Saint Germain – Prenez la planète dans vos bras

Chers frères et sœurs de la planète Terre ! JE SUIS SAINT GERMAIN ! 

C’est avec joie, dans mon cœur, que j’ai cette opportunité de venir ici vous parler un peu. Le voyage touche à sa fin. Beaucoup sont encore au début, un peu fatigués, déçus de ne pas pouvoir aller plus loin. N’oubliez jamais que vous créez tout, n’oubliez jamais que ce qui arrive est le résultat de ce que vous émanez. Vous ne l’avez sûrement pas émis dans cette vie, mais cela est peut-être le résultat d’émanations générées il y a longtemps. 

Alors ne vous découragez pas, continuez d’avancer. À chaque pierre, à chaque obstacle, il ne s’agit pas seulement de les pousser de côté pour retrouver le passage. Cet obstacle doit être enlevé par une action, mais pas simplement en le retirant du chemin. C’est une action à apprendre, une conscience à acquérir. Ainsi, tant que vous enlèverez les obstacles avec vos mains, uniquement dans le but de franchir ce chemin, il deviendra de plus en plus grand. Et, bientôt, vous le verrez de nouveau devant vous. Cependant, il sera de plus en plus lourd et de plus en plus grand, jusqu’à ce que vous atteigniez le point où vous ne pourrez plus le retirer avec vos mains et devrez trouver une issue pour libérer ce chemin.

Ainsi se déroule le parcours. Ceux qui ne parviennent pas à rester sur le chemin le font en enlevant les obstacles avec leurs mains, ils ne comprennent pas. “Pourquoi ai-je fait une erreur, pourquoi suis-je revenu ?” Et, la réponse, est presque unanime : “C’est ma faute, c’est de la distraction, c’est une erreur…” ; et vous continuez d’avancer en vous blâmant de ne pas avoir réussi à rester sur la bonne voie. Je peux vous garantir à chacun d’entre vous que l’erreur, cette erreur à laquelle vous vous condamnez, dont vous vous jugez, est provoquée par le propre cheminement. Alors le grand objectif n’est pas de se juger soi-même, de s’en vouloir d’avoir encore fait une erreur. Observez quel décret a causé l’erreur, qu’est-ce qui a interrompu le parcours ? C’est là que se trouve votre réponse.  C’est seulement ainsi que vous pourrez continuer à avancer et probablement ne plus l’interrompre. Faites chaque décret avec compréhension, pas comme des machines qui lisent, répètent six fois de plus, accomplissent les sept fois et c’est tout, c’est fini. En agissant ainsi, vous êtes un sérieux candidat à devoir tout recommencer bientôt. 

Alors, arrêtez de vous juger. Observez attentivement quel décret vous a fait revenir en arrière, il y a un grand obstacle à franchir. Vous vous lassez très facilement des situations. L’objectif de ce parcours est précisément de nettoyer chacun de ces obstacles, ou ombres, ou problèmes, peu importe comment vous les appelez, de vos propres chemins. Le parcours ne nuit à personne, au contraire, l’idée est de toujours vous faire avancer. Alors ne vous jugez pas, ne trouvez pas amusant de devoir revenir au début. Il n’y a pas de quoi rire, il n’y a rien de drôle, il y a quelque chose à analyser et à comprendre.

Chaque jour, de nouvelles personnes commenceront le voyage et il arrivera un moment où chacun devra faire son propre parcours et son propre contrôle. Il n’y aura plus cette transmission quotidienne vous montrant ce qui doit être fait. Alors, ceux qui sont encore en arrière, commencez à apprendre à faire vos propres contrôles, afin de ne pas faire d’erreurs à nouveau simplement par distraction ou par manque d’implication dans ce que vous faites. 

Ce voyage est un voyage de transmutation et d’élévation, pour que vous appreniez à connaître et à croire en votre propre pouvoir. Il vous suffit d’utiliser les décrets du cheminement. Pour ceux qui sont déjà  devant, vous serez bientôt libres de répéter autant de décrets que vous le souhaitez. Pour les autres, il y a encore un long chemin à parcourir. Rien ne changera. Le cheminement continuera d’être tel qu’il est éternellement, que vous commenciez aujourd’hui, dans un an, quand vous le souhaitez. Il ne se terminera que lorsque la Terre s’élèvera et que tous ses habitants s’élèveront avec elle. Alors, je vous garantis que tous les décrets seront déjà pleinement imprégnés dans vos cellules et il ne sera plus nécessaire de les répéter constamment.

Vous ne devez simplement pas vous décourager. Affrontez chaque avertissement qui se présente pendant le voyage. La mauvaise compréhension d’un décret n’est pas le problème des autres, ce n’est pas à l’autre de vous expliquer ce que vous n’avez pas compris. C’est à vous de regarder à l’intérieur de vous, d’être dans votre Présence Divine et de lui demander de vous expliquer ce que vous n’avez pas compris. Chacun de vous a une interprétation propre et appropriée à son âme. Ce n’est donc pas votre frère ou votre collègue qui vous dira ce que cela signifie, la compréhension doit être la vôtre. Si vous ne parvenez pas à comprendre et que vous demandez à l’autre, quel chemin suivez-vous, le vôtre ou celui de l’autre ? Parce qu’il vous donnera une réponse en fonction de son propre parcours, pas du vôtre.

Alors, si vous ne comprenez pas ce qu’est le décret, demandez à vos Présences Divines, demandez-moi, demandez à vos maîtres, jamais aux autres. Vous pouvez échanger des idées et elles sont les bienvenues. Étudier ensemble est une chose, poser des questions individuellement à quelqu’un d’autre est un peu différent. En effet, lorsque vous étudiez en groupe, vous entendrez plusieurs interprétations et il vous revient de choisir celle qui remplit votre cœur. Maintenant, lorsque vous posez une question à une seule personne, vous obtiendrez l’interprétation de cette personne, qui ne sera pas nécessairement celle que votre cœur attend. Alors faites très attention à cela. Le voyage ne doit pas être suivi en fonction de l’opinion des autres. C’est votre compréhension, votre apprentissage, votre évolution, qui ne se base pas sur ce que les autres pensent. Apprenez, mes frères, à écouter vos propres Présences Divines, qui ne sont rien d’autre que Dieu Créateur en action. Apprenez. Ne dépendez de personne d’autre. La question, le doute, doivent être résolus par vous, pas par les autres. Et, si ce décret vous a causé tant de doutes, soyez certain que quelque chose est implicitement là pour que vous vous arrêtiez et analysiez, c’est pour attirer votre attention. Ne vous découragez pas. Continuez, et vous verrez comment peu à peu, le cheminement avance et cette peur de faire une nouvelle erreur disparaît. Et, quand vous vous en rendrez compte, vous l’aurez déjà terminé, et une grande transformation aura eu lieu en chacun de vous. 

Je veux juste vous laisser un message d’espoir. Quand une forte tempête éclate, elle peut causer beaucoup de dégâts, voire tuer. La tempête le fait-elle avec le sourire ? Agit-elle en provoquant tant de transformations, sans se soucier des résultats ? Pourquoi cette tempête s’est-elle formée ? La réponse est : rien de ce qui se passe dans votre monde ne vient d’une autre personne que vous. Chacun de vous crée ce qui se passe dans son monde. Vous récoltez ce que vous semez, vous récoltez ce que vous émanez, rien n’est en dehors de l’ordre, tout arrive pour le changement, pour que vous puissiez voir ce que vous avez créé.

Quelqu’un pourrait demander : “Mais ai-je créé la guerre ?” Oui, vous et beaucoup d’autres sur la planète. Vous en avez eu peur tout ce temps. Vous avez créé cet égrégore de peur et la certitude que cela se produirait un jour. Voilà la réponse : Ceci n’est rien de plus que la conséquence de ce que vous avez émané et continuez d’émaner. Il revient à chacun d’entre vous en ce moment, sur cette planète, d’émaner l’Amour et la Lumière. Ne vous sentez pas petit, ne vous sentez pas sans force, ne vous sentez pas impuissant, car si cela est émané, cela résonne également. Si chacun sur la planète vibre d’Amour et de Lumière, de nouveaux égrégores sont créés, et plus il y a d’Amour, plus il y a de Lumière, plus les égrégores négatifs sont combattus.

Alors que pouvez-vous faire à ce moment-là ? Émanez de la Lumière, émanez de l’Amour pour la planète. Ne vous concentrez pas sur le problème, concentrez-vous sur la planète. Ce sont les consciences à l’échelle mondiale qui ont besoin d’être changées. Oubliez le conflit, émanez de l’Amour et de la Lumière, émanez de la Paix. Même si vous ne connaissez aucune technique, prenez la planète dans vos bras comme si c’était un petit animal que vous aimez beaucoup. Sentez la planète dans vos bras et de la même manière que vous émaneriez de l’Amour et de la Gratitude pour un petit animal sur vos genoux, émanez-les pour la planète. Si chacun d’entre vous fait ce mouvement, vous verrez le résultat.

Embrassez la planète, montrez-lui tout votre Amour et votre Gratitude, montrez à la planète à quel point vous l’aimez. Et, cette vague d’amour qui sortira de votre cœur enveloppera la Terre et touchera chaque cœur qui s’y trouve. Cela ne demande pas beaucoup de temps.  Pendant quelques secondes, enlacez la planète, montrez-lui combien vous l’aimez, combien vous aimez tous ceux qui se trouvent à sa surface et vous verrez le résultat. Vous en êtes capables, vous avez cette force. Il n’y a pas de force plus grande dans ce monde que l’Amour. L’Amour détruit toute chose négative. Mais, cela doit venir du cœur. Faites-le autant de fois par jour que vous le souhaitez  : enlacez la planète, sentez-la petite entre vos bras.  Gaïa saura recevoir l’Amour qui sera émané et le multiplier sur toute sa surface.

Traduction par Lurdes Rodrigues da Costa Marques

Révision par Ingrid de Rio Campo

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier