Serapis Bey – Le voyage du pardon – Sixième tour

Chers frères de la planète Terre ! JE SUIS SERAPIS BEY !

Être ici pour conduire un autre tour est très agréable pour moi, et d’imaginer qu’il y a peu de temps encore, nous n’en étions qu’au début, et que maintenant, nous sommes presque à la fin.

Le Quatrième Rayon est toujours l’équilibre, le milieu de la balance, c’est celui qui rééquilibre les forces, les énergies, c’est celui qui met tout en place. Les connexions qui ont déjà été rompues sont éliminées, petit à petit. Si elles ont été rompues, comment sont-elles éliminées ? Imaginez un pont, un pont extrêmement ferme au milieu duquel une fissure se produit. Vous ne pouvez plus passer sur le pont, car il a perdu de sa solidité, de sa résistance, de sa sécurité. Mais le pont n’est pas encore tombé, il est là, au même endroit, il est juste fissuré. Il n’est plus sans danger de l’emprunter, donc cette route est inutilisable.

L’étape suivante consiste à réparer le pont ou à le démolir pour de bon. Dans notre cas, il s’agira de le démolir. Lorsque vous faites les méditations, les connexions sont rompues, les ponts sont brisés, mais ils ne sont pas éliminés. L’élimination se fait jour après jour, chaque jour un peu plus. Jusqu’au dernier rayon, le Septième Rayon, il n’y a plus aucune trace de cette connexion, elle aura été entièrement dissoute.

Les liens qui vous unissent, principalement les parents et les enfants, la famille, sont très forts et très resserrés, ils ont une résistance plus élevée. Nous devons donc les détruire petit à petit. Bien sûr, l’épaisseur du pont varie beaucoup, en fonction du type de relation : s’il s’agit d’une relation extrêmement amoureuse, elle est plus forte, plus solide. S’il s’agit d’une relation qui n’est pas aussi profonde, elle est plus facile à éliminer. Mais cela varie d’un cas à l’autre, d’une personne à l’autre. Mais je le répète : les connexions ont déjà été rompues. Et je peux aussi dire qu’un bon morceau de chaque partie de ces ponts a déjà été retiré.

Ne perdez pas le courage, continuez à avancer. Petit à petit, vous verrez qu’un grand fardeau sera enlevé de votre dos. Ces ponts pèsent lourdement sur votre parcours. En détruisant chacun d’entre eux, ce poids ne sera plus sur vos épaules. Observez, observez simplement. Soyez attentifs. Il se peut que vous ayez l’impression que rien ne se passe, que tout continue exactement comme avant, mais petit à petit, vous vous apercevrez des changements.

Soyez-en conscients de cela. Tout est en train de changer. Regardez avec votre cœur et vous les verrez, les changements. N’abandonnez pas. Le Quatrième Rayon, le Rayon Blanc, mon rayon, agis comme si je me tenais au milieu de ce pont et que j’égalisais les deux côtés pour que les deux parties soient détruites de manière égale.

Ayez la foi, mes frères, ayez la force d’aller de l’avant, car c’est le chemin qui mènera chacun d’entre vous là où il veut aller, des âmes libres, des âmes légères, des âmes indépendantes, totalement indépendantes, prêtes à suivre vos chemins vers la Cinquième Dimension.

Posts recentes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Minha Experiência

Panier