L’Archange Michaël en direct 13-09-23

Mes Bien-aimés, JE SUIS L’ARCHANGE MICHAËL !

Je suis très heureux de savoir que tant d’entre vous se sont engagés à participer à cette rencontre (N.d.T.: prévue le 26 novembre de cette année). C’est très bien, c’est très bien. Comme cela a déjà été dit, nous n’accepterons plus d’inscriptions. Ceux qui se sont inscrits, c’est fait, ceux qui ne l’ont pas fait devront malheureusement attendre la prochaine rencontre.

Mes frères et sœurs, aujourd’hui, le sujet est très délicat et sérieux. Depuis quelque temps, nous avons répété à plusieurs reprises que vous alliez traverser des moments difficiles. Avant de commencer la méditation, j’aimerais rappeler quelques points. Comme cela a déjà été mentionné, chacun est là où il doit être.

Beaucoup d’entre vous continuent de regarder le ciel et de demander à Dieu Père/Mère : “Pourquoi ?” Je pensais que de telles questions n’existeraient plus, pour aucun d’entre vous. Vous aviez déjà appris que chaque âme choisit son chemin, que chaque âme décide du moment de son départ, et que de nombreuses âmes ont choisi de partir avant le passage à la Cinquième Dimension. Alors, toutes les âmes qui partent ascendent-elles ? Pas nécessairement. Certaines font partie du groupe qui ascensionnera et sont en préparation. Mais, il y en a beaucoup d’autres qui ne le sont pas, qui prennent simplement leur envol et quittent la planète. Elles ne restent  pas. Il y a donc une variété de situations qui se produisent.

Et, une fois de plus, je vous rappelle que beaucoup d’entre vous se sentent coupables,  parce qu’ il y a des enfants impliqués dans tout cela. Je tiens à vous rappeler que ce sont des enfants sur le plan physique, mais leur âme n’est pas celle d’un enfant. 

Un jour, vous comprendrez exactement ce qui se passe dans ces situations. Beaucoup pensent qu’il y a trop de souffrance, que  tous souffrent énormément avant le passage. Alors, je pose une question : qui vous a dit cela ? Pourquoi pensez-vous de cette façon ? Lorsqu’il y a une catastrophe, comme il y a eu, toutes ces âmes sont préparées et la grande majorité part avant que cela n’arrive. Ne pensez pas qu’il y a là une punition physique , car il n’y en a pas. Ceux qui survivent, qui passent des heures, voire des jours ensevelis, ont également choisi cela. Je ne vais pas expliquer ici pourquoi chaque âme fait ses choix. Ainsi, lorsque je vous dis qu’en ce moment, vous devez simplement émaner de l’amour et de la lumière, il ne doit y avoir ni questions, ni pitié, ni souffrance. Il est essentiel d’émettre de l’amour et de la lumière afin que toutes ces âmes reçoivent l’amour dont elles ont besoin, la lumière dont elles ont besoin. Mais, ayez la certitude qu’aucune âme n’est seule !

En plus de tout cela, il y a l’ascension de la planète, il y a le mouvement de Gaïa. Gaïa est-elle en colère ? Est-elle contrariée ? Non ! Ni l’un ni l’autre. Comme je l’ai déjà dit, Gaïa pleure lorsque cela est nécessaire pour accomplir ce qui doit l’être . Mais, je peux vous dire que ce sont des énergies accumulées depuis longtemps, des énergies qui doivent être transmutées, des énergies qui doivent être remuées pour que Gaïa continue son chemin vers l’ascension.


Mes frères et sœurs, tout est soigneusement planifié ! Je sais que beaucoup d’entre vous trouvent cela absurde, que personne ne devrait souffrir. J’en ai déjà expliqué une partie. Et, pour ceux qui survivent, mais qui n’ont plus rien, il y a une leçon à tirer, une leçon importante : ne pas faire confiance, recommencer, donner de la valeur à ce à quoi vous n’en donniez pas auparavant.

Ainsi, mes frères et sœurs, chacune de ces personnes qui survivent à ces catastrophes ont une souffrance à affronter et devront considérer toute cette souffrance comme une leçon à apprendre. Parce que sinon, en cas de révolte, l’avenir serait pire, car la leçon n’aurait pas été apprise.

Comme je l’ai dit, des temps difficiles viendront et ils sont déjà là ! Vous n’avez aucune idée de ce qui vous attend encore. Mais, l’essentiel est que chacun sache qu’il vivra ce qu’il doit vivre. Personne n’est protégé. Personne n’est épargné. Chacun vivra la leçon nécessaire à son évolution. Certains plus que d’autres, mais chacun jouera son rôle, suivra son chemin. Alors, s’inquiéter, avoir peur,  ne servira à rien, car cela ne fera qu’abaisser la vibration et n’aboutira à rien. Parce que vous pourriez très bien ne rien subir, survivre à tout cela sans rencontrer le moindre désagrément ou problème. Qui sait ? Et quelqu’un à vos côtés pourrait devoir tout endurer, et vous ne comprendrez rien. Vous comprendrez seulement que vous êtes une âme et que celui ou celle qui est à vos côtés en est une autre, et que chacune porte son propre fardeau.

Donc, mes frères et sœurs, vous vous préparez depuis un certain temps déjà à devenir des piliers de lumière, n’est-ce pas ? Très bien ! Et, que pensez-vous ? Que servir de pilier de lumière est quelque chose de mignon ? Est-ce à la mode ? Est-ce que cela fait de vous de meilleures personnes que les autres ? Je dirais  non  à chacune de ces questions. Être un pilier de lumière, c’est avoir une mission ! Ce n’est pas simplement “être” ! Être un pilier de lumière implique de nombreuses responsabilités et missions. Ne pensez pas que cela se résume à “être”, car ce serait trop facile.

Alors, ce que je viens proposer ici aujourd’hui… parce que beaucoup d’entre vous ont le cœur serré, je comprends. Je comprends parfaitement que voir un frère souffrir, voir toute cette destruction, comme vous le dites, vous serre la gorge, vous serre le cœur, et nous comprenons tous cela. La seule chose qui ne doit pas arriver, c’est que vous assimiliez tout cela.  Ressentez  et transmutez. Transmutez en amour et en lumière ! Ne restez pas dans le ressenti. 

Alors, ce que je veux proposer à chacun d’entre vous, c’est d’utiliser les armes que vous avez, la magie que vous avez entre vos mains. Ne la niez pas, vous savez tous comment utiliser la magie, car elle est innée dans vos âmes. Et vous ne serez pas seuls !

  • Dans la méditation d’aujourd’hui, vous aurez toute ma protection, celle de Marie, de Sananda et de plusieurs dragons qui seront avec nous. Alors, je vais vous laisser très libres de coordonner ce que vous voulez, mais sans  solliciter la chaîne (N.d.t.: la chaîne Youtube). Si vous souhaitez créer des groupes parallèles, n’hésitez pas. Rien ne  se fera à partir de cette chaîne ! 

Beaucoup peuvent se demander : “Eh bien, maintenant, nous pouvons faire une méditation en groupe ?” Et, je répète ce que je viens de dire : vous aurez ma présence, celle de Sananda, de Marie et des dragons tout autour de vous. N’est-ce pas suffisant ? Je pense que oui. Disons que c’est un moment spécial. C’est un moment pour apporter de l’énergie positive à Gaïa ! Non, je ne m’inquiète pas pour les êtres humains , ils feront partie de la méditation. Mais, l’objectif de notre méditation est celle de soutenir la planète.

Permettez-moi d’expliquer une chose : l’homme a altéré beaucoup de choses sur la planète, a pollué, déboisé, altéré le sol,  l’air, les eaux. Gaïa a besoin de nettoyer tout cela. Et, la force nécessaire pour cela est immense. Mais, si nous y mettons une grande masse d’amour, nous aidons Gaïa à agir de la même manière, néanmoins avec beaucoup moins d’intensité, car la force de l’amour et de la lumière possède cette capacité.

Alors, je demande à chacun  d’y participer, mais avec le cœur ! Ne faites pas cela par simple obligation, car vous n’aideriez en rien. Il faut que ce soit fait avec le cœur. Il faut que ce soit fait avec amour ! Et, vous pourrez tous y parvenir. 

Comme je l’ai déjà dit, vous serez protégés. “Oh, mais serez-vous avec chacun qui fera la méditation ?” Je préfère ne pas répondre à cette question, car s’il y a encore ce genre de doute, alors je vais commencer à m’inquiéter sérieusement. Mais, je crois que beaucoup n’ont pas ce doute, sinon je ne vous autoriserais pas à le faire. 

Faites-le comme bon vous semble, à l’heure qui vous convient, aussi souvent que vous le souhaitez. Cela dépendra de vous, de décider ce que vous ferez et comment vous le ferez, à condition de ne  modifier ne serait-ce qu’une virgule de la méditation ! “Oh, je vais mettre un peu de musique dans la méditation.” Ne faites pas ça ! Ce qui sortira d’ici aujourd’hui ne pourra pas être modifié. Vous avez compris ? Car ceux qui essaieront de le modifier attireront des choses peu agréables sur eux-mêmes, car nous ne serons pas avec vous. Avez-vous compris ? Ce qui sortira d’ici devra être utilisé tel quel ! Ne faites pas l’erreur de dire : “Oh, je vais faire ma propre méditation !”. N’inventez rien ! Vous ne savez pas le danger que vous courez si vous le faites tout seul. Je suis très clair, incroyablement clair ! 

Vous effectuerez la méditation que nous allons maintenant faire, aussi souvent que vous le souhaitez, à l’heure qui vous convient. Plus vous le ferez, plus vous contribuerez à aider la planète. En fait, je crois que beaucoup vont aimer cela, en brisant de nombreux karmas que vous avez envers la planète. Faites en sorte que cela soit un jeu que vous faites pour Gaïa, et en retour, vous éliminez de nombreux karmas. Cela se fera ! Mais ne le faites pas avec ce sentiment de … “Oh, je vais le faire pour me débarrasser de tout !” Attention ! Nous savons exactement ce qui se passe dans le cœur de chacun.  Et, si vous pensez ainsi, au lieu d’en éliminer, vous en ajouterez davantage. Alors, ne jouez pas à cela. Ne jouez pas avec des choses sérieuses !

Donc, en ce moment, nous commencerons la méditation. 

Soyez assurés, chacun d’entre vous : vous êtes capables ! Vous êtes capables de faire ce qui va être fait maintenant. Il vous suffit de croire. “Oh, mais je ne vois rien !” Où est votre imagination ? Le fait que vous ne voyiez rien n’importe pas. Voyez-vous en train de le faire. Imaginez-vous en train de le faire. Et, cela se produira. L’intention est ce qui compte. L’intention est ce qui importe !

Je vous demande à présent de vous asseoir confortablement et de poser vos pieds sur le sol. Le sol sous vos pieds n’a pas besoin d’être celui de Gaïa. 

Prenez quelques respirations profondes. 

En ce moment, je me tiens devant vous, Sananda est à votre droite et Marie est à votre gauche. Derrière vous se trouve un grand dragon aux ailes déployées, couvrant tout l’arrière de votre corps.

À présent, visualisez la planète dans votre esprit, cette belle planète bleue. Voyez-la tourner. Amenez cette image devant vous. Placez la planète entre vos mains. Vous pouvez la toucher.

Imaginez maintenant l’élément « eau ». Comme vous le savez, les dragons élémentaux de l’eau se présentent et circulent autour de la planète, apaisant, ramenant l’équilibre, l’équilibre des émotions, l’équilibre des réactions, l’équilibre de tous les processus.

Voyez les petits dragons circuler autour de la planète, montant, descendant, d’un côté à l’autre, nettoyant ce qui peut être nettoyé sur la planète. Maintenant, les élémentaires de l’eau s’en vont.

Et arrivent les dragons élémentaux de l’air. Ils font le même mouvement, battant leurs ailes vigoureusement, éteignant tous les foyers de feu, remuant les lieux , élargissant les énergies, déplaçant les énergies stagnantes et ramenant l’équilibre du vent et de l’air. Les dragons  élémentaux de l’air s’en vont.

Maintenant, les dragons élémentaux de la terre  entourent la planète, ramenant l’équilibre aux plaques tectoniques, ramenant l’équilibre aux profondeurs de la planète, aux couches internes de la planète. En ce moment, tous les frères intraterrestres aident à cet équilibre, émettant de l’Amour et de la Lumière dans les entrailles de la planète. Maintenant, les dragons de l’élément « terre »  s’en vont.

 Maintenant arrivent les dragons élémentaux du feu, circulant autour de la planète, transmutant, transformant les énergies qui ont besoin d’être transmutées, réduisant la charge d’énergie négative. Les dragons élémentaux du feu apportent l’énergie du changement, de la transformation. Et, maintenant, ils s’en vont.

Les quatre éléments agissent sur la planète, aidant Gaïa à être un peu plus légère, à ne pas avoir besoin d’autant de force pour accomplir ce qui doit être fait.

Maintenant, du centre de votre poitrine, émane un grand faisceau de Lumière rose qui enveloppe toute la planète, entourant chaque frère dans l’Amour et dans la Lumière. Ressentez l’énergie de vos frères. Émanez, émanez beaucoup d’Amour !

Maintenant, ce faisceau commence à diminuer, et Gaïa est reconnaissante à chacun d’entre vous pour tant d’Amour et tant d’aide.

Regardez la planète maintenant, entre vos mains. Elle brille. Elle brille tellement que vous ne voyez plus le bleu.

C’est ainsi que chacun d’entre vous fait sa part, donne son énergie et aide la planète et ses frères en ce moment. Nous sommes tous Un. Nous sommes tous autour de vous, renforçant tout ce qui a été émané et vous laissant avec toute notre énergie et notre Amour.

Maintenant, nous nous retirons. La planète n’est plus dans vos mains, mais elle est dans votre cœur.

Rappelez-vous que vous êtes un morceau de Gaïa. Le moment est venu de lui rendre tout ce qu’elle vous a donné, pour toute votre existence en tant qu’âme. Soyez reconnaissants ! 

À présent, nous vous laissons une fois de plus avec toute notre énergie. 

Ce dragon qui s’est placé derrière vous sera désormais toujours là. Chacun d’eux a choisi l’un d’entre vous. C’est un compagnon et un protecteur. Soyez reconnaissants pour ce cadeau et sachez le solliciter avec Amour et respect.

Respirez profondément une fois de plus.  Vous pouvez ouvrir vos yeux.

Traduction par Lurdes Rodrigues da Costa Marques

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier