Saint Germain – Voyage du Pardon – Deuxième tour

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS SAINT GERMAIN !

Mon coeur explose de joie. Nous fermerons un tour de plus. Le sentiment est qu’il reste encore un long chemin à parcourir. Mais comme vous pouvez le voir, le chemin va aussi vite. Votre temps est accéléré et il ne sera pas long, vous serez au bout de ce voyage total. Il y aura 3 jours de repos ou jours de remplacement, pour ceux qui ont dû recommencer ce tour. Alors refaites-le avec beaucoup d’amour dans votre cœur, avec beaucoup de Lumière et soyez sûr que le voyage est en cours.

Vos âmes abandonnent tout ce qui vous apporte peur, douleur, souffrance. Plusieurs fois, vos âmes ont été amenées à croire que l’évolution n’existe qu’avec la souffrance ; et ils n’admettent en aucun cas se débarrasser de vos instants, de vos souvenirs, de l’énergie attachée à chacun de ces instants. Notre rôle dans ce cheminement est de montrer à chaque âme qu’elle peut évoluer oui, quitte à se libérer de toutes ces souffrances et douleurs vécues au fil du temps.

Il n’est souvent pas simple ou facile pour l’âme de se libérer. Ce ne sont pas des processus faciles, ce sont des processus très douloureux et difficiles pour vos âmes. Dans ces moments, n’oubliez jamais : demandez notre aide. Au cours du voyage, tout notre rayon, l’énergie de nos rayons, provoque la libération de ces moments dans vos âmes. Je ne dirais pas qu’ils n’ont pas le pouvoir de ne pas le faire, ils le peuvent, car ils ont toujours le libre arbitre de ne pas lâcher prise. Mais dans ces cas la dose augmente, on provoque plus cette libération.

C’est comme si l’intensité de notre rayon augmentait jusqu’à ce que l’âme ne puisse plus rien retenir. Et c’est ainsi que cela se passe.

Beaucoup d’âmes sont extrêmement attachées à la souffrance, car elles ne veulent jamais oublier ce qu’elles ont vécu, comme si c’était un prix, un monument à toutes ces souffrances et qu’elles ne peuvent pas partir. Mais pour évoluer, il faut échanger la douleur contre l’amour, il faut accepter que ce qui s’est passé, s’est passé, n’arrivera plus. Ayez confiance en ce que nous faisons et vous promettons. Une évolution vers un âge pur d’amour et de paix, d’amour et de lumière.

Pour certains, le voyage a été très fluide, pour d’autres moins. Alors quelle que soit la situation, n’oubliez jamais de demander notre aide, n’oubliez jamais que nous sommes aux commandes. Vos âmes ont-elles de la volonté ? Oui, ils le font, mais en ce moment, nous devons leur faire voir ce qui est bon pour eux. Et en ce moment, il n’y a plus moyen de s’accrocher à ces sentiments.

Ce qu’il y a à apprendre apparaît lentement et vous avez la possibilité de simplement regarder vos ombres et de la même manière d’essayer de les comprendre et de les résoudre. Ils ne peuvent plus le lâcher, ils ne peuvent plus le jeter sous le tapis. Le moment est pour le nettoyage, le moment est pour abandonner tous les sentiments qui vous font encore souffrir ; soit au niveau de la conscience, soit au niveau de l’âme.

Comme cela a été dit ici, ce voyage n’est pas seulement pour la conscience. Je dirais qu’elle est à 75% pour l’âme. L’âme a besoin de se libérer de tout. Et dans ce même processus, vous finissez également par subir l’interférence de vos propres âmes, qui commencent à lâcher de nombreux points et vous permettent de les voir clairement. C’est ce que nous avions promis : la guérison de leurs âmes. C’est donc ce que nous faisons.

Et nous pouvons dire que nous avons réussi, votre processus d’évolution est très accéléré, car vos âmes sont en contrôle, et nous vous aidons à être en contrôle. Le poids de leur conscience, les 25%, à l’avant, dans les derniers tours de ce grand parcours, alors oui, ils ne pourront plus les dépasser. Tout sera si intense, si fort ; que tu ne pourras plus rien laisser de côté, il va falloir faire avec, il va falloir changer.

Et il y aura le point du voyage où vous serez très proche de l’évolution, très proche de la Cinquième Dimension. Et je dis à chacun de vous, écrivez-le pour ne pas l’oublier : à chaque pas que vous faites dans ce voyage, c’est comme si vous ne pouviez pas revenir en arrière ; c’est comme si vous vous sentiez tellement mal à l’aise si vous reculez que vous voulez juste avancer, peu importe l’obstacle, peu importe les leçons qu’il vous reste à apprendre.

C’est le moment mes frères, avancez, sans peur, avec confiance. Et n’oubliez jamais, vous nous avez à vos côtés, c’est certain.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier