Sananda – Accepter l’autre tel qu’il est

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Une fois de plus je suis ici avec une grande joie, une fois de plus je suis ici avec mon cœur débordant d’Amour et de Lumière pour chaque habitant de cette planète. Mes fils et mes filles, ouvrez vos esprits, fixez-vous sur le chemin de vos âmes. Ne vous accrochez pas à vos propres erreurs. Chaque erreur présentée, chaque erreur reconnue, chaque erreur admise n’est pas une punition. Ce n’est pas nous qui vous montrons du doigt, au contraire, nous sommes (là) ici les bras ouverts, le cœur illuminé et l’esprit totalement concentré sur votre esprit afin que la compréhension de cette erreur puisse vous conduire sur le bon chemin et à prendre la bonne décision.

Si l’erreur a été commise par rapport à un autre et qu’il est nécessaire de demander pardon, ou de pardonner, faites-le. Si l’erreur n’a pas besoin d’être pardonnée, apprenez-la et répétez-vous à vous-mêmes que vous ferez tout votre possible pour ne plus la commettre. Je peux vous dire que, comme vous développez la technologie sur votre propre planète, vous évoluez, vous améliorez vos applications et vos logiciels, je peux donc dire la même chose de vos esprits. C’est comme si vous aviez aujourd’hui un esprit qui vibre en troisième dimension et un autre, en parallèle, qui se forme à chaque expansion de conscience faite dans celui de la troisième dimension.

Essayez donc d’apprendre de chaque erreur. Ne vous jugez pas, ne pensez pas que vous êtes incapables ; l’erreur n’a pas cette intention lorsqu’elle se manifeste. L’intention est exactement l’évolution, l’apprentissage, la compréhension de ce que cette action a provoqué chez l’autre. Souvent, vous faites de petites choses, et dans votre esprit, vous pensez qu’elles n’affectent personne, mais parfois oui . Et vous pouvez alors vous dire : “Mais c’est tellement bête, ça n’a pas d’importance pour moi”, mais pour l’autre personne, si. Il n’a pas encore sa conscience élargie ; pour lui, c’est important. Donc, ne jugez pas les actions des autres suivant votre propre conscience. Respectez la façon de penser de chacun.

Si c’est important pour l’autre, mais pas pour vous, parce que vous avez déjà appris qu’il s’agit de l’égo, ou que c’est quelque chose qui n’est pas bon pour l’âme, très bien. Pour lui ce n’est pas encore clair que ce n’est pas bon, pour lui, ça l’est et il continuera ainsi pendant longtemps. Ce n’est pas en discutant, en parlant, en le condamnant que vous le ferez changer, au contraire. Rappelez-vous toujours que ceux qui n’ont pas une conscience élargie ne comprennent pas votre façon de penser, pour eux c’est vous qui avez tort, pas eux.

Alors, n’essayez pas de changer quelqu’un. Lorsque nous avons dit ici que le respect est un sentiment aussi important que l’Amour Inconditionnel, c’est exactement pour cela. Respectez l’opinion de chacun, respectez la manière d’être de chacun. Cela vous dérange ? Vous n’êtes pas d’accord ? Cela vous fait mal ? Alors, il y a une action à entreprendre, pardonnez-leur. S’ils vous provoquent autant d’énergie négative, c’est un signe que vous ne pouvez toujours pas leur pardonner, vous ne pouvez pas les accepter pour ce qu’ils sont et vous émettez cette mauvaise énergie envers eux.

Pardonnez-leur donc simplement d’avoir fait une erreur, mais il y a un addendum : demandez-leur aussi pardon de ne pas les comprendre. Souvent, lorsque je parle ici de pardon, de demande de pardon, beaucoup ont peur, beaucoup n’agissent pas, ne le font pas parce qu’ils ont l’impression que l’autre personne ne le recevra pas de la bonne manière parce que cette autre personne agira avec son esprit, pas avec son cœur. Chaque demande de pardon ou chaque pardon effectué, peut être fait de cœur à cœur.

Donc il s’agira d’être dans vos cœurs et d’appeler le cœur de l’autre personne, et demander pardon ou pardonner. Le cœur de cette autre personne recevra votre demande ou votre action et ce sentiment vibrera dans cette autre personne. Ils ne comprendront pas vraiment pourquoi ils pensent à vous d’une manière différente, ils ne le comprendront pas. Mais, pour sûr, son cœur, sa présence Divine, lui fera comprendre, et votre demande ou votre action de pardonner sera délivrée, sans l’interférence de son mental .

Donc, agissez toujours de présence Divine à présence Divine. Et comment accéder à la présence Divine ? On vous l’a appris : accédez à vos cavernes, là il y a votre présence Divine. Et lorsque vous faites appel au cœur de l’autre, faites appel à sa présence Divine et soyez assuré qu’elle l’entendra, qu’elle recevra votre message. Ne cherchez pas à faire en sorte que le monde agisse comme vous l’entendez. Nous mêmes nous ne le faisons pas. Si nous pouvions simplement changer l’esprit de chaque habitant de cette planète, la terre aurait déjà ascensionné avec tous ses habitants. Tous se seraient élevés parce que nous aurions changé leurs vibrations.

Et pourquoi ne le faisons-nous pas ? Parce que nous respectons le libre arbitre de chaque âme, nous respectons la pensée de chaque âme, nous respectons les choix de chaque âme. Alors, comment voulez-vous procéder différemment ? Voulez-vous changer les gens ? Ne le faites pas . C’est une action qui vous renvoie un immense karma. L’invasion du libre arbitre a un poids très négatif sur votre chemin, car vous voulez changer l’autre. Acceptez donc l’autre tel qu’il est, peu importe qu’il ait raison ou tort à vos yeux.

Nous ne jugeons personne. Comment voulez-vous juger le bien et le mal ? Chaque âme a un chemin et une courbe d’apprentissage et si elle agit de cette manière, c’est parce qu’elle croit que c’est juste. “Ah, mais tu sais que c’est n’est pas bien”. Très bien, le temps viendra pour elle de s’en rendre compte, ou non. Peut-être lui faut-il encore quelques incarnations pour l’apprendre. Ce n’est pas vous qui allez lui apprendre. Comprenez ça. Chaque âme incarnée sur cette planète en ce moment se trouve au niveau approprié pour son évolution.

Chaque âme perçoit et ressent, chaque âme perçoit et ressent des choses qu’elle n’a jamais ressenties auparavant et elle ne sait pas vraiment comment y faire face. Beaucoup explosent, dans le sens le plus large du terme ; ils prennent des attitudes qu’ils n’ont jamais prises auparavant, mais qui ont toujours été dans leur âme. En d’autres termes, ils se montrent vrais, laissant de côté le mensonge et ils surprennent beaucoup de gens. D’autres se rendent compte de leurs propres erreurs et empruntent des voies différentes, des voies qu’ils jugent meilleures.

Comprenez donc que le changement est en cours, même s’il n’en a pas l’air. Observez les gens, beaucoup changent, certains pour le meilleur, d’autres pour le pire. Ils deviennent simplement réceptifs à ce qu’ils reçoivent. Certains l’apprécient et s’améliorent, d’autres ne l’apprécient pas du tout et s’empirent, et c’est ce qui définira leur chemin vers la Cinquième Dimension ; soit ils y vont, soit ils n’y vont pas. Simple. Il n’y a pas trop de difficultés de compréhension, il n’y a pas grand-chose à faire.

Les vibrations et les sentiments sont ce qui détermineront qui ira et qui n’ira pas, il n’y a rien d’autre à faire que cela. Laissez donc chaque âme faire son choix. Respectez l’opinion de l’autre, respectez la façon d’être de l’autre. “Ah, mais vous n’êtes pas d’accord”. Nous avons alors un problème très grave, car vous oubliez de respecter l’autre, vous voulez imposer votre idée et votre volonté et ce n’est pas juste non plus.

Même les enfants. Vous voulez souvent leur imposer des choses qui n’ont aucun sens pour eux, vous voulez qu’ils pensent comme vous ; ils ne sont pas encore prêts pour cela. Essayez donc d’être des adultes aux mentalités les plus identiques possible à celles de vos enfants, afin de pouvoir exiger d’eux ce à quoi leur esprit est prêt. N’exigez pas davantage, car vous causeriez alors de graves problèmes à ces enfants.

Les enfants, comme leur nom l’indique, sont des enfants, pas de petits adultes. Acceptez d’écouter ce que vos enfants ont à dire ; ils ont une voix, mais beaucoup d’entre vous pensent que tout ce qu’ils disent est absurde. Et à l’intérieur de ce non-sens, il peut y avoir beaucoup de choses cachées que vous devriez savoir si vous prêtez attention. Respectez vos enfants, parce qu’ils sont des enfants. Beaucoup viennent avec un bagage d’âme beaucoup, beaucoup plus important que les âmes qui sont ici, même celles qui sont évoluées, car ce sont elles qui prendront le contrôle du prochain monde lorsque le moment sera venu.

Ne voulez donc pas imposer à vos enfants de vieilles règles caduques et dénuées de sens, ils savent que cela ne fonctionne pas et ils ne l’accepteront pas. La conversation est le meilleur moyen. L’argumentation est le meilleur moyen, non pas la violence, non pas l’imposition pour l’imposition : “Vous le ferez parce que je le veux”. Vous devez expliquer pourquoi vous voulez qu’il le fasse, quel en est le but, ce qu’il en retire de cela.

Ensuite, si vous avez les arguments, il comprendra et le fera. En général, ceux qui ne savent pas argumenter sont des dictateurs : “Vous devez le faire parce que je veux que vous le fassiez”. Pourquoi ? Vous leur faites faire ce qu’ils ne veulent pas faire, ou du moins ce qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils doivent le faire.

90% des enfants qui naissent sont des âmes extrêmement évoluées, avec un immense Amour Inconditionnel. Puisez dans cet Amour Inconditionnel, sachez leur parler. Je répète : parlez-leur. Non pas en donnant des ordres, en criant et en frappant, mais juste en parlant ; et ainsi , vous vous surprendrez . Et je vais vous dire autre chose, ils auront beaucoup à apprendre à chacun d’entre vous. Désormais, vous devez ouvrir vos cœurs et écouter ce qu’ils ont à dire.

Ne les considérez pas seulement comme des enfants qui disent des bêtises. Pourquoi 90 % ? Parce que 10% ne sont pas générés par la Lumière, ils naissent donc avec une voie : La non-Lumière. Ils resteront alors longtemps dans la troisième dimension, ils n’auront pas la possibilité d’évoluer.

Pour conclure mon message, respectez l’autre, qu’il soit adulte ou enfant. N’essayez jamais d’imposer vos idées. Les idées doivent être proposées, appréciées, démontrées, jamais imposées. Chaque âme a déjà fait son choix. Chacun est ou n’est pas prêt à apprendre, vous ne pouvez rien y changer. Acceptez chaque âme comme elle est réellement. Si cela vous apporte de la souffrance, demandez-nous de l’aide et nous vous aiderons à soulager votre souffrance. Mais nous ne pouvons rien faire pour cette âme, car nous respectons son libre arbitre.

Le mot clé est : Amour Inconditionnel. Et une bonne façon de l’atteindre : le respect, la compréhension et l’acceptation. Vous élargissez votre conscience. Ce sont donc les premières étapes que vous devez accomplir, à chaque seconde.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier