Sananda – Un test de vibration

Chers fils et filles de la planète Terre ! JE SUIS SANANDA !

Comme à mon habitude, je suis reconnaissante pour le moment que nous vivons. Aujourd’hui, je veux vous parler d’un sujet qui a été longuement discuté tout au long de ce voyage avec vous. Je voudrais que chacun d’entre vous, si possible, fasse une expérience. Ayez en votre possession deux petits plants de plantes identiques, de la même taille, de la même espèce, tout est pareil. Mettez-les tous les deux au bon endroit, tout est parfait, avec l’intérêt de les voir grandir et se développer. Cette expérience n’est pas obligatoire, mais elle vous permettra de comprendre ce que je vais vous expliquer :

Chaque jour ou de temps en temps, il n’y a pas besoin d’un engagement quotidien, lorsque vous allez arroser, prenez une des plantes dans votre main et dites : “Je t’aime. Je t’envoie de l’amour et de la lumière”. C’est tout, versez l’eau dessus et posez-la là. Prenez l’autre plante ; veuillez identifier l’une et l’autre. Sur la deuxième plante, vous direz : “Je te déteste, tu es laide, je ne t’aime pas”. Et mettez de l’eau dessus. Observez. Il se peut que le jour même la deuxième plante meure, cela dépendra de la fréquence, de la vibration de votre énergie ; d’autres il faudra attendre quelques jours avant que la deuxième plante ne meure. Alors que la première se développe rapidement.

Quel est donc l’intérêt de cette expérience ? La fréquence que vous émettez. Alors disons que lorsque vous émettez de l’amour, vous émettez de la joie, vous émettez des sentiments compatibles avec la Lumière, et l’intensité de la vibration est proportionnelle au degré de joie dans lequel vous vous trouvez. Si vous êtes dans un jour où vous riez à gorge déployée, votre vibration est certainement élevée. Mais cela peut aussi être un jour où vous êtes normal, mais où vous émettez de l’amour, votre vibration ne sera pas aussi élevée, mais elle sera à une fréquence compatible avec la Lumière, parce que vous vibrez l’amour. Celui qui vibre l’amour ne vibre jamais contre la Lumière. Quelle que soit l’intensité de l’amour, vous êtes compatible avec la Lumière.

Ainsi, si vous êtes en relation avec quelqu’un dans la joie, l’amour, la bonne volonté, l’harmonie et le zèle, tous ces sentiments sont compatibles avec la Lumière. Vous émanez alors cette gamme vibratoire vers cette personne et elle la recevra. La façon dont cette personne le reçoit n’a pas d’importance pour vous. Elle peut passer une journée triste, mais lorsqu’elle perçoit cette bande vibratoire d’amour pur, elle change de fréquence parce qu’elle a gagné une fréquence positive, ce qui peut suffire à la sortir de cet état.

Et si ce n’est pas le cas à ce moment-là, si tout au long de la journée vous continuez à émaner cette énergie positive, vous pourrez peut-être littéralement sortir cette personne de l’état négatif dans lequel elle se trouve. Si vous émanez cette énergie positive et que la personne est déjà dans un état de Lumière, c’est parfait, ensemble vous émanerez de l’énergie pour la planète, pour plus de personnes autour de vous.

Réalisez donc que si quelqu’un a besoin d’énergie positive, il recevra ce que vous émettez, jusqu’à ce qu’il l’émette à son tour. Et alors vous commencez à émaner autour de vous, parce que vous continuez à émaner de la joie et de l’amour et qu’elle continue à émaner de la joie et de l’amour, cet égrégore autour de vous grandit et il n’y a pas de limite. Plus vous émanez, plus l’égrégore grandit, et vous commencez à influencer vos voisins, vos amis, vos collègues de travail, les membres de votre famille, les animaux, les plantes, tout ce qui vous entoure.

De même, si vous commencez la journée en vous plaignant de tout, en râlant, en vous ennuyant, qu’émettez-vous ? Des énergies négatives, de basse vibration. Ainsi, si la veille vous étiez heureux, vous avez rempli votre maison d’énergie positive, ce jour-là vous allez tout consommer, parce que vous consommez cette énergie positive qui était là avec vos sentiments de basse vibration. Pire encore, vous la transmettez à votre entourage. Et si cette personne autour de vous n’allait pas bien non plus, la somme de ces énergies négatives ne sera bonne pour personne, et pourra entraîner des bagarres, des souffrances, des agressions – tout dépendra du niveau de l’énergie émanée. Vous comprenez ?

Donc, quand nous disons, vibrez haut, vibrez amour, nous ne disons pas quelque chose d’impossible, ou quelque chose qui ne peut pas être testé. Pour ceux qui ne me croient pas, faites le test de la petite plante. Beaucoup me demanderont : ” Mais vous avez tué une plante de cette façon ! ” Et je vous dirai qu’elle est morte heureuse, parce qu’elle a réussi à montrer une grande leçon. Son énergie a été captée par cette autre plante. Pas de l’énergie négative, parce qu’elle n’était pas négative. Vous avez rendu l’environnement autour d’elle si négatif qu’elle est morte. Mais l’énergie qui a émané d’elle après sa mort est allée vers une autre plante avec une grande joie, parce qu’elle avait réussi à vous donner une leçon. Tout n’est pas que fer et feu. Tout a une raison d’être et, dans ce cas, cette plante a rempli sa mission, qui était de te donner une leçon.

Prenez donc conscience de ce que vous émettez lorsque vous critiquez, lorsque vous jugez quelqu’un, lorsque vous vous plaignez, lorsque vous dites des choses négatives ; l’énergie que vous émettez consume tout ce qui est positif autour de vous, et abaisse même l’énergie de l’environnement. Apprenez donc à n’émettre que des choses positives, à prononcer des phrases positives, à avoir des pensées positives. N’émettez pas de peur, qui est l’énergie la plus forte qui soit, négativement parlant. Si vous émettez de la peur, cette peur est un tourbillon qui aspire rapidement l’énergie positive qui est là, parce qu’elle est très puissante. Mais vous ne vous en rendez pas compte, vous pensez que c’est n’importe quoi, que nous parlons, parlons, parlons, et qu’il n’y a aucune preuve de ce que nous disons.

Faites donc l’expérience, jetez dans cette plante ce que vous émettez pendant la journée et voyez le résultat. Nous vous prévenons, la peur est très répandue sur la planète. Ce n’est pas le micro-organisme qui est à l’origine de tout cela, c’est vous. Disons qu’il y a un ours dans une forêt qui fait beaucoup de bruit et dont tout le monde a peur. Personne n’ose entrer dans cette forêt parce qu’il sait qu’il y a un ours. Et tout le monde autour émet de la peur. Cette peur

nourrit la méchanceté de l’ours, car il ressent cette vibration. Il se sent donc de plus en plus puissant. Plus il fait de bruit, plus les gens autour de lui ont peur et il se croit chaque jour plus puissant. Et il rugit de plus en plus loin pour répandre de plus en plus de peur.

Jusqu’au jour où quelqu’un se dit : “Combien y aura-t-il d’ours ?” Parce qu’ils pensent que d’après le rugissement de cet ours, il y en a plusieurs. Ils décident donc d’enquêter. Ils s’arment… oui, ils doivent se protéger parce qu’apparemment c’est un ours énorme ou il y a plusieurs ours. Personne ne peut rien dire. Et ils se mettent tous en chasse. Et à la fin, ils découvrent que cet énorme ours, ou ce groupe d’ours, n’était qu’un seul ours, qui rugissait parce qu’il était malade, parce qu’il était blessé, ce rugissement était un rugissement de douleur, pas de menace. Ce rugissement était un rugissement de douleur, pas un rugissement menaçant. Et là où il était, il résonnait, de sorte qu’il semblait y avoir plusieurs ours extrêmement dangereux.

Comprenons donc cette parabole. C’est l’entourage qui a créé la fable de l’ours. Il y en avait un, il y en avait plusieurs, énormes, énormes ours qui tuaient tous ceux qui essayaient d’entrer dans la forêt. Les histoires se sont multipliées au fil du temps et cet ours a reçu une telle énergie de peur qu’il a fini par tomber malade lui-même, alors qu’il était pratiquement inoffensif.

Alors venez, faisons entrer l’histoire de l’ours dans votre monde d’aujourd’hui. Il s’agit d’un petit micro-organisme qui n’a plus aucune malignité, mais vous nourrissez sa malignité. Comment ? En le craignant. C’est cet ours que vous entendez rugir et que vous imaginez énorme, dangereux, effrayant ; et la peur ne fait qu’augmenter ce virus. La peur apporte avec elle tout ce qu’elle provoque. Pourquoi la plupart des gens n’ont-ils rien d’autre ? Parce qu’ils ne ressentent plus la peur, elle arrive comme tant d’autres maladies. Or, celui qui vibre la peur, celui qui vibre la crainte de la peur, se connectera à son énergie négative. C’est tout ce que j’ai à dire.

Faites vos choix. Observez ce que vous émettez ? La peur de quoi ? De mourir, pourquoi ? Réfléchissez-y. Quelle peur émettez-vous en ce moment, à cette seconde ? Et je vous le dis, l’énergie que vous émettez alimente la même énergie chez d’autres personnes, créant un grand égrégore de peur sur toute la planète, qui détruit rapidement tout ce que nous faisons.

Vous rendez-vous compte de ce que vous faites pour la planète et pour vous-mêmes ? Nous faire payer pour que rien ne se passe, c’est facile, mais agir de manière à aider l’ensemble du processus, cela ne dépend pas de vous, c’est notre problème, pas le vôtre. C’est notre problème, pas le vôtre. N’oubliez pas que vous avez ce qu’on appelle le libre arbitre et que c’est lui qui détermine ce qui se passe sur votre planète, pas nous.

Alors réfléchissez bien à ce que vous émettez. Réfléchissez longuement et sérieusement. Que voulez-vous ? Que voulez-vous pour votre avenir, pour l’avenir de la planète ? Émanez ce que vous voulez pour l’avenir, car pour nous, l’avenir n’existe pas, c’est l’ici et le maintenant. Et chaque ici et maintenant est généré sur la base de ce qui a été émané il y a quelques secondes. Alors pensez-y. Pensez-y beaucoup.

Traduit par Deepl Translator

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier