L’Archange Michaël en direct 06-03-24

Mes bien-aimés ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Eh bien, elle a déjà dit beaucoup de choses sur ce que je voulais dire. C’est bien, parce qu’ainsi, j’ai plus de temps pour parler d’autres choses. 

Premièrement : où ai-je dit que seuls ceux qui sont de la Lumière iraient à la rencontre ? Je n’ai pas dit ça. Si vous avez compris cela, vous avez mal compris. Ce que j’ai dit, c’est que ceux qui vont pour rien, pour se promener, pour bavarder, pour jouer, n’iront pas. Cela ne veut pas dire que la personne n’est pas de la Lumière, une chose est une chose, une autre chose est une autre chose. Je l’ai dit et je le répète :  iront seulement ceux que je veux. Je ne changerai pas ce que j’ai dit.

Beaucoup de personnes pensent que, pour une raison ou une autre, je ne les ai pas laissés partir. Alors, réfléchissons : il pleut, il pleut beaucoup, devant votre maison il y a une rivière dans laquelle vous, par habitude depuis de nombreuses années, vous jetez toujours un petit bout de papier (je dis bien un petit bout de papier), mais comme vous, beaucoup d’autres personnes y jettent aussi un petit bout de papier. Puis, les jours passent, les mois passent, les années passent et le nombre de papiers jetés augmente, puis il pleut, il pleut beaucoup et la rivière se remplit. Est-ce entièrement la faute des autorités si la rivière est pleine ? Il est très facile de toujours rejeter la faute sur quelqu’un d’autre, c’est confortable, c’est simple. Alors, “non, c’est la faute des autorités qui n’ont pas nettoyé”, mais qui a jeté le papier ? Bien sûr, il y a des exceptions, il y a des cas et des cas, je viens de donner un exemple qui se produit réellement. Vous bouchez les rivières avec des déchets et vous voulez ensuite qu’elles coulent normalement.

Et, il y a un autre coupable dans cette histoire : celui qui envoie la pluie, celui que vous appelez Saint-Pierre. Pauvre Saint-Pierre, il n’y est pour rien. Pourquoi vous ai-je donné cet exemple ? Parce que vous aimez toujours rejeter la faute sur quelqu’un d’autre : je n’ai pas réussi à m’inscrire ! Parce que Michaël n’a rien voulu !”. Vous n’avez pas été attentif, vous n’avez pas fait vos recherches, vous ne vous êtes pas informé, vous n’étiez pas là au bon moment, au bon endroit, mais c’est moi qui ne vous ai pas laissé y aller. N’est-ce pas ? C’est ainsi que vous agissez. Alors, je vous dis ceci : le cheminement continue, le chemin vers la Cinquième Dimension continue pour tout le monde. Aujourd’hui, beaucoup prennent des raccourcis, beaucoup prennent des virages et n’arrivent à rien, justement à cause de ces petites mésaventures que vous faites.

 Vous n’avez toujours pas appris qu’il n’y a pas de privilèges. Le privilège est une chose de la troisième dimension, il n’existe pas dans les hautes sphères. Il n’y a pas le gentil qui a tout et le méchant qui n’a rien. C’est ce qu’on vous a appris, mais ce n’est pas comme ça que ça marche. Alors ne me racontez pas d’histoires, comme si je vous disais que vous n’y allez pas, que vous êtes dans le hamac en train de boire un jus de fruit, détendu, calme et “oh, j’ai oublié de m’inscrire ! Mais, je vais y aller. Ah, c’est fini ! C’est donc Michaël qui ne voulait pas que j’y aille !” Oui… Je suis le coupable.

 Est-ce si difficile pour vous de regarder vos propres erreurs, vos propres fautes, vos oublis, vos absences ? Il semblerait que oui ! Et dans ces moments-là, la tendance est toujours de rejeter la faute sur l’autre ! ” Je n’y arrive pas ! Je ne sais pas comment faire !” Mais, vous ne voulez pas non plus apprendre à le faire, vous voulez toujours que quelqu’un d’autre vous aide. Et, je vous l’ai dit si souvent : le cheminement qui vous attend est SOLITAIRE ! Vous n’aurez personne pour vous aider, mais vous continuez à être dépendant des autres. Quand apprendrez-vous à regarder vos propres déficiences et à essayer de les résoudre ? Quand ? Jamais, parce que vous allez toujours… quand vous avez une déficience, “oh, je vais demander de l’aide”, vous allez demander de l’aide au lieu d’essayer d’apprendre, d’essayer de résoudre le problème vous-même, non, vous allez toujours voir quelqu’un d’autre. Et, le retour arrive, calme et clair, le retour arrive !

Oui, mes frères, c’est intéressant comment vous vous comportez, c’est très intéressant. Très intéressant ! Je me demande, ou plutôt, je vous pose la question : lors de la première réunion, il y avait 400 personnes et les places n’ont pas été épuisées rapidement, alors pourquoi celle-ci a-t-elle été épuisée si rapidement ? Oh, parce que j’avais dit que seuls ceux que je voulais iraient. Quel est le sentiment qui vous a habité ? Parce que ce n’était pas ordinaire ni normal. Les autres rencontres avaient aussi des limites, mais pas comme celle-là, alors pourquoi ? Pourquoi vouliez-vous montrer que vous iriez à tout prix ? Alors, je vais vous dire une chose, puisque vous prenez tout ce que je dis au pied de la lettre, je vais vous dire autre chose : “Ce n’est pas parce que vous vous êtes inscrit et que vous avez payé que vous irez ! Prenez-le comme vous voulez !”

Et je vais laisser un ORDRE, ici, maintenant, à cet instant : ” C’est fermé, personne ne peut entrer ! ” C’est pour que vous appreniez à voir les choses à travers la perspective de l’amour, et non à travers la perspective que vous avez vue. Ainsi, vous pouvez avoir 100 annulations à la fin, d’accord, vous en aurez 500 et c’est tout. C’est ainsi que cela fonctionne avec vous. Ceux qui m’ont déjà menacé avec arrogance en disant : “J’y vais !” Bravo ! Donnons du temps au temps. Je ne menace personne. Je dis simplement que, effectivement, maintenant oui, je vais dire : “Celui qui n’est pas de la Lumière n’ira pas !” Or, ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas y aller que vous n’êtes pas de la Lumière, une chose n’a rien à voir avec l’autre. Si votre conscience vous dit cela, alors je dirai qu’un moment crucial de votre cheminement est arrivé. En effet, si vous n’êtes pas encore sûr d’être Lumière, alors il y a quelque chose qui ne va pas ! 

Alors, mes frères, je l’ai toujours dit ici et j’aime le répéter : “Je ne fais rien sans arrière-pensée (c’est le langage que vous comprenez). ” Dans mon langage : “Je dirais que je ne fais rien qui ne soit un test pour chacun d’entre vous !” Et, je me contente d’observer qui réussit et qui échoue, et je vous dis : “”Le résultat du test compte pour le cheminement, alors ne pensez pas que tout passe inaperçu, que rien n’a de conséquences. ” Très bien, voilà, c’est décidé ! Les annulations éventuelles ne seront pas remplacées. Est-ce que c’est clair ? J’espère que oui. Alors, arrêtez de me demander de sauver votre place, de faire une liste. Vous avez réussi, vous avez réussi ! Vous n’avez pas réussi, vous n’avez pas réussi, point final ! 

Notre rencontre de mai sera différente des autres, très différente, je dirais. Il faut donc que chacun commence à préparer son cœur dès maintenant, dès hier, pour absorber plus de Lumière chaque jour, pour être un être humain plus aimant, pour être un être humain plus centré sur son propre cheminement, en abandonnant les bizarreries que vous avez dans la troisième dimension, pour que lorsque vous arrivez le jour de la rencontre, votre vibration soit élevée, votre fréquence soit élevée. Ne vous laissez pas emporter par la mesquinerie ou les commérages. 

Soyez vrais et honnêtes. C’est tout ce que je demande à tous ceux qui ont déjà leur place garantie, ou plutôt leur place achetée, garantie seulement lorsqu’ils arriveront le jour J. 

Commencez à adopter une attitude différente dans la vie, car vous serez tous responsables de l’événement. Ce ne sera pas seulement celle-ci et l’autre frère, vous serez tous responsables, vous participerez tous ! Commencez donc à marcher sur le chemin de la Lumière. Commencez à marcher sur le chemin de l’amour. Commencez à marcher sur le chemin de la centralité. Réfléchissez cent fois avant de parler, avant d’agir. Vous réfléchissez trop pour ne pas faire d’erreurs, pour ne pas attirer les choses négatives. Mes frères et sœurs, le temps passe vite et beaucoup oublient les postures nécessaires au cheminement. Et, je vous dis qu’il arrivera un moment où vous ne serez plus en mesure de suivre ce cheminement. 

Vous jouez avec les événements ! Tout peut arriver demain, alors soyez prêt pour que si cela arrive demain, vous puissiez continuer à cheminer. Laissez derrière vous ces petites choses nauséabondes que vous adorez tant. Adoptez une autre attitude. Soyez des personnes équilibrées. L’anxiété et le désespoir ne vous mèneront pas à la Cinquième Dimension ! Et, à chaque instant, vous prouvez exactement le contraire ! Vous laissez l’anxiété et le désespoir prendre le dessus. La confiance n’existe pas ! Vous ne faites pas confiance, vous agissez. Je donne donc un conseil à tous ceux qui se sont déjà inscrits : “Changez d’attitude, commencez à vous préparer pour l’événement.” L’événement de notre rencontre, car vous en ferez tous partie, personne ne sera laissé de côté. 

Commencez donc à marcher sur un CHEMIN DE LUMIÈRE ! Commencez à marcher sur un chemin d’AMOUR, de PAIX et, surtout, d’ÉQUILIBRE ! Il est intéressant de constater que vous êtes comme des fourmis qui s’attaquent au sucre. Vous allez, comme des fourmis, l’un après l’autre, en suivant un chemin, quelqu’un donne l’alerte : “Il y a du sucre !” Vous changez tous de direction pour atteindre le sucre, sans savoir s’il y a du sucre pour tout le monde, si c’est vraiment du sucre, vous oubliez tous le chemin. Et voici comment vous agissez.

À chaque action différente, vous montrez exactement le degré de MANQUE D’ÉQUILIBRE que vous avez encore. C’est impressionnant, vraiment impressionnant ! Oui, mes frères, peu ont appris, c’est pourquoi nous n’avons plus grand-chose à vous enseigner. Maintenant ce n’est plus qu’un exercice, c’est le chemin du pardon qui essaie d’apporter un peu d’équilibre à chacun d’entre vous. Mais, ne mettez pas toute votre foi en un seul point, le COMPORTEMENT, les PENSÉES, les PAROLES doivent se produire indépendamment du cheminement. C’est tout ce que j’ai à dire, commencez à vous préparer. 

Les commérages vont commencer sur ce qui va se passer. Alors, je vous donnerai un autre ordre : pas de commentaires ! Vous saurez ce qui se passera le jour de la rencontre. Alors ne spéculez pas, ne commentez pas, apprenez à attendre. Pas d’anxiété ! Pas de curiosité ! Pas de commentaires ! C’est un exercice ! Savez-vous que tout ce que je fais à une finalité ? Alors, apprenez et comportez-vous comme il se doit ! Je vais maintenant changer de discours. La première partie (comme vous le dites habituellement) était une petite réprimande nécessaire pour que vous retrouviez votre ÉQUILIBRE. Mais, je ne peux pas oublier que beaucoup sont sur la bonne voie. Je ne peux pas oublier que beaucoup d’entre vous font tout ce qu’il faut. Je ne peux pas oublier que beaucoup d’entre vous suivent leur cheminement avec ferveur et je les en félicite. Et, je ne peux pas non plus oublier que beaucoup n’ont vraiment pas réussi à s’inscrire, ce qui est dommage.

J’ai donc pris une décision :”Je vais ouvrir plus de places !” Mais, ne croyez pas que je vais agir une fois, deux fois, trois fois, quatre fois jusqu’à ce que j’atteigne 10 000 personnes, cela n’arrivera pas. Je vais donc expliquer pourquoi je vais ouvrir plus de places : ” C’est parce que beaucoup de personnes étaient vraiment là, au bon moment, au bon endroit, mais ils n’ont pas réussi, et ce sont des personnes qui méritent d’être là, parce qu’ils sont sur le chemin, ils ont un cœur qui brille. Ils le méritent ! “.

Je ne suis donc pas aussi sévère que vous le pensez. Je vois le cœur de chacun d’entre vous et, en plus, ceux qui n’ont pas été retenus ne se sont pas plaints, ils l’ont accepté de bon cœur. Ils n’ont pas commenté, ils n’ont pas fait d’histoires, ils ont simplement ACCEPTÉ ! C’est ça, c’est ça l’attitude !

Alors, pour ces personnes, grâce à ces personnes, je vais ouvrir 200 places supplémentaires. Voilà, c’est définitif. Comme je l’ai déjà dit, je le répète, pour qu’il n’y ait pas une avalanche de questions à ce sujet demain : “Chaque annulation, chaque retrait n’ouvrira pas de nouvelle place.” Que ce soit bien clair ! 

Et encore une chose, je n’ouvre pas aujourd’hui ! Il faudra voir comment cela se passera, alors soyez patients et attendez. Soyez patient, tout sera annoncé au bon moment. Le groupe a été fermé aujourd’hui et le restera jusqu’à ce que tout soit organisé. Je ne veux personne d’autre que ceux qui vont dans le groupe. Comme je sais que la majorité ne partira pas, nous prendrons d’autres décisions. Restez donc en attente. Soyez assurés que tout se passera au moment opportun. Ce ne sera ni aujourd’hui ni demain et je ne sais pas non plus quand ce sera, alors patientez. Et, ne demandez pas sans cesse quand ce sera, ce sera le jour où cela doit être.

Apprenez à être organisés. Apprenez à chercher. Apprenez surtout à ACCEPTER tout ce qui arrive, mais avant tout avec de l’amour dans votre cœur ! Vous avez encore un long chemin à parcourir, je pensais donc que vous l’aviez déjà appris, mais ce n’est pas le cas. Revoyez vos pas. Revoyez vos cheminements. C’est tout ce que je vous demande. Regardez votre cheminement et faites votre auto-analyse. 

Les QUESTIONS que j’ai posées l’autre jour, beaucoup y ont répondu du fond du cœur, beaucoup ont haussé les épaules. Je me contenterai de dire ceci : “Le moment venu, vous qui avez haussé les épaules, vous n’aurez rien pour continuer, rien !”. 

On récolte ce que l’on sème. Celui qui ne plante pas ne récolte pas. Celui qui plante mal ne récolte pas non plus. Ceux qui paient pour voir, verront. Vous verrez certainement ! 

En conclusion, le groupe restera fermé jusqu’à ce que tout soit organisé et que les places puissent être rouvertes ! Et, faites attention à vos pensées et à vos mots, ils ne sont pas perdus dans l’univers, tout ce que vous émanez vous revient et, selon votre intention, est souvent même multiplié .

Traduit par Lurdes Rodrigues Da Costa Marques

Révisé par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier