Michael – Reprise des Messages et Fin des Groupes

MES BIEN-AIMÉS ! JE SUIS L’ARCHANGE MICHAEL !

Nous reprenons nos messages quotidiens à partir d’aujourd’hui. Non, ne vous attendez pas à ce que je fasse, comme beaucoup le disent, des reproches ou que je remette en cause de nombreux points. Chers frères, je n’ai qu’une chose à dire : vous ressemblez à des enfants. Pendant le temps que nous avons passé ensemble, vous avez reçu des enseignements, vous avez été orientés, vous avez appris énormément de choses et vous êtes devenus des adultes à travers ce que vous avez appris. Je dirais qu’aujourd’hui, au moment présent, il n’y a plus grand-chose à apprendre. Les enseignements sont terminés, il appartient maintenant à chacun d’entre vous de mettre en pratique ce que vous avez appris, à vivre ce que vous avez appris, à faire des choix.

Il est intéressant de constater que bien des gens veulent nous entendre, et je me demande pourquoi. Comme je l’ai toujours dit ici et à chacun, nous ne sommes pas des béquilles sur lesquelles vous appuyer pour vous aider à marcher. Nous aimerions être un peu plus que cela, nous aimerions être l’orientation, être la solution, et non une béquille sur laquelle vous pouvez compter. De toute évidence, beaucoup d’entre vous ne s’en sont pas encore rendu compte.

Exprimer ses demandes, prier, faire pénitence, mendier, implorer… Et ce “nous” comprend tous les saints ou tous les êtres de lumière qui changeront votre voie. Vous n’avez pas encore compris que le changement doit émaner de chacun de vous ; ce sont vos pensées, vos habitudes et vos modes de vie qui conduiront au changement, pas nous.

Qu’avons-nous fait pendant tout ce temps ? Nous vous avons enseigné ce qui est juste et comment voir les choses avec exactitude. Dans ce cas, pourquoi dépendez-vous de nous, pourquoi insistez-vou sur de longues prières, sur une pénitence qui ne vous apportera rien de bien ? En effet, dans vos cœurs, le changement n’a pas eu lieu, le changement est interne, il ne viendra pas de l’extérieur.

Beaucoup d’entre vous espèrent des miracles, voulant se réveiller directement dans la Cinquième Dimension. Et puis, je vous demande : êtes-vous prêt à vous réveiller tout à coup dans la Cinquième Dimension ? Seriez-vous disposé à partager avec le Tout, à aimer le Tout sans discrimination ? Aimeriez-vous cette planète toute entière, sans exception ? Seriez-vous disposé à respecter les animaux et à cesser de les manger ? Ne me racontez pas des mensonges… “Oh, je suis prêt”. Non, c’est le cas de personne. Car si l’un de vous était prêt, vous ne seriez pas là à m’écouter, vous seriez dans la Cinquième Dimension.

Comprenez ceci : vous devez élever vos vibrations, vous devez élever vos pensées, afin de commencer à vous rapprocher de la Cinquième Dimension. Il n’y a pas de pilule magique, il n’y a pas de processus magique, personne ne vous sauvera pour vous emmener dans la Cinquième Dimension. Le sauvetage est individuel et comment ce sauvetage aura-t-il lieu ? Avec votre propre changement intérieur, ce n’est pas nous qui vous changerons.

Quand nous introduisons des méditations, des procédés, des procédures, beaucoup les suivent parce que leur but est d’atteindre la Cinquième Dimension. Ils se rendent, ils procèdent correctement et sont en route, très bien positionnés. Mais la grande majorité se dit : “Oh, je vais le suivre aussi”. Elles font correctement tout ce qui leur est demandé, mais le processus de changement interne ne se déroule pas et, pire encore, elles se trompent elles-mêmes : ” Puisque je le fais, je suis donc en train de changer “. Une chose ne mène pas à l’autre. Je dirais que suivre nos recommandations et changer intérieurement conduit à un mouvement, un mouvement vers la Cinquième Dimension. Si vous vous en rendez compte et pensez que cela vous mènera quelque part, vous avez tout faux, car le changement n’a pas eu lieu.

À partir d’aujourd’hui, je lance un ordre ici : plus besoin de justifier à chaque minute, à chaque seconde, ce que vous faites. Chacun de vous doit suivre son propre chemin, ce n’est pas en disant aux autres, “Écoutez, je le fais”, que vous allez transformer votre chemin. Maintenant, je vous donne un ordre : à partir d’aujourd’hui, il n’y a plus de groupes. Il aura seulement les groupes des Lettres Christiques, les groupes d’études du voyage et le grand groupe. Les autres sont fermés.

“Ah, mais pourquoi ?” Parce que vous avez grand besoin de tout faire, de tout suivre, mais fondamentalement, vous ne changez en rien.” Ensuite, tous les groupes auxquels vous participez prendront fin. Vous connaîtrez quels groupes seront retenus. Seuls les groupes de traitement, les groupes d’étude et le groupe principal seront maintenus. Quant au reste, je donne l’ordre de fermer chacun des groupes. Le besoin de montrer “Je le sais, je suis là, regarde, je le sais” est fini. Il ne faut pas se montrer à qui que ce soit, il faut le faire pour soi-même, pas pour les autres.

En ce moment, je ferme donc tous les groupes. Vous serez tenus au courant de ceux qui resteront ; attendez la liste. C’est fini, le plaisir des 1000 groupes est fini, le plaisir de tout faire en même temps est fini, parce que vous ne devez pas vous attacher à quelque chose, il faut arrêter. Chaque personne suivra son propre chemin, chaque individu respectera ce qu’il pense être nécessaire, et tout groupe qui a une procédure, une prière, est terminé. “Ah, mais je veux prier pour tel et tel être”. Continuez à prier, vous n’avez pas besoin de faire partie d’un groupe pour prier.

Qu’est-ce qui se passe aujourd’hui ? Vous manquez de discernement, vous vous embarquez dans toutes sortes de choses, et je vous demande : est-ce que c’est bon pour vous ? Pas du tout, parce que cela engendre une anxiété, une attente. “Je participe à plusieurs groupes et rien ne s’améliore”. Bien sûr que non, car ce n’est pas le fait de suivre un millier de groupes qui vous fera passer à la Cinquième Dimension. Le changement est interne, n’utilisez pas l’externe comme prétexte. Ainsi, l’ordre est donné ; la frénésie est terminée ; Le changement est interne, n’utilisez pas l’externe comme prétexte. Ainsi, l’ordre est donné ; la frénésie est terminée ; vous saurez quels groupes subsisteront.

Le moment est venu pour chacun de faire son propre bilan, de se regarder dans la glace et de se demander : où vais-je, que suis-je en train de faire de mon voyage, suis-je en train de changer, de m’améliorer, d’évoluer ? Posez-vous ces questions, et n’oubliez pas que ce n’est pas en diffusant vos messages à chaque instant, en vous disant : ” Je suis là, je le fais “, que vous arriverez à quelque chose. Ceci est de l’égo, le besoin de montrer que vous agissez de la sorte est de l’égo. Alors, c’est terminé.

Pour ceux qui ne sont pas contents, je ne m’en fais pas. Je l’ai dit une fois ici et je le répéterai autant de fois que nécessaire : je ne m’inquiète pas des chiffres ; ce n’est pas la mission de ce groupe. Je veux que ce groupe évolue, mais chacun pour soi. Plus besoin de s’accrocher quelque part pour essayer d’avancer, le changement est interne, pas externe. Changez-vous vous-même et vous changerez votre environnement, et non l’inverse, sinon votre environnement ne changera pas.

Soyez donc prêts à de nombreux changements cette année. La Lumière travaille intégralement en chacun de vous, laissez-vous éclairer par cette Lumière, ouvrez votre cœur à cette Lumière, soyez cette Lumière. Tant que vous vous inquiéterez de votre environnement, votre moi intérieur sera à la traîne. L’heure est venue pour chacun de vous de prendre soin de vous, à votre manière. Si l’autre personne est en train de faire des galipettes au milieu de la rue, où passent de nombreuses voitures, qui a choisi d’être là ? Avez-vous dit à cette personne d’être là ?

Non, cette personne a choisi de faire des sauts périlleux au milieu de la rue, il récoltera donc le résultat de son choix, ce n’est pas vous qui changerez cela. Regardez votre chemin, arrêtez de regarder sur le côté, à l’arrière, vous devez regarder vers l’avant.

Il n’y a que deux chemins, l’un qui vous mènera vers la Lumière, vers la Cinquième Dimension, l’autre qui vous en éloignera. Ce sont des directions opposées ; choisissez celle que vous préférez. Vous voulez la Lumière, très bien, soyez la Lumière, regardez votre propre nombril, pas besoin de démontrer aux autres ce que vous faites. Car c’est de l’égo … “Je dois me montrer, car je fais tout, tout ce qu’on me demande de faire, je le fais. Que l’on vous demande ? Qui l’a ordonné ? Nous n’ordonnons rien, il faut savoir choisir, si vous ne savez pas choisir, et bien, c’est fini, il n’y aura plus rien à entreprendre ensemble.

Si vous souhaitez conserver ce même processus en dehors d’ici, sentez-vous libre de le faire et sachez que c’est également un choix, sachez que ce n’est pas la voie juste, mais c’est votre choix. Tout se passera lentement, tout changement n’est pas instantané, mais il se produira. C’est un ordre que je laisse ici. J’espère vivement que, chaque jour qui passe, vous regarderez intérieurement, que vous fassiez une analyse de ce que vous êtes, de ce qui se passe dans votre vie, de ce que vous plantez aujourd’hui pour récolter dans quelque temps. Ne vous fiez pas aux béquilles, parce qu’elles ne vous aideront pas dans votre voyage.

Le changement est interne, il ne viendra pas de l’extérieur. Il n’a jamais été dit que cela viendrait de l’extérieur, cela vient toujours de l’intérieur, de vos choix, de votre évolution personnelle. Ne copiez pas le chemin d’un autre, car il a été tracé par l’autre, il peut être bon pour lui et mauvais pour vous. Faites votre propre chemin, ayez et apprenez cette capacité à choisir votre propre voie, vous pouvez demander notre aide. Laissez-nous vous aider à voir le bon sens, à faire les bons choix, à opérer vos transformations internes. Mais souvenez-vous, ce n’est pas nous qui le ferons, nous vous apporterons le courage, la force, la lumière, pour que vous changiez, mais ce n’est pas nous qui vous changerons.

Ainsi, en ce premier jour de ce nouveau cycle de messages qui commence, je vous invite à analyser le chemin que vous empruntez. Le chemin de la recherche intérieure ou un sentier plein de béquilles? Regarder à l’intérieur de soi n’est pas facile, car vous y voyez beaucoup de choses que vous ne voudriez pas regarder, mais le moment est venu d’y faire face. C’est seulement ainsi que vous évoluerez, il n’y a pas d’autre solution. J’espère que vous avez compris. Nous ferons tout pour vous aider. Il n’y aura plus de groupe, tout le monde suivra son propre chemin, sans compter sur le chemin de l’autre.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier