il y a ceux qui ont pour mission d’informer. Il y a ceux qui ont pour mission de délivrer des vérités, d’autres de propager des mensonges, d’autres de ne rien apporter, juste de créer du chaos. Donc, chacun a sa mission. J’ai toujours dit que la mission de ce canal est la Connaissance et l’Évolution ! Ceux qui me connaissent savent que je n’ai jamais été du genre à donner beaucoup de nouvelles sur ce qui se passe à l’extérieur. Je dis seulement ce qui est strictement nécessaire, tout comme les autres êtres de lumière. Alors, j’aimerais simplement que ceux qui ressentent ce besoin d’entendre plus de choses, de comprendre, de chercher, se sentent à l’aise. Ne pensez pas que vous me trahissez, comme beaucoup le disent. C’est absurde ! Je n’ai jamais interdit à quiconque de chercher ce qu’il veut. “Ah, mais vous nous interdisez de mettre des informations d’autres endroits dans les groupes.” Eh bien, à qui appartient le groupe ? À moi, c’est mon groupe ! Donc à l’intérieur, il y a l’information que je veux, pas celle que vous voulez. C’est ainsi depuis le début et ça le sera toujours ! Maintenant, si cela vous dérange que je ne dise rien, que je ne raconte rien, que je n’explique rien, n’hésitez pas à chercher à l’extérieur ! Je ne l’ai jamais interdit ! Assurez-vous simplement de savoir par où vous allez cheminer,  car tous les jardins ne sont pas verts. Certains sont verts seulement en surface, mais si vous mettez les pieds dedans, vous vous enfoncez. C’est la seule chose dont vous devez vous méfier. 

Je ne vous interdis rien ! Mon rôle dans ce groupe est de transmettre l’enseignement et de promouvoir l’évolution. Je ne suis pas préoccupé par le fait de vous transmettre ce qui se passe à l’extérieur. Ma préoccupation, ainsi que celle de tous les autres, est de vous faire évoluer. Ce que chacun cherche à l’extérieur, c’est son choix, il n’y a aucun problème avec ça. Ne l’amenez tout simplement pas dans mes groupes, voilà tout, car  l’énergie qui en émane, celui qui l’apporte peut ne pas savoir de quelle énergie il s’agit, et contaminer tout le groupe. Alors, je n’en veux pas. C’est un ordre de ma part. Vous n’aimez pas ça ? Ce n’est pas mon problème. 

Faites très attention aux nouvelles. Faites très attention aux choses qui sont dites. Tout n’est pas ce qu’il semble être. Mais, si vous voulez chercher, allez-y ! Je ne vais pas froncer les sourcils, car je n’en ai pas ! Je ne vais pas grimacer, je n’ai pas de bouche non plus. Je ne vais pas vous tourner le dos, parce que je n’en ai pas ! Je ne jugerai jamais aucun d’entre vous pour avoir cherché une autre voie, sinon je ne serai(s) pas qui je suis ! Peu m’importe le chemin que vous choisissez de suivre, je continuerai toujours à essayer de vous ramener sur le bon chemin. C’est mon rôle ! Mon rôle  n’est pas de vous juger, jamais ! 

Alors, sentez-vous à l’aise. Ce qui est à l’extérieur de la maison, tout le monde peut y accéder. Où marcher, chacun peut le choisir, mais, en entrant dans la maison, vous devez laisser tout ce qui était à l’extérieur. C’est tout ce que je veux ! Le reste dépend du cheminement de chacun. Ne vous sentez pas empêchés ou effrayés, je ne serais pas contrarié. Vous n’avez vraiment pas encore appris ce qu’est l’Amour Inconditionnel, ce qu’est l’Amour Inconditionnel de tout être de lumière. Si vous le saviez, vous ne penseriez pas ainsi ! 

Je veux simplement du respect à l’intérieur de ma maison, de mes groupes, c’est tout ! À l’extérieur, c’est selon chacun. Et, je continuerai d’être ce que j’ai toujours été pour chacun d’entre vous, sans la moindre modification. C’est stupéfiant. Cela me stupéfie que vous pensiez de cette façon. Cela me rend un peu triste, car je m’aperçois que je n’ai pas réussi à transmettre le concept principal de tout enseignement : ne pas juger ! Vous pensez que nous vous jugeons. Et, là, je commence à me demander si moi et tous les autres vous avons enseigné correctement, puisque vous pensez cela de nous !

Les messages sont transmis. Nous nous retrouverons vendredi.

Traduit par : Lurdes Rodrigues Da Costa Marques

Révisé par : Ingrid De Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier